Partagez | .
 

 Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mer 12 Juil 2017 - 4:15

Passionné d'histoire, j'avais rapidement entendu parlé qu'un navire de la second guerre mondial allait venir amarrer à San Diego pour faire des rénovations et ainsi permettre de créer un musée. J'avais donc demandé à Noah si, l'information était réelle et si, je pouvais m'octroyer le droit de venir voir le navire quand il serait présent sur le quai. Nous avions un logement à la base et c'était compliqué d'empêcher les familles de prendre l'initiative de faire des explorations dans différents lieux du terrain militaire. Pour ma part, je demandais toujours l'autorisation pour avoir accès aux endroits qui me plaisaient, autant dire, qu'il n'y en avait pas beaucoup. Je n'avais jamais baigné dans le milieu de l'armée et je préférais ne pas trop m'en approcher. Je restais discrète pour ne pas non plus mettre Noah dans l'embarras. Seulement, un bateau vieux de plus de soixante douze ans, je ne pouvais pas tellement passer à côté. Surtout que, d'après certains militaires que j'avais pu entendre parler du bâtiment, il s'agirait du très célèbre USS Missouri un cuirassé de la Navy qui, est habituellement amarré à Pearl Harbor.

Par chance, j'avais eu le droit de me rendre sur les quais pour voir le navire. J'avais surtout eu cette chance car, j'avais une licence d'histoire mais, également parce que j'étais la fiancé d'un Navy. Le grand chef ou je ne sais quoi avait donc donné son autorisation pour que je puisse m'offrir cette petite fantaisie de découvrir un navire célèbre pour ses états de service. Impatiente, je regardais les heures défilés sur l'horloge de la cuisine. J'avais convenue avec Noah que, je m'y rendrait une fois sa journée de boulot terminée pour qu'on puisse être ensemble et qu'ainsi personne ne pose trop de question. Je contemplais les dernières minutes qui passaient sur la pendule avant d'enfiler mes chaussures et de filer vers les quais de la base. Je montrais patte blanche à plusieurs militaire inquiet de me voir ainsi dans leur zone de travail. Je marchais rapidement surexcité par la découverte du navire, j'avais l'impression d'être une petite fille à noël.

Je me stoppais alors soudainement, posant mon regard sur le bâtiment de guerre qui était amarré au quai. Une carlingue métallique longue de plus de trois cent mètres, donnait l'impression d'être minuscule à côté. Le chiffre soixante trois trônant fièrement sur l'avant du navire. Je retenais un peu mon souffle réalisant alors que, j'étais devant un bateau qui avait connu l'histoire. Témoin du passé et de toute l'horreur de cette guerre. Mon regard glissait sur le navire avant de se poser sur mon futur époux qui était déjà présent, toujours en uniforme de service. Je lui souris avant de le rejoindre et de poser rapidement mes lèvres sur les siennes pour le saluer et de me tourner face au navire. "Je ne pensais pas que ça serait si, impressionnant..." Lançais-je, les yeux pleins d'étoiles. "Quand tu sais qu'il a fait la seconde guerre mondiale et qu'il est impeccable...Tu savais que c'était ce navire qui avait été utilisé pour signer les actes de capitulation du Japon...Le deux septembre 1945 à Tokyo." je lançais un sourire à mon fiancé. Depuis, le temps qu'on vivait ensemble, ça ne devait plus le surprendre que je sois capable de sortir l'historique d'un bâtiment ou d'un événement. En revanche, c'était surement surprenant que j'arrive à m'intéresser aux navires de guerre. Moi qui avait une sainte horreur de ce genre de passage historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mer 12 Juil 2017 - 22:41


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Il était plutôt rare que Haley m'interroge sur l'armée en ce qui concernait les missions, les aléas des flottes ou les différents quartiers. D'une part car il y avait malheureusement beaucoup de choses que je ne pouvais lui dire, et d'autre part parce que je pensais qu'elle préférait rester en retrait de toutes ces spécificités, ce qui ne me déplaisait pas. Je trouvais plutôt intéressant que nos enfants n'aient pas à baigner totalement dans le monde de l'armée et qu'ils aient aussi un regard sur ce qui se passait tout autour, car rapidement, le monde militaire pouvait composer un véritable village fermé. Rien qu'à San Diego, sur la base, il y avait tout pour satisfaire les enfants, même une école. Le fait qu'ils puissent aussi fréquenter des jeunes qui n'ont aucun lien avec les militaires ou faire des activités hors de la base me paraissait sain. Et il en allait de même pour Haley.

Ainsi, lorsque l'amérindienne me parlait du cuirassé qui venait d'accoster à San Diego avec autant d'intérêt, je ne pouvais m'empêcher de l'écouter en souriant. Ça crevait les yeux qu'elle mourrait d'envie de visiter le bateau, son côté passionnée d'histoire ressortant intensément. Je lui avais ainsi annoncé que ça ne devrait pas poser de problème qu'elle se rende sur le cuirassé et que je l’appellerai quand ce serait possible, surtout que je faisais partie de l'équipe en charge de l'entretien de l'USS Missouri. En effet, au fil de mes années d'expérience dans la navy, j'avais aussi dû être formé pour tout ce qui était soudure sous-marine. A vingt-huit ans, j'arrivais à avoir plusieurs cordes à mon arc concernant mon poste, ce qui était positif comme négatif. D'un côté, c'était plutôt diversifié et ça me permettait de ne jamais m'ennuyer. De l'autre, ma polyvalence faisait en sorte que j'avais beaucoup de mal à obtenir du repos et des jours de congé quand j'en voulais. Lorsqu'il existait un soldat pouvant porter plusieurs casquettes, les supérieurs les favorisent souvent pour les longues missions.

Une fois ma journée de travail terminée sur le bateau, je m'étais rendu dans des vestiaires de la base afin de ranger mon matériel. Je passais un coup de fil à Haley avant d'entrer dans la douche pour l'informer que si elle le souhaitait, elle pouvait passer pour voir le monument marin. Sans grande surprise, ma fiancée m'annonça être bientôt sur les lieux et je prenais une douche rapide puis revêtis mon uniforme aux tons bleus pour rejoindre la jeune femme.

Lorsque je revenais sur le quai, la Dickens s'y trouvait déjà, admirant le monument de la flotte. Cette vision me fit sourire et je ne l'interrompais pas dans son moment. Si je croisais son regard, j'étais sûr d'y voir des étoiles, tant je la devinais émerveillée. Lorsqu'elle remarqua ma présence d'elle-même, elle vint déposer un baiser sur mes lèvres en guise de salut et me livra des informations sur le bateau. Il a été bien entretenu aussi, prononçais-je pour expliquer l'état du cuirassé qui en avait traversé des océans et vu des combats. Tu veux monter à bord maintenant ? proposais-je à ma future femme. Le navire n'était pas ouvert au public, mais étant donné que je n'étais pas du public et qu'en plus, je travaillais sur la rénovation du bateau, je pouvais bien jouir de ce genre de privilège pour faire plaisir à la femme que j'aimais.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mer 12 Juil 2017 - 23:25

Pouvoir voir le célèbre USS Missouri était une chance que peu de personnes pouvaient se vanter d'avoir eu dans sa vie et pour ma part, j'allais avoir la chance de pouvoir le dire haut et fort. J'étais plus fasciné par les états de service du cuirassé que son côté navire de guerre lui même. J'avais attendu le coup de fil de Noah toute la journée pour pouvoir enfin découvrir le bateau et pouvoir contempler ce témoignage du passé. C'est en fin de journée que le coup de téléphone arriva et j'attrapais rapidement mes chaussures pour partir en direction des quais. J'avais l'impression d'être une enfant à noël qui va découvrir sa surprise soigneusement emballé dans du jolie papier cadeau. J'arrivais très rapidement face au navire et mon regard s'illumina d'étoile. Je pouvais revoir toute l'histoire et la joie des américains après la fin de la guerre. Peut-être même qu'ils avaient fait la fête sur le navire et peut-être même que des femmes avaient eu le privilège de grimper dessus. Je tournais la tête remarquant alors mon futur époux qui m'attendait dans son uniforme bleu. Je me dirigeais rapidement vers lui et je posais un baiser sur ses lèvres avant de lui sortir le côté historique du navire et de constaté qu'il était très entretenu. Confirmé par mon futur époux avant qu'il ne me demande: Tu veux monter à bord maintenant ?

Je levais un sourcil d'étonnement, je ne pensais pas être autorisé à monter à bord du cuirassé. Puis, mon regard s'illumina une nouvelle fois et l'excitation m'envahit rapidement. "Oh oui !" Lançais-je rapidement. L'historienne en moi, était totalement bouleversé par cette fin de journée. Je suivais donc mon fiancé sur la passerelle pour pouvoir atteindre le pont du bateau. Je regardais à plusieurs reprise la carlingue métallique alors qu'on prenait de la hauteur. Une fois, sur le pont de bateau, je me dirigeais vers les canons et je me posais à côté admirant le métal. J'avais du mal à croire que, j'étais sur un bâtiment qui avait connu les déboires de la second guerre mondiale. "Alors c'est ça les canons antiaériens ?!" Je laissais mon regard vagabonder sur les différents éléments tandis que certains militaires me regardaient d'un drôle d'air. J'étais habillé en civil et ça pouvait paraître étrange de me voir ainsi sur un navire de guerre. Je retournais un peu plus près de Noah pour ne pas éveiller les soupçons sur ma personne. "Tu savais qu'il avait pas seulement était utilisé pour la seconde guerre mondiale mais, qu'il est aussi partie faire la guerre de la Corée en 1955 ?! Et en 1984, il a été rénové pour mettre des..." Je marquais une pause réfléchissant un peu. "Des missiles mais, je sais plus comment vous les appelez." Je ris un peu, je connaissais l'histoire mais, certainement pas les mots technique de l'armée. "Et puis en 1991, il a était utilisé pour la première guerre du Golfe...Tu as de la chance de travailler sur ce papy !" Je posais mon regard sur Noah tout en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mer 12 Juil 2017 - 23:52


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

J'avais l'impression de ne jamais avoir offert si beau cadeau à Haley en l'amenant sur le cuirassé. Je l'aidais à grimper à bord du bateau et saluais quelques uns de mes collègues qui ne s'attendaient pas spécialement à voir un civil à bord tout de suite. Ils n'en prirent pas plus cas que ça toutefois : je n'étais pas le premier à amener un proche sur un de nos lieux de travail pour quelques instants. Je regardais ma fiancée savourer le moment et s'en mettre plein les yeux. Elle me pointa une tourelle en me demandant s'il s'agissait de canons antiaériens et je souris doucement en acquiesçant. Le navire était désarmé depuis plusieurs années maintenant, mais possédait encore les vestiges de son armement. C'est un des canons 406 mm. Il y en a neuf en tout, les trois autres sont à l'arrière. Je m'avançais un peu, posant ma main sur d'autres canons. Et ceux-là ce sont les 127 mm. Deux séries de six, bien que pour la deuxième guerre mondiale il avait deux séries de dix. Je suivais Haley qui s'aventurait timidement sur le cuirassé. Je voulais qu'elle prenne son temps et profite de cet instant qui semblait tant lui plaire autant que possible, surtout que je n'étais pas pressé et qu'il n'y avait rien de prévu pour la prochaine heure sur le cuirassé. J'entendais ma fiancée me parler de l'historique du USS Missouri et hésiter sur sa rénovation. Tomahawk et Harpoon, complétais-je en jetant un coup d’œil à l'armement. Je n'étais pas un spécialiste en termes de missiles, mais tout bon marine se devait de maîtriser au moins les bases, surtout après dix ans dans la navy. Je ris doucement lorsque Haley m'annonça que j'avais de la chance de travailler sur un tel bateau. C'est sûr, ça te permet de le voir de près, comme ça. répondis-je avec un regard malicieux.  
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Dernière édition par Noah T. Rutkowski le Jeu 13 Juil 2017 - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 13 Juil 2017 - 0:17

Si pour ma part, je développais le côté historique du navire, Noah me permettait d'avoir des informations plus militaire comme les détails concernant les canons du l'USS Missouri. Je tentais de retenir les informations qu'il me transmettait pour pouvoir à l'occasion les ressortir ou du moins, avoir un moyen de comparaison si, j'entendais d'autre militaire parler de canon et des différences de calibre. Je m'amusais ensuite à sortir les états de service du navire tandis que Noah délivrait deux noms concernant la rénovation de ce papy de métal. Je remarquais que certains militaires avaient fini par se stopper vers nous et écouté la conversation un peu étonné surement que, j'en connaisse autant sur ce bâtiment de guerre. Je concluais en exprimant à mon futur époux la chance qu'il avait de travailler sur un tel navire. Ce n'était pas donné à tout le monde de pouvoir rénover un bateau de la seconde guerre mondiale et dans le fond, j'étais très fière qu'il soit capable de le faire. C'est sûr, ça te permet de le voir de près, comme ça.

Je ris doucement "Entre autre oui !" Je repris ma visite sur le pont prenant soin de faire attention où je posais mes pieds. J'étais maladroite et je n'avais pas tellement envie de finir étalé sur le pont d'un navire de guerre. Je me dirigeais à l'arrière du cuirassé et je me penchais légèrement pour admirer la vue des quais vu par dessus bord d'un navire haut de 7 étages. Le vent s'engouffra dans mes cheveux les faisant voler, je me redressais avant de me tourner vers Noah et de prendre appuie sur la barre métallique qui permettait de ne pas passer par dessus bord. "On peut visiter l'intérieurs ? Ou c'est réservé uniquement aux militaires ?" J'avais envie de voir comment était la vie à bords de ce genre de navire et puis, ça me permettait aussi d'imaginer un peu ce que pouvait vivre Noah lorsqu'il partait en mission pendant des mois. Car, il n'était pas forcément basé sur une base, il pouvait rester en mer pendant plusieurs semaines. Mon fiancé ne parlait pas tellement de son travail et je n'avais pas vraiment connaissance des détails. C'était peut-être mieux ainsi mais, parfois, j'avais tout de même envie qu'il se confie à moi. Seulement, je ne pouvais pas le blâmer de vouloir me protéger en m'épargnant les détails difficile de son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 13 Juil 2017 - 1:04


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Je conservais un sourire tandis que Haley riait à ma réplique malicieuse. Il était vrai que ce cuirassé était un véritable monument de guerre. Cependant, pour moi, sans doute était-il moins reluisant et admirable que pour Haley. J'avais navigué sur énormément de flotte, et certes le USS Missouri était un monument à lui tout seul ne serait-ce que par sa taille, à force, on avait néanmoins un peu l'impression que chaque bateau se ressemblait un peu. Ils appartenaient tous à la grande famille de la navy.

Je suivais Haley dans sa petite visite indépendante. Elle semblait vraiment heureuse d'être à bord du cuirassé tout en faisant toutefois attention à où elle mettait les pieds, ce qui était assez comique. Bien que d'un côté, j'en étais aussi reconnaissant, je n'avais pas forcément envie de sauter à l'eau pour aller la récupérer si elle passait par-dessus bord dans une démonstration de sa maladresse légendaire. J'entendais ma fiancée me demander s'il était possible de visiter l'intérieur du bâtiment et je réfléchis quelques secondes en observant autour de moi. C'était plutôt calme sur le USS Missouri, beaucoup des militaires employés à son entretien et sa rénovation avaient finit pour la journée. On peut si on ne s'éternise pas trop, annonçais-je. Je savais que quelques supérieurs allaient faire une ronde dans un peu moins d'une heure et je n'avais pas forcément envie de tomber sur eux après ma journée de travail, bien que je les respectais énormément. J'orientais Haley vers l'intérieur du navire, qui nous transportait déjà plusieurs années en arrière à mes yeux, bien que le bateau avait été modernisé. Quand tu penses qu'il y a eu jusqu'à 3000 personnes ici, prononçais-je un peu songeur. Je ne voulais pas vraiment m'imaginer à quoi ressemblait la vie sur ce bateau pour ces marines parce que je détenais déjà un avant-goût des missions et des combats à l'étranger. Mais voyager avec 3000 militaires, c'est quasiment un petit village ambulant, et je n'avais jamais été sur une flotte aussi importante. Sans doute cela était-il pour le mieux, car déplacer des troupes aussi nombreuses signifiaient des ennemis puissants et cruciaux en face.
 
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 13 Juil 2017 - 1:24

Je continuais ma visite n'ayant pour l'instant pas envie de l'arrêter. J'avais envie de voir toujours plus et de pouvoir ainsi remonter dans le passé. Tout historien ou personne passionné vous direz que si, il existait une machine à voyager dans le temps, elle remonterait dans le passé. Je ne faisais pas écart à ça, je rêvais de pouvoir revivre les grandes périodes de l'histoire en tant que spectatrice bien entendu car, certaines périodes n'étaient pas forcément des plus agréable. Je me penchais légèrement par dessus bord pour admiré la vue et la hauteur prenant soin tout de même de ne pas activer ma maladresse. Surtout qu'une chute de cette hauteur même dans l'eau risqué d'être très grave pour mon corps. Je finis par me retourner prenant appuie sur la barrière métallique tout en demandant à mon futur époux si, nous pouvions pénétrer dans le cœur du navire ou pas. Pour mon plus grand bonheur, Noah accepta de me conduire à l'intérieur du cuirassé mais, il allait falloir faire le tour rapidement. Je mimais le salut militaire avant de suivre mon fiancé dans les entrailles du bateau.

Le navire avait beau être immense, l'intérieurs semblait ridiculement petit. Ce n'était qu'une succession de pièce dé-servit par un couloir principal dans lequel on ne pouvait même pas tenir côte à côte. Quand tu penses qu'il y a eu jusqu'à 3000 personnes ici Je hochais la tête en regardant les alentours. "Et que la plus part d'entre eux non pas pu revoir le pays..." C'était hélas la triste réalité. Un nombre incalculable de personnes étaient morte au combat pour une guerre sans intérêt à mon sens. Chaque guerre qui avait marqué l'histoire était à mes yeux des moments inutile. C'était une fois de plus, la preuve que l'être humain était incapable de s'entendre et qu'il fallait toujours défendre ses convictions dans la force et le sang. Je gardais néanmoins cette pensée pour moi ne voulant pas blesser mon futur époux qui défendait les valeurs de notre pays. Et qui avait connu quelque conflit dans sa carrière militaire. J'avançais dans ce couloir exigu tout en jetant des coups d’œil au différente pièces. Aucun membre de l'équipage ne pouvait réellement avoir un moment d'intimité même les dortoirs des non gradés étaient commun. Cependant, certaines chambre était isolé et permettait de vivre un moment tranquille. Je détachais la corde qui empêché les touristes d'entrer dans les pièces et me glisser à l'intérieurs pour admirer d'un peu plus près cet endroit. Je remarquais divers document encore présent sur le bureau et dans les tiroirs, ne sachant pas tellement si, ils étaient authentique ou simplement des répliques. J'attrapais avec précaution le morceau de papier et lu rapidement l'inscription sur celui-ci avant de le reposer à son endroit initial. "Il semblerait que ce soit une chambre d'officier..." J'étais curieuse et j'avais envie de farfouiller dans les tiroirs du bureau mais, je me retenais de ne pas le faire pour ne pas mettre Noah dans l'embarra si, un chef passé. "Tu as une chambre dans ce genre quand tu pars en mission ?" Demandais-je alors soudainement à mon futur époux ayant envie d'en connaître d'avantage sur sa vie de militaire. Je m'approchais du lit remarquant un livre qui semblait plutôt ancien posé sur la couverture. C'est à cet instant que, je réalisais que le lit était fait au carré comme-ci quelqu'un allait dormir dedans ce soir. Je m'assis sur le matelas et attrapa le livre pour vérifier le titre de celui-ci. Il était vrai que l'USS Missouri était maintenant un musée du côté de Pearl Harbor et que donc, ils avaient laissé le navire en l'état à l'intérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 13 Juil 2017 - 2:20


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
Lorsque Haley me demandait s'il était possible de visiter également l'intérieur du navire, je ne pouvais pas m'imaginer refuser. Je précisais toutefois qu'il ne fallait pas qu'on s'éternise trop dans la zone, toute bonne chose ayant malheureusement une fin. Et puis, je ne voulais pas que l'on croise certains de mes supérieurs à l'intérieur du bâtiment.

Je me faufilais dans le dédale naval, Haley sur mes talons. La jeune femme s'enivrait des lieux et me répondait de manière assez sombre à ma remarque sur la quantité de personne que le cuirassé pouvait contenir. Ma fiancée n'avait pas tort mais j'évitais toujours de penser de manière aussi sordide, surtout que bien que les époques étaient prodigieusement différentes, j'avais le même rôle que certains de ces marins qui étaient décédés sur ce bateau ou où leur conduisait ce monument. Quelle vision sombre, commentais-je doucement d'un ton plus moqueur que sérieux. Je redoutais un peu que Haley pense de cette manière lorsque moi-même je partais en mission. Son rôle était loin d'être facile, elle était celle qui restait au pays à s'occuper des enfants seule et qui passait parfois de nombreux jours sans avoir de nouvelles de ma part. La séparation et l'ignorance étaient aussi pénibles de mon côté, mais contrairement à Haley, je faisais ce choix et il faisait partie de moi depuis mes dix-sept ans. Même quand j'étais enfant, je savais que je voulais devenir militaire, il n'y avait pas d'autres vocations à mes yeux. Ma fiancée était dans ma vie et m'avait accepté ainsi, avec le fait que j'étais un soldat jusqu'au bout des ongles, mais parfois, je ne pouvais m'empêcher de penser que je lui imposais ce choix de vie, alors qu'elle pourrait en obtenir un beaucoup plus aisé avec un autre homme. Je me demandais même qu'est-ce qu'elle faisait avec moi, souvent. En revanche, lorsque je voyais à quel point elle semblait m'aimer et que je pouvais la rendre heureuse, je me disais que peut-être que le simple fait d'être fait l'un pour l'autre réglait l'affaire.

Nous entrions dans la chambre d'un officier et j'apercevais l'air plutôt méfiant Haley toucher les quelques documents sur le bureau. Personnellement, je ne m'approchais pas des affaires de mes supérieurs, c'était complètement impensable sauf cas de force majeure. Répliques ou pas, ça devait être comme si l'on demandait à un végétarien de manger un hamburger : je n'avais pas le droit de m'approcher de ces affaires ni d'en prendre connaissance. Ainsi, quand Haley détenait le document, tout ce que j'arrivais à faire c'est prier pour qu'elle le remette exactement comme il était et que personne se rende compte qu'elle l'ait touché. C'était un mauvais réflexe et c'est pour cela que je ne disais rien. C'était ridicule pour un civile, ou même pour cette situation. Je réalisais bien que je n'étais pas dans le contexte pur de l'armée. Que ce cuirassé n'était plus en fonction. Que je n'avais d'ordre à rendre à personne dans cette cabine. Mais c'était plus fort que moi, j'étais durement conditionné ainsi. Mon souffle se coupa lorsque Haley s'assit dans le lit de l'officier, pire que si je venais de la prendre en flagrant délit de vol à l'étalage. Tu as une chambre dans ce genre quand tu pars en mission ? Je hochais la tête en signe de dénégation. Et je préfère pas. Je vois plus d'avantages à rester avec d'autres navy en tous temps. Je me détendais légèrement, bien que j'étais toujours perturbé par les quelques modifications dans la cabine de l'officier et Haley sur son lit. S'il y a une alerte on est d'emblée plusieurs pour réagir, si un navy a un problème on est juste à côté, il y a le côté social... commençais-je à énumérer avant de m'arrêter.
Il était rare que je parle des missions avec Haley, même des détails qu'elle avait bien le droit de savoir comme ce qu'elle venait de me demander. Avec le temps, je ne savais plus vraiment pourquoi on ne parlait absolument pas de mes missions. Enfin, tout ça pour dire non. J'eus un léger sourire avant d'inviter : On continue ? Il fallait avouer que j'avais bien hâte de sortir de cette situation qui me stressait par mécanisme. Et puis, plus ça allait, plus je trouvais ça étrange de voir Haley dans ces circonstances. On n'avait jamais vraiment mélangé l'armée et notre couple, ou dans tous les cas, pas comme ça. Ma fiancée n'était pas militaire, elle ne s'approchait pas du matériel, des véhicules, des flottes ou autres - et Dieu merci. Du coup, la voir ainsi était un peu comme trouver un pingouin au beau milieu du désert. Ce n'était pas frustrant ou embêtant, c'était juste inhabituel et ainsi un peu difficile à s'y faire. Mais je voyais aussi à quel point ça lui faisait plaisir d'être ici et d'en voir autant, et je ne voulais certainement pas la priver d'un tel bonheur.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 13 Juil 2017 - 2:47

Lorsque, j'avais demandé à Noah si on pouvait voir l'intérieurs, je ne pensais pas que ce soit possible et ce fut une agréable de pouvoir me rendre dans le navire. En entrant dedans, j'étais surprise de voir à quel point, il avait de proximité entre les militaires et j'étais halluciné de voir qu'ils ne pouvaient pas avoir un seul endroit de tranquillité pour se ressourcer dans la solitude. J'étais du genre à aimer la solitude et à ne pas recherche trop de contact sociaux alors, m'imaginer dans ce genre de situation était plutôt compliqué. Je pense que, j'aurais rapidement craqué de ne pas pouvoir être seule. Je marchais dans ce grand couloir, regardant les différentes pièces ici et là avant de me stopper devant une chambre seul. J'entrais dedans et commencé ma petite visite prenant soin de tout remettre en ordre. Je finis par m'asseoir sur le lit pour attraper le livre posé soigneusement sur la couverture kaki. L'USS Missouri était devenu un musée et j'avais du mal à croire que les choses dans cette pièce soit authentique. J'en profitais pour demander à Noah si, il était dans ce genre de chambre lui qui était Lieutenant. Et je préfère pas. Je vois plus d'avantages à rester avec d'autres navy en tous temps. S'il y a une alerte on est d'emblée plusieurs pour réagir, si un navy a un problème on est juste à côté, il y a le côté social...Enfin, tout ça pour dire non.

J'hochais la tête en souriant un peu, le côté social. C'était bien sympathique mais, parfois pouvoir être tranquille c'était mieux. Enfin, je n'étais nullement objective étant une sauvage. On continue ? Je reposais le livre exactement à l'endroit où je l'avais trouvé et me relevé du lit. Je passais ma main sur la couverture pour retirer la trace de mon corps sur le matelas. Réalisant soudainement que personne n'avait du s'asseoir sur ce lit depuis plusieurs années. Je m'avançais vers la porte et je me faufilais entre la porte et le corps de mon futur époux. Je me stoppais un instant face à lui avec un sourire. "Faut aimer la proximité quand même dans ce genre de navire..." La porte était tellement étroite que je pouvais sentir la chaleur se dégager du corps de Noah mais, également son souffle sur ma peau. "...Le fameux côté social..." Je le regardais avec malice avant de rire un peu et de me glisser à nouveau dans le couloir. Je continuais de marcher et je finis par enjamber une porte et découvrir une grande salle avec la barre. Nous étions à l'avant du navire au poste de commandement. C'était l'endroit le moins oppressant de l'intérieurs du navire et j'étais contente de pouvoir voir un peu à l'extérieurs. On avait vite fait de devenir fou sans repère extérieurs. Je m'approchais des vitres et je jetais un rapide coup d'oeil avant de m'attarder sur les différents éléments. "Faut faire un master pour comprendre à quoi ça sert tout ça..." Lançais-je amusé à mon fiancé. "Alors lieutenant quel est notre destination du jour ?" Je ris doucement prenant place sur le siège qui semblait être celui du capitaine. Je ne restais que quelque secondes me doutant que, ça devait être mal vu d'ainsi prendre la place d'un capitaine alors qu'on était simplement un civil. Le monde de l'armée était un monde que je ne comprenais pas et qui me semblait complètement différent. Le code militaire était totalement différent de celui du code civil et je ne voulais pas que Noah soit mal à l'aise parce que, je me permettais des libertés sur ce vieux navire. "Tu sais à quoi tout ceci sert ?" Demandais-je curieuse d'en apprendre un peu plus sur la mécanique d'un navire de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 15 Juil 2017 - 19:28


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Nous quittions la cabine de l'officier pour continuer la visite de l'USS Missouri. J'étais plutôt inconfortable avec le fait de me retrouver sur ce navire avec Haley, mais je savais ce que ça représentait pour elle et ne souhaitais aucunement la priver de ce grand plaisir. Elle était passionnée d'histoire et pouvoir voir personnellement ce cuirassé représentait beaucoup pour elle, ça se voyait à son regard pétillant. J'entendais la jeune femme commenter sur l'espace restreint dans le bâtiment et avoir des allusions sur le côté social. Je souris doucement. Ce n'était pas la première fois que j'entendais ce genre de remarques, de la part de militaires comme de civils. Certains s'en amusaient, de manière salace ou pas. Personnellement, je devais être trop coincé pour en rire, ce qui finissait par amuser mes collègues d'ailleurs.

Nous nous orientions vers la cabine de commandement et je laissais ma fiancée se familiariser avec les lieux en tentant de paraître le plus détendu possible. Elle commentait le fait qu'il fallait sans doute un master pour parvenir à contrôler un tel navire et plaisanta en s'imaginant en situation, tout en s'installant à la place du capitaine. Puis, elle me demandait si je savais à quoi tout ceci servait. Je jetais un coup d’œil au poste que je ne trouvais pas si impressionnant pour être honnête. Peut-être cela venait du fait que j'avais eu mes formations en la matière et que lorsque je devais moi-même faire des travaux sous-marin, il fallait que je sois capable de savoir comment fonctionner le cuirassé sans hésitation. J'effleurais les différents éléments tout en énonçant : Ici ce sont surtout des appareils pour la transmission des ordres que tu vois. Et le compas ici. Je me distançais un peu, continuant la petite visite en tapant du pied le sol : Là-dessous tu as le tube blindé pour le passage des fils et tuyaux acoustiques servant à la transmission des ordres. Je montrais au-dessous de nos têtes : Au-dessous la coupole abritant le tir des hunes. Je tapais d'un doigt un des murs : Tôles et charpente métallique soutenant les plaques de blindage épais derrière. J'analysais le reste du poste, à la recherche de nouvelles informations à livrer à Haley. Et la barre, mais ça, tu connais. Je souris doucement. Contrairement à la jeune femme, je n'avais pas la faculté d'être orateur pour rendre intéressant une visite. Haley avait travaillé dans un musée quelques temps et je me doutais que lorsqu'elle explicitait les différentes pièces, elle donnait de sa passion. Pour ma part, en ce qui concernait les explications vis-à-vis de l'armée, je restais toujours plutôt froid. Ça me faisait vivre d'être militaire mais ironiquement, je ne pouvais pas en parler de manière passionnée. Sans doute parce qu'il y avait beaucoup trop de mauvais souvenirs enlacés à mon métier. Je m'approchais doucement de ma fiancée pour déposer mes lèvres sur les siennes. Sur ce tableau c'est tout ce qui est alimentation du navire. Je montrais les différentes séries de boutons et écrans. La vitesse de navigation puis bâbord et tribord : les commandes de la pompe électrique principale et de leur pompe auxiliaire. En dessous le contrôle des équipements de base. Je démontrais deux carrés refermant un demi-cercle, chaque moitié d'une couleur, tous deux gradués de 0 à 45, situés chacun à une extrémité du tableau de bord tout en haut. L'angle du gouvernail à tribord et à bâbord. Tribord en vert, bâbord en rouge. concluais-je. Il était vrai que les armes étaient à l'extérieur et l'intérieur du cuirassé était où demeurait le calme. Il abritait en effet les hommes et les faisait vivre durant les trajets en contrôlant consciencieusement le navire et veiller à son bien, tout en élaborant et donnant les stratégies d'attaque. C'était une lourde responsabilité d'être à l'intérieur, mais dans la navy, être en dedans comme sur le pont se complétait. Si quelqu'un fautait à l'intérieur, tout le monde en pâtissait, et vice versa.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 15 Juil 2017 - 20:19

J'étais tellement heureuse de pouvoir voir l'intérieurs d'un bateau de guerre et d'autant plus car, il datait de la seconde guerre mondiale et que, ça n'était pas donné à tous le monde de pouvoir le faire. Je sortais de la cabine d'un gradé tout en signifiant à Noah que, c'était plutôt étroit ici avant de partir vers le poste de commandement. Je remarquais les boutons et fit un petit commentaire sur le fait qu'il fallait surement un sacré niveau pour comprendre tout ceci. Je plaisantais un peu essayant de détendre un peu mon futur époux qui semblait mal à l'aise d'être dans le cuirassé avec moi. Je terminais par lui demander si, il savait à quoi servait tout les boutons présent sur le tableau de contrôle. Ici ce sont surtout des appareils pour la transmission des ordres que tu vois. Et le compas ici. Je regardais mon fiancé se déplacer dans la salle de commande tout en m'expliquant les différentes choses. Là-dessous tu as le tube blindé pour le passage des fils et tuyaux acoustiques servant à la transmission des ordres. Au-dessous la coupole abritant le tir des hunes. Tôles et charpente métallique soutenant les plaques de blindage épais derrière. Et la barre, mais ça, tu connais. J'écoutais attentivement les informations délivrés par Noah sur les éléments qui composait le cuirassé et la salle de contrôle.

Je souris doucement alors qu'il s'approchait vers moi pour poser rapidement ses lèvres sur les miennes avant de reprendre. Sur ce tableau c'est tout ce qui est alimentation du navire. La vitesse de navigation puis bâbord et tribord : les commandes de la pompe électrique principale et de leur pompe auxiliaire. En dessous le contrôle des équipements de base. L'angle du gouvernail à tribord et à bâbord. Tribord en vert, bâbord en rouge. Je passais mes doigts légèrement sur les différents éléments en face de moi. "C'est bien ce que, je dis...C'est complexe et ça doit pas être donné à tout le monde de pouvoir manœuvré un bateau comme celui-ci." J'effleurais la main de mon fiancé tout en souriant lorsque des bruits de pas résonnèrent dans le bâtiment. Par habitude, je m'éloignais un peu de mon futur époux. C'était surement une réaction stupide vu que la plus part des militaires sur la base savaient parfaitement qui j'étais mais, c'était surtout pour ne pas mettre Noah dans l'embarras. Un homme entra dans la salle et je remarquais les quatre galons sur ses manches et ses épaulettes ainsi que l'aigle en argent épinglé au dessus de ses médailles. Je compris rapidement que c'était un gradé et plus particulièrement un capitaine de vaisseau. Je souris légèrement alors qu'il saluait mon futur époux. "Madame !" Me lança t-il poliment avant de partir dans un coin de la salle pour commencer ses occupations.  

Je n'étais en général pas très à l'aise avec d'autre militaires et encore moins quand, ils étaient autant gradé. Je côtoyais bien le commandant de Noah mais, c'était le seul grand gradé. Je fis un léger signe à mon fiancé pour qu'on quitte la pièce et je fus soulagé de retrouver le pont qu'on avait emprunté en arrivant. "Je pense que, ma visite s'arrête là..." Je souris avant de repartir vers la passerelle pour redescendre. "Merci en tout cas d'avoir pris le temps de me montrer tout ça et de m'avoir expliqué des petits détails technique. Je comprend mieux maintenant les conditions à bord et les difficultés avec un navire aussi grand et important." Je descendais tranquillement réalisant alors que, les militaires pendant la seconde guerre mondiale étaient honorable et que, la vie à bord avait du être difficile. Une fois à terre, je me tournais à nouveau vers Noah et je plongeais mon regard dans le sien tout en souriant. "Est-ce que, tu veux qu'on fasse quelque chose ? Les enfants ne rentreront pas avant le dîner...On pourrait profiter un peu d'être tout les deux." Je ne savais pas trop si, mon futur époux avait fini sa journée ou si, il devait encore régler des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 15 Juil 2017 - 22:07


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Nous continuions notre visite du USS Missouri. Bientôt, nous entrâmes dans le poste de commandement et à la demande de Haley, je lui expliquais ce que je savais de ce qui nous entourait. Je tentais de lui livrer le maximum de détails qui pouvait l'intéresser et je l'entendis commenter qu'elle avait eu raison lorsqu'elle avait dit qu'il faudrait quelqu'un de très instruit pour piloter un tel navire. Elle n'avait pas tort, il fallait quelqu'un d'expérience car c'était un rôle à grande responsabilité. Personnellement, j'étais satisfait de mon poste et je ne voudrais pas un jour avoir à occuper un tel métier pour une partie de ma carrière. Je n'étais pas nécessairement avide d'avoir des responsabilités en plus, surtout lorsqu'on guide des vies humaines.

Le capitaine entra dans la petite pièce et je le saluais comme le dictait le code militaire. Il offrit une salutation à Haley également et cette dernière me fit signe de quitter l'endroit. Nous marchions un peu puis finîmes par quitter le monument de guerre. Merci en tout cas d'avoir pris le temps de me montrer tout ça et de m'avoir expliqué des petits détails techniques. Je comprends mieux maintenant les conditions à bord et les difficultés avec un navire aussi grand et important. Je souris doucement, pressant à nouveau mes lèvres contre les siennes. Si ça te fait plaisir, c'est parfait. Nous nous éloignions du USS Missouri. Le vent s'était un peu levé de manière à nous offrir une légère brise tranchant les températures estivales élevées. Est-ce que, tu veux qu'on fasse quelque chose ? Les enfants ne rentreront pas avant le dîner... On pourrait profiter un peu d'être tous les deux. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire malicieux avant que je ne commente : Intéressant. Je commençais à marcher vers notre maison. J'avais terminé ma journée après l'avoir débutée très tôt et pouvoir profiter d'un peu de calme avec Haley n'était pas de refus. Tu as un peu faim ? Il y avait bien quelque chose que j'avais envie de faire depuis plusieurs jours maintenant, même en mission j'y pensais. Il y avait une toute petite boutique familiale, assez difficile à remarquer, à une dizaine de minutes de la maison qui s'était spécialisée dans les fish'n'chips. Non seulement leurs marchandises étaient excellentes à mon goût, mais en plus, elles n'étaient pas chères du tout. Parfois, j'y emmenais même les enfants lorsque Haley s'absentait. D'ailleurs, ces derniers se contentaient généralement uniquement de la partie "chips". Je reconnaissais que nous devrions manger dans quelques temps, mais avec ma journée de travail ça ne serait pas un petit sac de fish'n'chips qui m'arrêterait. Au mieux, ça me boucherait un creux avant le repas officiel. Des fish'n'chips au bord de la mer, ça t'intéresse ? suggérais-je. Par contre, si ça te dit, si tu peux conduire, ça m'arrangerait. Depuis mon accident j'avais parfois mal à ma jambe gauche. Ce n'était pas une douleur qui m'arrêtait ou qui était abominable en soit, mais dès que j'étais fatigué ou je faisais des efforts physiques prolongés, il était certain que ma jambe me ferait mal pour les prochains jours. Et dans le pire des cas, j'avais de la misère à forcer avec, comme si elle se mettait prodigieusement en grève. Ainsi, conduire devenait plutôt difficile lorsqu'il était même simplement question de garder une pédale enfoncée quelques minutes. Depuis mon retour de mission, je n'avais pas pu encore complètement reposer ma jambe et avec la journée d'aujourd'hui, même si ma jambe ne nuisait pas à mon travail sous l'eau, je savais que prendre le volant n'était pas la plus fiable idée.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 15 Juil 2017 - 22:42

Après que le capitaine soit arrivé dans la salle de contrôle du navire, j'avais invité Noah à sortir du bâtiment de guerre. Je n'aimais pas trop rester avec des militaires surtout qui étaient gradé. Pourtant, je n'avais pas eu l'impression que ça dérange l'homme que, je sois présente sur l'USS Missouri. Mais, par respect, je préférais m'éclipser. Je remerciais mon futur époux de m'avoir permise de monter sur le navire et de m'avoir montré tout les recoins du cuirassé. Je répondais au baiser de Noah tout en glissant mes mains sur son torse. Si ça te fait plaisir, c'est parfait. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que, je demandais au militaire de ma vie si, il voulait faire quelque chose précisant par la même occasion que les enfants ne seraient pas présent avant le dîner. Intéressant. Son sourire malicieux m'arracha un léger rire amusé alors que, je lui lançais un regard plein de sous entendu. Je repris mon sérieux alors qu'on commençait à marcher en direction de notre maison. Tu as un peu faim ? Des fish'n'chips au bord de la mer, ça t'intéresse ? Par contre, si ça te dit, si tu peux conduire, ça m'arrangerait.

Je hochais la tête tout en souriant, c'était une idée très sympathique et puis nous ne serions pas obligé de manger beaucoup pendant le repas avec les enfants. "Oui ça me dit ! Et pas de soucis, je vais jouer les chauffeurs." Je me doutais bien que, Noah devait avoir quelques douleurs car, en général c'était souvent lui qui conduisait. Et dans les rares cas ou, je conduisais c'était pour une urgence. Heureusement, pour une fois, il n'y avait rien de tout ça. Je récupérais la clé de la voiture avant de m'installer derrière le volant et prendre la route en direction de la petite boutique de fish'n chips. Après dix minutes de route, je garais la voiture entre la plage et la boutique. Je laissais le soin à Noah de commander notre en-cas avant de prendre la direction de la plage et de me poser sur le sable chaud. La plage était très grande ce qui permettait d'être tranquille même quand, il avait du monde. La lumière du soleil commençait à diminué et je posais mon regard sur l'horizon. J'avais pris l'habitude de venir voir l'horizon à la plage au moins une fois par semaine et pendant le week-end, j'emmenais souvent les enfants jouer dans l'eau mais, aujourd'hui c'était différent parce que, j'étais avec Noah et que, j'étais heureuse de pouvoir partager un moment seule avec lui. J'attrapais une frite dans le cornet et je croquais rapidement dedans avant de sourire. "On va éviter de dire aux enfants qu'on a mangé des frites." Je ris doucement sachant pertinemment qu'on aurait le droit à des caprices pour qu'ils puissent en avoir aussi. J'attrapais une nouvelle frite avant de lui tendre et de venir l'embrasser rapidement. Je venais m'asseoir à califourchon sur lui prenant soin de ne pas lui faire mal. Je venais enrouler mes bras autour de son cou et je venais coller mes lèvres sur sa joue puis sur sa mâchoire. "Rassure moi, tu ne repars pas tout de suite en mission ?" Murmurais-je à son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 15 Juil 2017 - 23:07


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

A mon plus grand plaisir, Haley acceptait mon invitation d'aller commander des fish'n'chips à la petite boutique familiale que j'aimais tant pour les savourer avec vue sur la mer. Ce n'était pas donné à tout le monde, surtout que nous serions totalement tranquilles, n'ayant pas les enfants à surveiller. Il était vrai que Savannah ne demandait pas beaucoup notre attention, elle était toujours prudente et indépendante, mais je me méfiais toujours des idées saugrenues provenant de la petite tête de notre fils. Haley accepta de prendre le volant suite à ma demande et j'allais nous acheter notre en-cas. Je revenais une dizaine de minutes plus tard, un autre avantage à cette boutique : ils servaient rapidement, n'ayant pas des files de clients. A nouveau dans la voiture, ma fiancée conduisit vers la plage et je sentais l'odeur émanant du cornet me donner l'eau à la bouche. Je ne résistais pas et prenais quelques frites tandis que Haley se garait et que nous nous installions sur un coin tranquille de la plage. Ma future femme prit quelques frites à son tour et je l'entendais avertir : On va éviter de dire aux enfants qu'on a mangé des frites. Ce sera notre petit secret, répliquais-je alors que l'amérindienne s'installait sur mes genoux, embrassant ma joue puis ma mâchoire. Rassure moi, tu ne repars pas tout de suite en mission ? Je hochais la tête en signe de dénégation. Le fait qu'on m'ait mis sur le cas du bateau m'assurait quelques semaines tranquilles ici, ce dont je n'allais pas me plaindre. Et puis, je revenais d'une mission de six mois, je méritais bien de rester un peu sur la base, non ? Rien de prévu hors de la base pour les prochaines semaines, l'informais-je. Tu peux remercier ton USS Missouri adoré, taquinais-je, les yeux plein de malice. Je plongeais mon regard dans le sien avant de déposer mes lèvres sur les siennes dans un baiser amoureux. Une des nombreuses choses qui faisait battre mon cœur pour Haley était celle qu'elle me faisait toujours oublier le mauvais de l'armée. Quand je rentrais, j'étais vraiment de retour dans ce cocon familial serein, où la violence et la dureté n'avaient pas sa place. Et puis, elle évitait souvent de me poser des questions sur mes missions, ce qui me permettait vraiment de faire une coupure méritée. Je glissais mes mains sur les cuisses de Haley dans quelques caresses et demandais : Tu as pensé à une date pour le mariage ? J'étais plutôt impatient de mettre la bague au doigt de la jeune femme tant qu'elle était encore d'accord. En réalité, si l'amérindienne avait suivi ma folie, on aurait pu se marier n'importe comment, du moment que c'était fait aussi vite que possible, trop impatient qu'elle soit officiellement mon épouse. Mais il était vrai qu'il était mieux d'avoir une cérémonie, ne serait-ce pour nos proches, les enfants, et bien sûr, j'étais sûr que ça plairait à ma fiancée. Apparemment, toutes les femmes ont un jour un peu rêvé de leur mariage. Je ne voulais pas enlever ça à Haley.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 15 Juil 2017 - 23:37

Nous avions décidés après la visite du navire de partir prendre des fish'n chips et de nous rendre à la plage pour en profiter. Noah m'avait demandé de conduire, chose que, j'avais bien entendu accepté comprenant qu'il avait quelque douleur. Depuis, son accident, sa jambe avait quelque difficulté. J'avais donc récupéré les clés de la voiture à la maison et j'avais conduit mon fiancé dans la petite boutique de fish'n chips avant de me garer vers la plage pour que nous puissions profiter d'un moment de calme à deux loin de la base et de la maison. Je mangeais quelques frites avant de venir m'asseoir sur les genoux de mon futur époux et de le couvrir de baisers tout en m'inquiétant sur ses états de service. Rien de prévu hors de la base pour les prochaines semaines, Tu peux remercier ton USS Missouri adoré. Je ris doucement avant d'ajouter: "Ce navire est vraiment formidable !" Je continuais de rire un peu avant que Noah pose ses lèvres sur les miennes dans un baiser plein d'amour qui eut pour conséquence, d'accélérer mon rythme cardiaque. J'étais heureuse de pouvoir le retrouver complètement même-ci, il passait la journée sur la base à travailler au moins, je savais que le soir, il serait à la maison avec nous. Ses mains glissaient sur mes cuisses tandis que, je plongeais mon regard noisette dans le sien. Tu as pensé à une date pour le mariage ?

Je levais un sourcil un peu surprise par cette question. Je ne pensais pas qu'elle arriverait un jour, à vrai dire, j'avais encore du mal à réaliser que nous allions nous marier mais, j'étais très heureuse. Bien entendu, si j'avais pu faire autrement, je me serais mariée en petit comité mais, nos familles voulaient certainement participer à cet événement et puis, se serait l'occasion de montrer réellement notre amour à nos familles respective. "J'aimerais bien le mois d'octobre vers le week-end du 21 et 22...C'est un mois avec une lune bleue autant dire que, c'est une lune pour faire des projets à long terme et je pense que notre mariage serait tout indiqué pour ce moment." Je lui lançais un sourire, Noah avait prit l'habitude que toutes les choses importante de ma vie soit fait en rapport avec mes croyance amérindienne. "Sinon, j'aurais voulu un mariage sous la neige mais, à San Diego c'est pas vraiment possible." Je ris avant de reprendre mon sérieux. "Enfin, la date n'a pas une réelle importance dans le fond, tant que toi et moi on unit nos âmes pour le reste de notre vie et même au delà." Je souris avant de venir poser mes lèvres contre les siennes dans un baiser langoureux. J'en profitais pour venir glisser mes mains sous son t-shirt et profiter de sa chaleur. Nos échanges étaient toujours très électrique et nos corps en demandaient toujours plus inlassablement. "Et toi ? Tu veux quel genre de mariage..." Murmurais-je entre deux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Dim 16 Juil 2017 - 0:33


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

La journée de travail ainsi que la visite du cuirassé terminées, Haley avait accepté de céder à un de mes caprices qui étaient de manger des fish'n'chips sur la plage. La jeune femme avait prit le volant tandis que j'avais fait l'achat de la nourriture. Une fois sur la plage, ma fiancée nous trouvait un petit coin tranquille de quoi profiter pleinement de ce moment à deux.

Ma fiancée installée à califourchon sur mes jambes, nous nous accordions pour dire que cette escapade gourmande ne serait pas confiée aux enfants afin qu'ils ne réclament pas de frites en retour après le repas du soir. J'embrassais amoureusement la jeune femme puis lui demandais si elle avait décidé d'une date pour notre mariage. Cela faisait plusieurs mois maintenant que nous étions fiancés et il était vrai que ce n'était pas très évident pour nous d'organiser cette cérémonie vu que nous avions à déménager ici, à nous installer à San Diego, et je partais généralement longuement en mission. La vie avec un militaire n'aidait pas pour faire des plans.

J'aimerais bien le mois d'octobre vers le week-end du 21 et 22... C'est un mois avec une lune bleue autant dire que, c'est une lune pour faire des projets à long terme et je pense que notre mariage serait tout indiqué pour ce moment. Je souris doucement, aimant bien ce que j'entendais. Je trouvais que c'était une bonne idée de placer ses croyances dans notre mariage et puis le fait que nous pensions tous deux au long terme était satisfaisant. Sinon, j'aurais voulu un mariage sous la neige mais, à San Diego c'est pas vraiment possible. Je ris doucement, avant de répliquer : J'aime bien l'idée du mois d'octobre. Il est vrai que dit aux premiers abords ça semblait loin d'attendre jusqu'en octobre, mais si nous voulions faire les choses bien, ça valait le coup que l'on se marie dans quelques mois plutôt que dans quelques semaines. Après tout, on est censé se marier qu'une seule fois. La jeune femme vint m'embrasser langoureusement tout en glissant ses mains sous mon t-shirt, ce qui eut le don de faire parcourir des frissons le long de mon échine. Je sentais déjà mon corps répondre aux agissements du sien malgré moi. Et toi ? Tu veux quel genre de mariage... J'eus un sourire en coin avant de poser doucement mon front contre l'épaule de la Dickens. Je n'étais pas quelqu'un de nature collant ou très affectueux, mais parfois, j'avais besoin de sentir Haley proche de moi. En particulier lorsque je revenais de mission. Si bien que quelques fois, lorsque je me réveillais en pleine nuit et ne retrouvais plus les bras de Morphée, il n'était pas rare que je me rapproche précautionneusement de ma fiancée en prenant garde de ne pas la réveiller. Sa simple présence parvenait à me calmer et me faire du bien, telle un réconfort. Un mariage qui te plaît... A la seule condition qu'il n'y ait pas trop de chichis. Je ne pensais pas que c'était trop dans le genre de Haley de voir les choses très cérémonieuses avec beaucoup de froufrous, de protocoles et de dentelle, mais je préférais assurer mes arrières. Et puis, l'armée était déjà tellement carrée, je n'avais pas envie de suivre un plan à la minute près avec des obligations et des réglementations et des services et cérémonies interminables.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Dim 16 Juil 2017 - 21:28

Installé confortablement sur les genoux de Noah, nous avions pris la décision de nous rendre à la plage pour manger des fish'n chips et se retrouver un peu ensemble sans les enfants. Je profitais de ce moment en solo avec mon fiancé. Mon futur époux voulu savoir si, j'avais choisis une date pour notre mariage et je lui expliquais rapidement que, j'avais envie de le faire le week-end du 21 et 22 octobre. Je n'avais pas choisis cette date au hasard car, c'était un mois avec une lune bleue qui était pleine de symbolique à mes yeux. J'ajoutais à mon fiancé que, j'aurais voulu sinon, faire notre mariage sous la neige mais, que, San Diego n'était pas tellement une ville pour ça. J'aime bien l'idée du mois d'octobre. Je lui lançais un léger sourire avant de venir l'embrasser et venir glisser mes mains sous son t-shirt. Entre deux baisers, je m'inquiétais de savoir ce que Noah souhaitait comme mariage. Après tout, nous étions deux à choisir dans cette histoire. Un mariage qui te plaît... A la seule condition qu'il n'y ait pas trop de chichis.

Je décollais un peu mes lèvres pour rire légèrement. Ce n'était pas mon style de faire les choses dans le fantastique et plein de protocole. J'aimais beaucoup les choses simple et naturelle. "Promis, je ferais en sorte qu'il n'y est pas de chichi...Entre nous si, on pouvait j'aimerais beaucoup qu'on fasse la cérémonie à l'extérieurs dans une forêt...Je ne me vois pas trop annoncer mes vœux dans une église alors que, je ne m'y rend jamais." Je souris avant de glisser mes lèvres dans son cou pressant ma bouche sur sa peau, laissant au passage de légère marque. "Ceci étant, si, tu préfère une église alors ça me conviendra parfaitement !" J'avais aussi envie que, Noah puisse avoir une cérémonie comme il en avait envie et qu'on soit en harmonie sur nos choix. Je ne voulais pas qu'il cède à mes envies juste pour me faire plaisir et qu'il n'est aucun plaisir lors de notre mariage. Je revenais poser mes lèvres sur les siennes dans un baiser langoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 1:07


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

La conversation s'était orientée vers notre futur mariage. J'avais demandé à la jeune femme si elle avait pensé à une date pour notre union. Il fallait avouer que je n'étais pas très romantique ni symbolique. Je souhaitais épouser Haley parce que je l'aimais plus que tout et je voulais qu'elle soit ma femme aux yeux de tous. Mais en ce qui concernait des dates et des cérémonies, j'étais plutôt ignare. Ce qui m'arrangeait était la pensée que généralement, c'était plutôt les femmes qui prenaient ces festivités en main, étant donné qu'elles y pensaient et en rêvaient depuis leur enfance selon les rumeurs.

J'approuvais l'idée que l'on se marie au mois d'octobre en suivant la symbolique de la lune bleue et sa signification. Par la suite, j'entendais Haley me demander si j'avais moi-même des préférences, ce à quoi je répondais que je souhaitais uniquement un mariage qui lui plaisait à la seule condition qu'il n'y ait pas trop de chichis. Je ne voulais pas être stressé ou mal à l'aise par trop de protocoles ou marches à suivre. Promis, je ferais en sorte qu'il n'y ait pas de chichi... Entre nous si, on pouvait j'aimerais beaucoup qu'on fasse la cérémonie à l'extérieur dans une forêt... Je ne me vois pas trop annoncer mes vœux dans une église alors que, je ne m'y rends jamais. Je souris doucement, sentant les lèvres de la jeune femme glisser sur la peau de mon cou dans quelques baisers. Ceci étant, si, tu préfères une église alors ça me conviendra parfaitement ! Je hochais la tête en signe de dénégation. Non, je ne suis pas pour le faire dans une église non plus. Je n'étais ni croyant ni pratiquant, ainsi, je trouvais ça un peu hypocrite de me marier dans une église, bien que ça avait un côté traditionnel. Du moment que tu deviennes ma femme et qu'on passe un bon moment avec nos proches, ce sera parfait pour moi. concluais-je en embrassant ma fiancée. Je me distançais après quelques secondes de baiser langoureux, ce n'était pas réellement le meilleur endroit pour continuer sur cette lancée malheureusement. Je caressais doucement la joue de l'amérindienne avant de commenter, un peu moqueur : Je suis sûr que personne de ta famille pensait que je finirai par avoir ta main. C'était à mes yeux une belle réussite de partager ma vie avec Haley, et cette promesse d'un futur ensemble me comblait de fierté. Tu crois que ça irait si je portais mon costume de cérémonie militaire ou tu préférerais que je porte un costume civil ? Je savais que le fait d'être militaire n'était pas très apprécié dans la famille de ma future épouse et ainsi, je me demandais si ça n'allait pas les irriter encore plus que je l'arbore durant notre mariage. Néanmoins, d'un côté, j'aimerais beaucoup le porter étant donné que j'étais fier de mon métier et que ça représentait beaucoup de ma vie et de mon travail accompli. C'était aussi un sujet sur lequel on n'avait pas besoin de décider tout de suite, mais je me disais que tant qu'à faire, on pouvait déjà régler quelques détails, comme celui-ci, vu qu'on était lancé sur le sujet.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Dernière édition par Noah T. Rutkowski le Lun 17 Juil 2017 - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 1:29

Quoi de mieux qu'un moment à deux sur une plage pour parler de certains détail de notre mariage. Je n'avais pas abordé le sujet avec Noah car, j'avais encore du mal à réaliser que c'était réelle et que pendant toutes les années où j'avais pensé à lui, les choses que j'avais rêvé allaient se réaliser. Pourtant quand, on est adolescent on ne fait pas tellement de plan sur la comète mais, je ne l'avais jamais oublié et le fait de garder contact avec lui m'avait donné un espoir qu'un jour peut-être on puisse partager une partie de nos vie ensemble. Aujourd'hui, on partageait plus qu'une partie de nos vies, on partageait notre vie et nos âmes. Nous avions eut un petit garçon fruit d'un amour puissant et sincère et dans un futur proche nous allions nous marier. Je glissais mes lèvres sur le cou de mon futur époux tout en lui indiquant que, je n'avais pas envie de faire une cérémonie dans une église sauf si, bien entendu, lui en avait envie. Non, je ne suis pas pour le faire dans une église non plus. Du moment que tu deviennes ma femme et qu'on passe un bon moment avec nos proches, ce sera parfait pour moi. J'avais l'impression parfois, qu'on s'embêtait avec cette histoire de mariage plus pour nos familles que pour nous même. Personnellement, j'aurais très bien pu épouser Noah sur le champ et me satisfaire simplement du moment et de notre union. Je n'avais pas besoin de dépenser des milliers de dollars pour être pleinement heureuse et je savais que, pour le plus beau moment de notre mariage serait quand, enfin je deviendrais pleinement sa femme et qu'on pourrait m'appeler Madame Rutkowski. Je souris alors que mon fiancé se distança un peu de moi laissant un peu électricité entre nos corps redescendre. Je suis sûr que personne de ta famille pensait que je finirais par avoir ta main. Je ris légèrement à cette remarque. "Oh si, il y a bien une personne...Mon père !" Je souris un peu, le métier de Noah était une source de conflit dans ma famille et surtout dans la famille du côté amérindien. Ma mère ne comprenait pas pourquoi, mon fiancé pouvait risquer sa vie à chaque instant pour son pays alors qu'il avait maintenant un petit garçon et une femme. De plus, elle avait une rancœur vis à vis des militaires qui avait décimé les amérindiens. J'avais beau lui faire comprendre que, le passé ne la concernait pas, elle me soutenait le contraire. Par contre, du côté de mon père, le fait de savoir Noah militaire passé plutôt bien et mon père ne manquait pas un instant de parler de son gendre patriote qui défendait son pays. Je me souviens encore de la joie de mon paternel quand, j'avais annoncé mon mariage. Tu crois que ça irait si je portais mon costume de cérémonie militaire ou tu préférerais que je porte un costume civil ?

Je passais mes bras autour de son cou tout en souriant, je savais la place que l'armée avait dans la vie de Noah et je ne voulais certainement pas le privé de mettre son métier à l'honneur durant notre mariage. Et puis, je devais bien reconnaître que l'uniforme des navy pour les cérémonies et parade était très beau. "Ce sera parfait que, tu le porte ! Après tout, tu m'as demandé en mariage avec un uniforme alors c'est normal qu'il soit encore présent pour notre mariage...Et tu es très beau dedans !" Je souris doucement plongeant mes yeux dans les siens. "Tu crois que, la date ne fera pas peur à ta famille ? Comme c'est juste avant Halloween..." Je pouvais déjà entendre les gens tiquer sur la date juste parce que, c'était le mois d'octobre et que ça n'était pas correct de le faire à cet instant. Je m'inquiétais peut-être pour rien mais, peu de personne pouvait faire le rapproche de la date avec la symbolique de la lune bleue et j'avais peur de devoir sans cesse me justifier. "Oh et puis, on risque de nous demander ce qu'on souhaite comme cadeau de mariage...Et où on va en lune de miel...Je sens qu'on va avoir une multitude de questions au quelle, il va falloir qu'on trouve des réponses." Je ris doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 1:54


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Après avoir avoué à Haley que je n'étais pas vraiment partant pour que l'on s'unisse à l'église non plus, je faisais remarquer que probablement personne dans sa famille n'avait misé sur moi en ce qui concernait le rôle de son futur époux. Je me demandais même si ses proches estimaient que la jeune femme allait épouser quelqu'un qui n'était pas issu de la tribu. Bien sûr, Haley avait également des racines américaines vu que son père n'était pas amérindien, mais j'avais à de nombreuses reprises constaté à quel point ses origines amérindiennes étaient très importantes. Après tout, elles faisaient ce que ma fiancée était.

Je ris doucement lorsque la Dickens me dit que son père aurait pensé à moi en tant que gendre. Il était vrai que je m'étais toujours entendu avec Christopher et que le contact était passé vite et bien entre nous deux. Et puis, ce dernier paraissait plutôt heureux d'avoir un gendre militaire. Je questionnais d'ailleurs Haley sur la tenue que je porterai en octobre, si l'on restait sur cette date. Je me demandais si cela composerait un affront que l'on s'unisse alors que je portais mon costume de cérémonie militaire lorsqu'on connaissait la désapprobation de sa mère notamment pour l'armée. Ce sera parfait que, tu le portes ! Après tout, tu m'as demandé en mariage avec un uniforme alors c'est normal qu'il soit encore présent pour notre mariage... Et tu es très beau dedans ! Je souris, me remémorant ma demande à Haley. Je l'avais faite le soir même de mon retour de mission, autant dire que j'avais surprise la jeune femme. Très beau, tu dis ? répétais-je en conservant mon sourire malicieux. Je posais mes lèvres contre les siennes avant de l'entendre me demander si ma famille ne trouverait pas étrange la date déterminée, étant donné qu'elle était proche de la fête d'Halloween. Je grimaçais, montrant je n'y avais même pas pensé et sincèrement, ça me dépasserait si mes proches trouvaient la date de mauvais goût. Je ne pense pas. Et puis, ma mère a toujours dit que l'automne était sa saison favorite. J'attrapais une frite avant d'ajouter : Qui plus est, ce n'est pas comme si on se mariait le 31 octobre non plus. S'ils disent quelque chose, ce serait un peu de la mauvaise foie. J'eus un sourire en coin et profitais que Haley soit dans ses pensées pour manger d'autres frites. Et c'est nous qui décidons de toute façon. Si on veut se marier en octobre, on se mariera en octobre. C'est notre mariage, pas le leur. concluais-je avec un sourire. Oh et puis, on risque de nous demander ce qu'on souhaite comme cadeau de mariage... Et où on va en lune de miel... Je sens qu'on va avoir une multitude de questions auxquelles, il va falloir qu'on trouve des réponses. Je haussais les sourcils, à la fois interrogateur et surpris. Je n'avais même pas pensé à la lune de miel... J'avais littéralement zappé ce moment, d'ailleurs, peut-être aurais-je mieux fait de ne pas le dire à voix haute. On ferait quoi avec les enfants ? On les prendrait avec nous ? m'enquis-je, tactique.


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 2:28

Les retours de mission étaient toujours synonyme de conversation mais, je n'aurais pas pensé qu'on aurait cette discussion aussi tôt. Ce n'était pas pour me déplaire et ça permettait de mettre les choses au clair pour notre mariage. Finalement, on était plutôt en accord sur ce qu'on souhaitait. Pas de chichi, ni de fioriture et pas d'église. Une cérémonie simple remplit d'amour à la hauteur de notre couple. Noah s'inquiéta de savoir si, il allait pouvoir porter son costume de cérémonie militaire et je ne me voyais pas faire autrement. Noah avait demandé ma main en uniforme alors qu'il était revenue de mission. Même-ci, je voyais une multitude de négativité à son métier, je devais bien reconnaître que l'armée était présente dans notre vie et donc, je voulais le voir en uniforme pour notre mariage. J'ajoutais en plus, qu'il était très beau dedans. Très beau, tu dis ? Je remarquais son sourire et ne pu m'empêcher de sourire à mon tour. "Oui...Et je me ferais un plaisir de le retirer lors de notre nuit de noce..." Je feignais un regard innocent avant de rire.

J'interrogeais ensuite mon futur époux sur sa famille et le choix de notre date pour le mariage. J'avais choisis un week-end juste avant Halloween et j'avais peur qu'ils voient ça d'un mauvais goût. Je ne pense pas. Et puis, ma mère a toujours dit que l'automne était sa saison favorite. Qui plus est, ce n'est pas comme si on se mariait le 31 octobre non plus. S'ils disent quelque chose, ce serait un peu de la mauvaise foie. Et c'est nous qui décidons de toute façon. Si on veut se marier en octobre, on se mariera en octobre. C'est notre mariage, pas le leur. Je répondais au sourire de Noah, il avait parfaitement raison. C'était notre mariage mais, je ne pouvais m'empêcher de croire que les gens feraient des réflexions et d'autant plus lorsqu'ils allaient voir qu'on ne fait pas un mariage dans une église mais, au beau milieu de la nature. Ils penseraient surement que, c'est encore l'amérindienne qui avait choisis et que Noah n'avait pas eu son mot à dire comme pour ma grossesse. Au final, notre fils avait parfaitement sa place dans la famille mais, j'avais bien sentis au départ, que la plus part des proches étaient contre cette idée de bébé. Que ce soit dans ma famille ou la sienne. Je sortais de mes pensées préférant aborder un autre sujet, toujours en lien avec notre mariage à savoir les nombreuses questions que les gens allaient nous poser. Et plus particulièrement nos souhaits pour les cadeaux de mariage et notre lune de miel. Je n'avais même pas pensé à la lune de miel...On ferait quoi avec les enfants ? On les prendrait avec nous ?

Je faisais semblant de bouder un peu avant de rire "En même temps, tu voyage souvent donc, c'est normal que tu n'es pas pensé à la lune de miel...Surtout que, je suis pas convaincu qu'on pourra s'y rendre tout de suite après la cérémonie. Concernant, les enfants, je pense que mes parents seraient ravis de les garder ou même tes parents." Je levais un sourcil interrogateur, Oscar, n'avait pas vraiment eu l'occasion de se rendre dans la famille de Noah trop souvent et je me doutais bien que, le petit serait ravis d'apprendre à connaître la famille de son papa. Concernant, Savannah, je pouvais parfaitement comprendre que, sa famille n'est pas envie de passer trop de temps avec elle vu que ça n'était pas la fille biologique de Noah. Bien que, ça me faisait de la peine de penser ça. "Enfin, on aura encore le temps de décider ça et de voir si, c'est envisageable." Je souris tout en attrapant des frites dans le cornet. "Et niveau cadeau alors ? Qu'est-ce que tu aimerais plus que tout ?" Nous n'étions pas tellement matérialiste avec Noah et c'était mieux ainsi surtout quand, on fait partie de la grande famille de l'armée et qu'on doit bouger régulièrement de base en base. Mais, peut-être que, mon fiancé avait envie de quelque chose bien précis qui lui ferait penser à notre mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 3:45


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Nous étions en train de déterminer certains détails de notre mariage lorsque Haley finit par évoquer la lune de miel et les présents que nos invités voudraient nous offrir. Il fallait avouer que je n'avais pensé ni à l'un, ni à l'autre, ce qui devait facilement se lire à mon air étonné. J'avais complètement zappé le fait qu'il y avait souvent une lune de miel après toute union. Et pour ce qui était des cadeaux, je n'en avais strictement aucune idée. Autant dire, que je n'étais pas utile sur ces questions.

"En même temps, tu voyages souvent donc, c'est normal que tu n'aies pas pensé à la lune de miel... Surtout que, je suis pas convaincue qu'on pourra s'y rendre tout de suite après la cérémonie. Concernant les enfants, je pense que mes parents seraient ravis de les garder ou même tes parents." Mon sourire s'élargit légèrement, alors que je déduisais : Donc une lune de miel à deux. Enfin, on aura encore le temps de décider ça et de voir si, c'est envisageable. Je hochais la tête à l'affirmative. J'ignorais comment on arrangerait ça avec mes ordres de mission, mais autant ne pas trop se prendre la tête sur la question selon moi. Déjà, si je parvenais à être présent pour la fin de semaine qu'espérait Haley, ce serait bien. J'essayerai d'être ici, bien entendu, mais il suffit que je sois déjà en mission et que quelque chose se passe et que je sois retardé pour que nos plans soient repoussés. Malheureusement, la vie avec un militaire avait son lot de plans repoussés ou annulés. Et niveau cadeau alors ? Qu'est-ce que tu aimerais plus que tout ? Je ris à la question de Haley. Dit comme ça, on aurait dit qu'elle se prenait un peu pour la mère noël qui parlait à notre fils de quatre ans. Je me laissais tomber sur le sable en attirant ma fiancée avec moi, avant de plaisanter : Toi ! Je ris doucement avant de me mettre sur le dos et plisser les yeux face au soleil aveuglant. En vrai, je ne sais pas. On a besoin de quoi ? La Dickens était vraiment la maîtresse de maison et celle qui savait ce qu'on pouvait nécessiter ou ce dont les enfants avaient éventuellement besoin, matériellement parlant. Personnellement, j'étais complètement étranger à ce genre de responsabilités, bien que je faisais mon possible. Et puis lorsque je pensais cadeaux, je pensais tout de suite à combler un besoin. C'était un réflexe de mon enfance et de ma carrière, ça. Ne pas penser à ses envies mais plutôt aux nécessités. Être que fourmi et jamais cigale.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 4:02

Plus on parlait de notre mariage et plus je commençais à me dire que, j'allais avoir une charge de travail en plus. Je n'allais pas demander à Noah de s'occuper des préparatifs alors qu'il avait déjà suffisamment à faire avec son métier. J'allais donc devoir crée un esquisse de faire part, puis trouver un traiteur, une salle, un lieu de cérémonie, un photographe, une personne pour la musique, faire les plans de table. Autant dire que, mes mois à venir allaient être chargés. Mais, pour l'heure nous devions aussi nous mettre d'accord sur la lune de miel et également sur les cadeaux dont nous avions besoin ou qui nous faisais réellement plaisir. J'expliquais donc à Noah qu'avec son travail nous aurions tout le loisir de voir pour la lune de miel. Autant, ne pas mettre la charrette avant les bœufs et dans le fond, je ne serais pas triste de ne pas faire de lune de miel. Je m'orientais donc sur les cadeaux et je demandais à mon futur époux se dont, il avait vraiment envie. Toi ! Je ris à cette remarque me laissant entraîner sur le sable chaud de la plage. "Tu m'as déjà...A moins que, ce soit d'une autre façon..." Ajoutais-je amusé me collant contre son corps. En vrai, je ne sais pas. On a besoin de quoi ? Je me redressais sur mon coude tout en réfléchissant à ce que nous pouvions demander. Je posais mon regard sur Noah et lui lançais un sourire. "Un bébé ?"

Je savais que, mon fiancé avait fais une croix sur un nouveau petit être dans notre famille mais, pour ma part, j'en ressentais vraiment l'envie depuis le mois de janvier. Ma première grossesse ne c'était pas vraiment passé comme prévu mais, je n'avais pas envie de me priver sous prétexte que la deuxième serait pareil. On avait aucune idée de comment les choses se passeraient et peut-être que, ma prochaine grossesse serait formidable. Bien entendu, je ne pouvais pas dire que, j'avais mal vécu ma première grossesse. J'en gardais tout de même un souvenir agréable sauf quand, j'ai eu cet accident de voiture qui a faillit coûter la vie à mon petit garçon. "Je sais déjà ce que, tu vas me dire..." Ajoutais-je rapidement avec un sourire. "Mais, on peut pas être sur que la deuxième sera comme la première...Et si, on essaie pas, on ne le saura jamais. Ma santé va beaucoup mieux maintenant et je n'ai plus besoin du traitement contre l'anémie depuis trois ans. Mon corps a déjà connu une grossesse alors, il sera surement plus apte à recevoir la deuxième." Je ne savais pas vraiment si mes arguments pouvaient réellement faire pencher la balance de mon côté mais, j'avais tout de même envie de tenter car, j'avais vraiment envie d'offrir un nouvel enfant à Noah et j'avais envie de fonder une grande famille. "...Peut-être qu'on pourrait tenter sans se prendre la tête et voir ce que ça donne ?" Je lançais un petit sourire à mon futur époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 4:36


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Lorsque Haley avait commencé à mettre le sujet de la lune de miel et des présents offerts par nos proches pour célébrer notre mariage, j'avais plaisanté en lui affirmant que c'était elle que je voulais comme cadeau. Par la même occasion, je lui avais fait perdre l'équilibre de manière à ce qu'on soit allongés sur le sable chaud et je profitais de l'élément pour reposer mes muscles tendus. Le soleil m'aveuglait tout en réchauffant ma peau et je profitais de ce moment serein. San Diego était recouvert de plages aux allures de paradis, mais j'en avais aussi connues beaucoup trop dans ma carrière de militaire sur lesquelles on avait fini par s'écrouler de fatigue, le cœur battant, l'adrénaline à son maximum. Ici, mon rythme cardiaque demeurait normal, ce qui composait un changement des plus précieux.

Je sortais de mes pensées en interrogeant à ma fiancée sur ce dont on avait besoin. On pourrait faire une pierre deux coups en demandant ce dont nous nécessitions pour notre bien-être. Ma surprise fut entière toutefois lorsque j'entendis la réponse de Haley, si bien que je pensais avoir mal compris ses propos. "Un bébé ?" Je me hissais sur un coude, mon sourire s'évanouissant, l'air incrédule. Des secondes silencieuses s'imposèrent. Je sais déjà ce que, tu vas me dire... A ce moment-là, je comprenais que j'avais bien entendu et je me relevais en position assise. Il était pour moi hors de question que l'on revive ce que l'on avait vécu avec la grossesse d'Oscar. Stupide ou non, j'avais le sentiment que si Haley tombait à nouveau enceinte, il y avait de bonnes chances pour que les problèmes de santé reviennent. Pourquoi tenter le Diable et être gourmand ? On avait déjà deux enfants beaux et en bonne santé. Pourquoi vouloir plus ? Surtout lorsqu'on savait le prix qu'on avait dû payer pour Oscar. Certes il y avait eu l'accident, des mois hospitalisés, une convalescence pénible et difficile pour ma fiancée et mon fils, mais je n'oubliais pas les nombreux malaises qu'avait eu l'amérindienne avant tout cela. Lorsque j'avais pu prendre pour la première fois Oscar dans mes bras et que Haley commençait à m'en remettre, je ne cessais de me promettre intérieurement que c'était tout ce que je voulais : que mes deux amours s'en sortent. J'avais promis des tas de choses à un dieu auquel je ne croyais même pas pour qu'ils s'en sortent, j'étais prêt à négocier tout ce que j'avais pour, dont mon désir d'avoir d'autres enfants. Un peu superstitieusement, je m'étais dit que peut-être que cette promesse que je n'en demanderai jamais plus à qui que ce soit m'assurait qu'Oscar et Haley iraient toujours bien. Surtout lorsque je voyais qu'aujourd'hui, Oscar ne présentait pas de grandes séquelles de sa naissance prématurée et violente ni Haley de son accouchement brutal. Et même sans penser à moi, je ne comprenais même pas pourquoi Haley souhaitait revivre ça.

"Mais, on peut pas être sûr que la deuxième sera comme la première... Et si, on essaie pas, on ne le saura jamais. Ma santé va beaucoup mieux maintenant et je n'ai plus besoin du traitement contre l'anémie depuis trois ans. Mon corps a déjà connu une grossesse alors, il sera surement plus apte à recevoir la deuxième."
Je ris nerveusement, me rendant compte à mesure de la conversation que Haley ne me sortait pas ça de manière impulsive. Non, elle semblait y avoir pensé longuement. La connaissant, c'était une idée qu'elle avait en tête depuis plusieurs semaines, plusieurs mois peut-être. "...Peut-être qu'on pourrait tenter sans se prendre la tête et voir ce que ça donne ?" Je conservais mon regard incrédule, j'étais tellement sous le choc de sa demande que j'ignorais même comment je me sentais. En tout les cas, certainement pas heureux ni bien. T'es vraiment sérieuse ? articulais-je, une partie de moi espérant que c'était une plaisanterie de mauvais goût de sa part. Après tout, je lui en offrais à la pelle carrée, elle pourrait bien avoir envie de se venger. Mais vu son air, Haley était plus que sérieuse. Non, Haley. Non. répondis-je ainsi, l'agitation faisant dangereusement vibrer ma voix. Ça me crevait le cœur de lui refuser quelque chose dont j'avais aussi énormément envie, il fallait l'avouer. Je me sentais pire qu'un salaud pour lui répondre de manière aussi catégorique à quelque chose qu'elle semblait tant désirer. Mais rien que l'idée de revenir en arrière, de mettre ma fiancée en danger, de peut-être mettre un enfant qui n'avait rien demandé en péril pour combler un désir aussi intense qu'il soit me braquait. Sans oublier Savannah et Oscar qui avaient aussi besoin de leur mère dans l'histoire. Parce qu'il ne fallait pas se leurrer, je n'étais pas celui qui pouvait s'occuper d'eux 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. De temps à autres, je disparaissais de leur vie pendant plusieurs semaines pour revenir parfois encore moins et devoir repartir. J'avais vécu des années où j'avais passé plus de temps en mission qu'avec ma famille. Qui aiderait Haley quand elle serait enceinte ? Si elle avait des soucis de santé ? Je n'allais pas imposer ça sur les épaules d'une gamine de dix ans. Je voyais peut-être tout en noir, mais sincèrement, je n'avais pas la même foi que ma fiancée sur le coup. Je n'arrivais pas à me dire qu'on n'avait qu'à tenter le coup et voir ce que ça donne. J'avais trop peur pour l'avenir, pour elle, pour ma famille. Pour moi, une grossesse rimait avec un grand danger. Avec cette demande, Haley me demandait presque de partir en combat dans un régiment sans que je puisse même la protéger. C'était juste inconcevable.


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 4:57

Il avait des conversations dans notre famille qu'il valait mieux qu'on évite d'aborder. Ma première grossesse en était une et venait ensuite le sujet d'un deuxième enfant. C'était ce genre de discussion qui pouvait faire qu'un moment de calme et de sérénité entre nous termine en tension et dispute. Je connaissais le danger d'aborder ça avec Noah mais, l'envie d'un deuxième enfant était présente depuis janvier. Je n'en avais pas parlé avant pour la simple et bonne raison que mon fiancé était partie en mission et qu'il était hors de question que, je l'embête avec mes états d'âme quand il était à des milliers de kilomètre de moi et qu'en plus, il risquait sa vie. Sauf que, maintenant qu'on était tout les deux et qu'on parlait de notre mariage, j'avais envie qu'on en discute. Sauf qu'il avait une petite chose que, je n'avais pas pris en compte en prononçant le mot bébé, Noah avait cette fameuse habitude de se refermer sur lui lorsqu'un sujet ne lui convenait pas. Je le regardais se redresser pour se remettre assis, signe que la discussion n'allait pas tellement évoluer. Je terminais tout de même d'apporter mon point de vu sur la situation avant de le laisser parler. T'es vraiment sérieuse ? Je levais un sourcil tout en hochant la tête pour affirmer que, oui j'étais belle et bien sérieuse dans ce que je demandais. Non, Haley. Non.

Vu le son de sa voix, je savais parfaitement que, ça n'était même pas la peine que, je continue sur cette conversation. Il valait mieux baisser les armes et ne pas camper sur sa position si, je ne voulais pas que la soirée se termine en eau de boudin. Je m'assis à ses côtés tout en laissant mon regard vagabonder sur l'océan. "Je savais bien que, j'aurais du demander un week-end en thalasso..." Je reposais mon regard tout en souriant pour détendre l'atmosphère. Je ne pouvais pas en vouloir à Noah d'être si catégorique sur un deuxième enfant. Ce que, nous avions vécu avec Oscar n'avait pas été simple bien que, personnellement, je me souvenais que des bons moment. Je me souviens encore de sa petite tête lorsqu'il est arrivait au monde. Certes, il était petit et avait besoin d'une assistance respiratoire mais, c'était tout de même un des plus beau moment de ma grossesse. Sauf que, dans le fond, je m'en voulais de ne pas être capable d'offrir des enfants à Noah sans qu'il est peur que, je sois malade ou que le bébé ne soit pas viable. Finalement, j'étais peut-être pas faites pour concevoir et j'allais devoir me sortir cette envie de deuxième bébé de la tête et me concentrer sur Savannah et Oscar. Je jouais avec le sable dans mes mains essayant d'oublier un peu mes idées sombre et le manque de confiance en moi qui commençait à s'enrouler autour de mon état d'esprit. "Désolé..." Terminais-je par dire à mon fiancé. J'étais désolé d'avoir abordé ce sujet mais, aussi désolé de ne pas être en mesure de faire mieux qu'un seul enfant. Je me laissais à nouveau tomber en arrière pour m'allonger sur le sable et je venais poser mon bras sur mes yeux, histoire d'être caché du soleil. "...Du coup, je verrais à faire une liste pour les cadeaux...Je ne sais pas si, il nous manque quelque chose mais, en faisant le tour de la maison j'aurais peut-être une idée." Articulais-je pour reprendre un peu le fil de la conversation d'avant bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Haiti and the Dilemma of Afrikan Sovereignty in the Americas
» La problématique de l’albinisme en Afrique: superstition ou corruption?
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD INTENTIONS :: San Diego town :: « John's Fort » :: les quais-