Partagez | .
 

 Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 5:22


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

La déception s'était lue instantanément sur le visage de Haley lorsque j'avais rejeté en bloc son idée que nous ayons un deuxième enfant. Je ne le faisais certes pas de gaieté de cœur mais pour moi, il valait mieux rester prudent et se satisfaire de ce qu'on avait actuellement plutôt que de tenter le diable avec des problèmes. C'était peut-être une vision des choses stupide et couarde. D'une certaine façon, certains me diraient que je m'empêche de vivre et qu'en plus, je prive ma fiancée d'un désir qu'elle a manifestement depuis quelques temps maintenant. Je vis Haley s'asseoir à mes côtés pour laisser vagabonder son regard sur le reflux des vagues. Je sentais un peu mon cœur se pincer à l'idée de la peine que je venais de lui faire mais rien que l'idée qu'elle soit à nouveau enceinte m'angoissait. Je savais bien que, j'aurais dû demander un week-end en thalasso... Un sourire étira ses lèvres et je devinais que la jeune femme voulait détendre l'atmosphère et effacer la demande qu'elle venait de faire. Je soupirais doucement et demeurais silencieux, pour l'entendre quelques minutes plus tard s'excuser. Pour le coup, je n'étais pas sûr que c'était bien à elle de demander pardon. Elle n'avait rien fait de mal, elle avait été honnête, elle m'avait fait part de quelque chose qu'elle voulait. Vraiment, le fautif de l'histoire c'était moi. Ce n'était pas comme si Haley me plaçait devant le fait accompli en étant déjà enceinte. Certes, elle abordait un sujet sensible, mais tous les couples en avaient. Alors, pourquoi être désolée ? Elle se laissait à nouveau tomber sur le sable et reprenait la parole concernant les cadeaux de mariage. Je l'écoutais attentivement, sans trop savoir quoi lui répondre. C'était dans ce genre de moment que je me rendais compte que je n'étais franchement pas spécialement un cadeau à vivre tous les jours. Je sentais mon téléphone portable vibrer dans la poche de mon pantalon et l'en extirpait pour y lire un message texte m'informant que mes heures de travail pour demain avaient été modifiées. En même temps, j'apercevais l'heure qu'il était ainsi que le fait que l'heure du repas du soir approchait plus vite que je ne l'avais estimée. Il est presque dix-neuf heures, on devrait se mettre en route pour récupérer les enfants, suggérais-je en mettant en boule le cornet vide pour pouvoir le jeter dans une des poubelles de la plage. Je me remettais debout et finissais par demander, après quelques nouvelles minutes de silence : Pourquoi tu es désolée ?


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 11:14

C'était surement une erreur de ma part, d'avoir aborder le sujet d'un deuxième enfant avec Noah. Je savais qu'il avait mal vécu ma première grossesse et je ne pouvais pas lui en vouloir de réagir ainsi. Cependant, j'avais du mal à me dire que je n'y étais pour rien dans cette histoire. J'avais l'impression d'avoir une part de responsabilité si, nous ne pouvions pas avoir d'autres enfants. Je regardais Noah se redressais après que, j'ai prononcé le mot bébé et je l'entendais tout rejeter en bloc. A mon tour, je me redressais pour poser mon regard sur l'océan tout en essayant de détendre l'atmosphère avec une légère boutade. Je finis par retrouver ma place sur le sable chaud cachant mon visage du soleil et peut-être aussi un peu de ma peine et ma déception. Le silence s'installa entre nous comme à chaque fois que, nous abordions un sujet sensible. Je reprenais sur la liste de cadeaux histoire de ne pas rester sur cette conversation de deux enfants. Mon fiancé se mura dans le silence et je préférais ne rien ajouter d'autre ne sachant de toute façon pas quoi dire. Je pouvais entendre son téléphone portable vibrer dans sa poche supposant qu'il s'agissait surement de l'armée, je me préparais à l'entendre me dire qu'il devait retourner travailler ce soir. Il est presque dix-neuf heures, on devrait se mettre en route pour récupérer les enfants.

Je me redressais rapidement et je frottais un peu mes vêtements pour retirer le sable. J'attrapais mon sac à main et je marchais avec Noah en direction de la voiture alors que, le silence était encore une fois présent entre nous. J'avais un peu l'impression d'avoir gâché le moment avec ma demande. Je m'arrêtais devant le véhicule cherchant dans mon sac les clés. Pourquoi tu es désolée ? Je relevais la tête vers mon futur époux alors que je déverrouillé les portes de la voiture pour qu'on puisse s'y installer. Je prenais place derrière le volant préférant être dans l'habitacle de notre voiture pour lui répondre. Je soupirais légèrement avant de me tourner vers lui. "Je suis désolé d'avoir gâché le moment et aussi de pas être en mesure de t'offrir un second enfant sans que tu es peur pour ma santé et celle du bébé...J'aurais voulu que ça se passe autrement...Et...Je suis désolé aussi d'avoir faillit tuer ton fils..." J'avais toujours cette culpabilité qui me rongeait concernant l'accident et la naissance prématuré d'Oscar. Je n'arrivais toujours pas à me le pardonner et j'avais l'impression d'avoir échoué à mon devoir. "...Sans l'accident, il serait né normalement et à terme..." Je pinçais un peu mes lèvres sentant toute la tristesse m'envahir et je glissais les clés dans le contact préférant quitter un instant le regard de Noah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 23:11


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

La demande de Haley ainsi que mon refus de la lui accorder avait jeté un froid entre nous. Ça me faisait de la peine de décevoir autant ma fiancée, mais je ne parvenais à penser positivement d'une seconde grossesse. Il y avait trop de dangers, trop de possibilités que ça tourne mal. Et puis, j'étais quelqu'un de têtu. Une fois que Haley et Oscar avaient été sortis d'affaire, je m'étais promis que notre famille s'arrêterait là. Revenir sur cette promesse me paraissait impossible.

Alors que nous arrivions à la hauteur de notre véhicule, j'interrogeais toutefois mon interlocutrice sur la raison pour laquelle elle avait ressenti le besoin de s'excuser. Elle s'installait dans l'habitacle de la voiture et je me laissais tomber sur le siège passager, attendant sa réponse. Je suis désolée d'avoir gâché le moment et aussi de pas être en mesure de t'offrir un second enfant sans que tu aies peur pour ma santé et celle du bébé... J'aurais voulu que ça se passe autrement... Et... Je suis désolée aussi d'avoir faillit tuer ton fils... Je fronçais les sourcils, une nouvelle fois complètement choqué par les propos que tenaient l'amérindienne. Je savais que Haley s'en était voulue de l'accident, mais je pensais qu'avec le temps, elle avait arrêté de penser qu'elle avait une responsabilité dans ce malheur. ...Sans l'accident, il serait né normalement et à terme... Je me retournais de manière à faire face à la jeune femme, répondant d'un ton à la fois sérieux et catégorique. Haley, tu réalises que tu n'es aucunement la cause de cet accident ? Tu n'étais certainement pas en tort, tu n'aurais rien pu faire pour l'éviter. C'est tombé qu'il y avait un abruti sur la route qui a foncé dans ta voiture qu'il aurait plus que pu éviter s'il avait été réellement en état de prendre le volant. Cet accident n'est pas de ta faute, je peux te l'assurer à 100% et n'importe qui dirait pareil que moi. Je marquais une pause, encore sous le choc de telles révélations. Je n'avais pas réalisé avec quel poids Haley vivait et j'avais sincèrement pensé qu'elle avait cessé d'avoir ce genre d'idées macabres. Et tu n'as certainement pas faillit tuer Oscar... De toute façon, comment aurais-tu pu ? Tu as tout fait pour le protéger. Même ma mère n'en faisait pas autant quand elle était enceinte de moi et mes sœurs. Après coup, je réalisais que mettre ma mère dans le lot n'était peut-être pas judicieux, mais j'avais toujours été admiratif des sacrifices que Haley avait pu faire pendant sa grossesse sous prétexte que des articles scientifiques estimaient que c'était mieux pour le développement de l'enfant. Qui sait, peut-être que c'était grâce à tous ces sacrifices qu'Oscar avait la santé qu'il avait aujourd'hui malgré le fait d'être un grand prématuré. S'il est ce qu'il est aujourd'hui et s'il a fait toute cette route, c'est grâce à toi, lui assurais-je ainsi sincèrement.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Lun 17 Juil 2017 - 23:45

Le froid c'était installé entre nous lorsque, j'avais commencé à aborder le sujet d'une seconde grossesse et mon désir d'être à nouveau maman. Sauf que, mon futur époux, ne semblait pas désirer revivre tout ceci. Il fallait dire que, j'avais été quelque peu malade et j'avais eu le droit de faire plusieurs séjour à l'hôpital. Noah m'indiqua l'heure tout en me proposant de retourner à la voiture pour préparer le repas avant que les enfants ne rentrent. Je me levais et je pris la direction de la voiture tandis que mon fiancé s'interrogea sur mon excuse un peu plus tôt. Je montais dans le véhicule tout en lui expliquant la raison de mes excuses, que j'étais désolé d'avoir abordé le sujet et d'avoir mis un terme à notre moment tout les deux. Mais, que j'étais aussi désolé que la naissance d'Oscar se soit produit plus tôt et d'avoir faillit le tuer avec l'accident de voiture. J'avais du mal à vivre avec les événements et je culpabilisais toujours même quatre ans après. Je tentais de ne pas en parler trop souvent à Noah pour ne pas l'embêter avec mes états d'âmes. Je glissais la clé dans le contact du véhicule alors que, mon fiancé prenait la parole. Haley, tu réalises que tu n'es aucunement la cause de cet accident ? Tu n'étais certainement pas en tort, tu n'aurais rien pu faire pour l'éviter. C'est tombé qu'il y avait un abruti sur la route qui a foncé dans ta voiture qu'il aurait plus que pu éviter s'il avait été réellement en état de prendre le volant. Cet accident n'est pas de ta faute, je peux te l'assurer à 100% et n'importe qui dirait pareil que moi. Et tu n'as certainement pas faillit tuer Oscar... De toute façon, comment aurais-tu pu ? Tu as tout fait pour le protéger. Même ma mère n'en faisait pas autant quand elle était enceinte de moi et mes sœurs. S'il est ce qu'il est aujourd'hui et s'il a fait toute cette route, c'est grâce à toi.

Je laissais mon regard posé sur la voiture de devant tout en écoutant Noah. Plusieurs personnes m'avaient indiqué la même chose que, je n'étais pas en cause et que c'était ainsi mais, j'avais du mal à croire que c'était la vie. J'avais vu cette voiture déboulé dans la rue et pour autant, je suis resté sagement sans bouger. J'aurais eu le temps de sortir du véhicule avant que, cet abrutis me percute de plein fouet. Une fois de plus, j'étais entrain de m'accrocher à des théories idiote qui ne pourrait certainement pas m'aider à avancer. Je tournais la tête vers Noah et je levais les yeux vers lui. "Oui...Je sais que, je n'aurais pas pu changer quoi que ce soit mais, je continue de culpabiliser par rapport à tout ça même-ci, il est en bonne santé et que c'est un petit garçon épanouie maintenant..." Je venais alors subitement me blottir dans les bras de mon fiancé collant mon visage contre son torse essayant de calmer un peu mes idées sombre et de pouvoir repartir de l'avant. "...Merci d'être là..." Je relevais un peu la tête et je venais poser mes lèvres contre les siennes dans un baiser plein de tendresse et d'amour. Je savais que, j'avais de la chance d'avoir Noah dans ma vie et que, surement plus d'un homme aurait fuit à l'annonce de la grossesse et de l'accouchement prématuré. Mais, mon futur époux était resté et avait surmonter les épreuves avec moi. Nous avions réussi à former un cocon familial plein de douceur et d'amour. Sans lui, je n'étais pas sur que j'y serais parvenue. C'était lui ma force et mon monde.

Je me détachais de lui pour reprendre ma place et allumer enfin le moteur de la voiture. Après une dizaine de minutes, nous étions de retour dans l'allée de notre maison. Je tentais d'oublier tout ça et de reprendre un peu mes habitudes avec les enfants. Je sortais de la voiture et très rapidement des bruits de pas attirèrent mon attention. Je me retournais pour voir Oscar courir vers moi un grand sourire sur les lèvres. Je me penchais un peu et j'ouvrais mes bras pour le réceptionner et le soulever. J'aimais le porter et je redoutais le moment où je ne pourrais plus le faire. Le petit garçon vint poser sa tête sur mon épaule enroulant ses doigts dans mes cheveux comme, à son habitude. Savannah arriva peu de temps après "C'était trop bien !" Lança t-elle toute heureuse de sa journée. "On a était au zoo ! Avait plein d'animaux exotique c'était super !" Je lui souris laissant le soin à Noah d'ouvrir la porte d'entrée. "On a vu des toucans ! C'est trop beau ! Vous saviez que, le bec du toucan servait à réguler sa température ?!" Je ris légèrement reconnaissant bien là, le gène des Dickens. "Et je suppose que tu l'as lu sur la pancarte ?!" La petite fille se mit à rire tout en hochant la tête. J'avais parfois, l'impression de me revoir petite. J'entrais dans la maison et je déposais Oscar par terre qui s'empressa de partir dans le jardin. "Je vais voir si, les vers de terre vont bien !" Lança t-il en ouvrant la porte fenêtre pour sortir. Savannah monta dans sa chambre et une fois de plus, je me retrouvais seule avec Noah pour quelques instants. "Je t'aime..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mar 18 Juil 2017 - 2:05


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Choqué par les propos que pouvait tenir Haley, je tâchais de lui faire réaliser qu'elle avait aucune responsabilité dans l'accident dont elle avait été victime lorsqu'elle était enceinte. Le seul fautif de l'histoire était l'homme qui avait percuté sa voiture. De plus, la Dickens avait été une future mère exemplaire durant ces mois de grossesse. Franchement, à mes yeux, ma fiancée n'aurait rien pu faire de plus. Certains moments, on doit juste savoir lâcher prise et ne pas chercher à comprendre ou à résoudre un mal. De plus, dans notre cas, tout s'était résolu pour le mieux.

Oui... Je sais que, je n'aurais pas pu changer quoi que ce soit mais, je continue de culpabiliser par rapport à tout ça même si, il est en bonne santé et que c'est un petit garçon épanoui maintenant... Je m'apprêtais à lui répondre lorsque Haley se blottit soudainement contre mon torse. Je caressais doucement ses cheveux tandis qu'elle me remerciait d'être là et je lui répliquais : Arrête de culpabiliser, tu te fais du mal pour rien. Ma future femme démarra peu après la voiture pour que nous retrouvions notre chez nous de San Diego.

Alors que je déverrouillais la porte de notre demeure, j'entendais les paroles surexcitées de Savannah et Oscar nous racontant leur aventure au zoo. De toute évidence, les enfants avaient passé une excellente journée. En deux temps trois mouvements, ils repartirent à leurs occupations, Savannah dans sa chambre et Oscar dans le jardin. Je me méfiais un peu de mon fils avec sa passion pour les vers de terre, d'ailleurs. J'avais eu une sœur qui était passionnée par les escargots et ça avait été tellement loin qu'on avait fini par en retrouver dans les tiroirs, dans les lits, dans le frigidaire. Je ne souhaitais pas spécialement vivre cette histoire version vers de terre. Je croisais le regard de ma fiancée qui était dans la même pièce que moi. A nouveau, nous étions seuls. Je t'aime... Je souris doucement. Je n'avais pas vraiment l'impression de remporter la palme du meilleur fiancé du voisinage pour l'instant. Je réduisais la distance entre nous deux pour lui arracher un baiser en réponse à sa déclaration. Puis, je demandais, quelques minutes de silence plus tard, bien que ce n'était peut-être pas la meilleure stratégie de reprendre ce sujet : Ça fait longtemps que t'y penses ? A un deuxième enfant ?


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mar 18 Juil 2017 - 2:31

C'était plus fort que, moi, j'avais tendance à toujours me sentir coupable même pour des événements dont, j'avais été la victime. L'accident de voiture et mon accouchement prématuré avaient tout de même était compliqué à vivre. J'avais vécu des heures d'angoisse à l'hôpital essayant de savoir si, mon fils était toujours en vie et si, il allait être en bonne santé. J'avais aussi du subir un tas de test et d'examen médical pour être certains qu'aucun de mes organes avaient été touché lors de l'impact et j'avais du vivre avec des douleurs aux poignets pendant plusieurs mois. C'était parfois tellement douloureux que, je ne pouvais même plus tenir mes tasses. Un nombre impressionnant de tasse avaient d'ailleurs fini par casser sur le sol de la maison où nous habitons à l'époque. Arrête de culpabiliser, tu te fais du mal pour rien. Noah avait parfaitement raison mais, hélas, cette histoire ferait entièrement partie de moi maintenant. Cependant, cette épreuve avait apporté un peu de positif, notre amour était bien plus fort avec mon futur époux et j'entretenais une relation fusionnelle avec mon fils de quatre ans. Je repris la route vers notre domicile et je retrouvais rapidement mes enfants heureux de leur journée.

Une fois dans notre cocon les deux petites têtes blonde partirent à leurs occupations habituelles. Et, je me retrouvais seule en compagnie de Noah. J'en profitais pour lui dire que je l'aimais n'attendant pas vraiment une réponse mais, ne voulant pas qu'on reste sur notre conversation glacial. Je regardais mon futur époux rapprocher nos corps et venir poser ses lèvres sur les miennes. Un sourire sur dessina discrètement sur ma bouche alors que, je profitais de ce contact affectueux et dont, je raffolais. Ça fait longtemps que t'y penses ? A un deuxième enfant ? Je plongeais mon regard dans le sien, je ne savais pas trop pourquoi nous étions entrain de repartir la dessus alors que, Noah était catégorique sur cette idée. "L'idée m'a effleuré l'esprit quand tu m'as demandé en mariage mais, j'ai vraiment eu l'envie lorsqu'on est arrivé ici. Juste avant ton départ pour ta mission...Sauf que, je préférais ne pas en parler comme tu n'étais pas avec moi et que, je connaissais ton avis sur le sujet. Maintenant que, tu es rentré, je te cache pas que mon envie est beaucoup plus présente." Je marquais une pause vérifiant par la même occasion que Oscar ne faisait aucune bêtise. "Parfois, je m'arrête devant les vitrines de vêtement pour bébé et j'imagine notre vie avec un nouvel enfant." J'estimais que, Noah avait le droit de savoir et de se rendre compte à quel point, je voulais un nouvel enfant avec lui. Bien que, je n'étais pas tellement convaincu que, ça change quoi que ce soit dans sa décision.

Oscar arriva en courant dans la cuisine et je gardais le silence le temps qu'il soit à nouveau sortie. Je ne voulais pas qu'il capte des morceaux de notre conversation bien qu'il semblait plus préoccupé par autre chose. "Maman ?! Je peux prendre de la salade pour les vers de terre ?" Je levais un sourcil tout en le regardant "Chaton, je pense que les vers de terre ont suffisamment à mangeaient dehors...Tu crois pas que, c'est meilleur les feuilles plutôt que la salade ?!" Le petit garçon hocha la tête l'air satisfait avant de repartir vers le jardin. "Oscar ! Je te laisse encore cinq minutes avec eux et ensuite tu viens prendre ton bain." L'enfant partie en courant dans un cri approbateur l'air content que, je lui laisse encore un moment avec ses amis lombric. Je reposais mon attention sur mon fiancé et je souris légèrement. "Je crois qu'il aime plus fouiller la terre que, les lombric eux-même...En tout cas, je comprend parfaitement ta décision de ne pas avoir de second enfant. Alors, je vais mettre mon désir de côté et me concentrer sur nos deux merveilles déjà présente." Finalement, lui avouer mon envie n'avait servie à rien et j'aurais mieux fait d'éviter d'en parler pour ne pas briser notre moment à la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mar 18 Juil 2017 - 3:33


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Je profitais de l'absence des enfants pour résoudre une de mes interrogations vis-à-vis de Haley : depuis combien de temps pensait-elle à un deuxième enfant ? Vu l'argumentaire qu'elle m'avait fourni, je me doutais que l'idée ne datait pas d'hier. "L'idée m'a effleuré l'esprit quand tu m'as demandé en mariage mais, j'ai vraiment eu l'envie lorsqu'on est arrivé ici. Juste avant ton départ pour ta mission... Sauf que, je préférais ne pas en parler comme tu n'étais pas avec moi et que, je connaissais ton avis sur le sujet. Maintenant que, tu es rentré, je te cache pas que mon envie est beaucoup plus présente. Parfois, je m'arrête devant les vitrines de vêtements pour bébé et j'imagine notre vie avec un nouvel enfant." Je fronçais les sourcils, un peu surpris par tant de dévouement et de volonté à vouloir un deuxième enfant. Je pouvais le comprendre d'une certaine manière, mais je n'avais rien vu venir. Après, l'absence expliquait aussi ce fait. Oscar refaisait son apparition dans la maison et commençait à parler alimentation de ses vers de terre. Je laissais Haley négocier avec lui, digérant ces nouvelles à mon rythme. "En tout cas, je comprends parfaitement ta décision de ne pas avoir de second enfant. Alors, je vais mettre mon désir de côté et me concentrer sur nos deux merveilles déjà présentes." Je levais les yeux vers elle, ignorant vraiment quoi lui répondre. Comme pour me sauver, j'entendis la sonnerie de mon téléphone retentir dans la poche de mon pantalon. Je saisissais l'appareil et reconnaissais l'appelant. Désolé, il vaut mieux que j'y réponde. Je voyais Savannah entrer dans la salle à manger avec un livre sur les animaux exotiques alors que je décrochais et je me rendais dans le jardin afin d'obtenir un peu plus de silence pour recevoir le coup de téléphone. Après cinq minutes de conversation téléphonique, je percevais Oscar qui m'espionnait gentiment. Dit donc, quand est-ce qu'on va pouvoir prendre tes vers bien engraissés pour aller pêcher tous les deux ? Je souris au garçonnet qui semblait pris au pire dilemme de toute sa vie : aller faire une nouvelle activité avec son père et dire adieu à ses nouveaux compagnons. En voyant le sanglot qui pointait le bout de son nez, j'attrapais Oscar avant qu'il ne se rue dans les jupes de sa mère pour être consolé. Je rigole mon cœur. Je ne toucherai pas à tes vers... Tant qu'ils restent dans le jardin. Je hissais l'enfant dans mes bras et marchait un peu le temps d'effacer les traces de frayeur que j'avais provoquées chez mon fils. Tiens, regarde les chats là-bas, prononçais-je pour faire diversion, ce qui marcha à merveille. Tu savais qu'avant que tu naisses, ta mère et moi avions un chat ? Il est chez tante Skye maintenant... commençais-je à raconter.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mar 18 Juil 2017 - 11:42

Alors que nos enfants étaient dans leur petites occupations, Noah s'interrogea sur la durée de mon désir d'enfant. J'expliquais à mon fiancé que, ça m'avait pris lorsqu'il m'avait demandé en mariage et que l'envie c'était démultiplié lors de notre arrivé à San Diego. J'avouais également, ne pas en avoir parlé pour ne pas le déranger. Notre fils arriva dans la cuisine mettant en suspend notre conversation, j'échangeais un peu avec lui avant de le voir repartir dans le jardin. Je reposais mon regard sur Noah tout en lui signifiant que, j'avais bien compris qu'il ne voulait pas de second enfant et que, je mettrais donc mon envie de côté. Le silence s'installa encore entre nous et seul le téléphone portable de mon futur époux brisa celui-ci. Désolé, il vaut mieux que j'y réponde. Je hochais la tête et je le regardais partir dans le jardin pour s'isoler. Savannah arriva entre temps avec son livre sur les animaux exotique et, je la regardais un moment en souriant légèrement. Le téléphone fixe fit retentir sa sonnerie et j'allais décroché. J'entendais la voix de ma mère à l'autre bout du fil et je discutais un petit moment avec elle avant, de lui donner Savannah. La petite fille lui raconta sa journée et j'en profitais pour me rendre au jardin pour que, Oscar puisse avoir ses grands-parents au téléphone. Tu savais qu'avant que tu naisses, ta mère et moi avions un chat ? Il est chez tante Skye maintenant...

Je m'arrêtais tout en écoutant l'échange de mon fils et de mon futur époux. "Et pourquoi maintenant on en a plus ?" Lança le petit garçon à son père. Je souris doucement et m'approchais un peu plus "Parce que c'est pas facile d'avoir un animal quand, on voyage beaucoup..." Oscar releva la tête vers moi "Il y a grand-mère au téléphone Chaton si, tu veux lui parler c'est maintenant." Oscar glissa des bras de Noah pour courir vers le salon "Je vais demander comment va l'oiseau !" Je ris à cette remarque sachant que, par oiseau, il pensait à Chayton mon faucon qui vivait dans la tribu de mes parents. Je sortais mon téléphone portable de ma poche "Je pense qu'on pourrait commander des pizza...qu'est-ce que tu en pense ?" Je relevais les yeux sur Noah. Je pouvais sentir qu'il avait un certains froid entre nous mais, je ne voulais plus parler de mon désir d'enfant. Les choses étaient clair et il était hors de question que, j'aborde encore ce sujet.

Le bruit des enfants attira mon attention et je me retournais face à la maison. "MAMAN !! Savannah veut pas me laisser le téléphone !" Je soupirais légèrement sachant parfaitement que, ça allait finir en dispute si, je n'intervenais pas rapidement. Je me dirigeais vers le salon "Hey ! Oh ! Savannah tu laisse le téléphone à ton frère !" La petite fille prit sa moue boudeuse "Mais, j'ai pas fini de parler à grand-père !" Je posais mes mains sur mes hanches et je fronçais les sourcils. "Je veux pas le savoir Savannah, tu as eu ton temps de conversation et si, il faut tu reprendra le téléphone après ton frère." Je voyais ma fille lancer le téléphone fixe sur son frère qui fini par chouiner légèrement. La petite fille prit la direction de sa chambre alors que, je l'attrapais par le bras. "Hop, jeune fille, je pense que vous avez des choses à dire ! C'est quoi ce comportement Savannah ?! On ne lance pas les choses sur son frère !" Je voyais ma fille commençait à se débattre pour que je l'as lâche. Je connaissais son côté explosif mais, depuis qu'elle avait passé le cap des dix ans, j'avais l'impression qu'il était beaucoup plus présent chez elle. "Mais ! Lâche moi !" Hurla t-elle alors que je tenais toujours son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mer 19 Juil 2017 - 4:18


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Je profitais d'un petit moment en tête à tête avec mon fils pour taquiner celui-ci puis lui raconter quelques éléments de mon passé. Alors que l'enfant demandait pourquoi je n'avais plus d'animal de compagnie, ce fut Haley qui répondit, nous ayant rejoint discrètement. Je laissais Oscar rentrer à la maison pour qu'il puisse parler avec ses grands-parents maternels et manifestement, les interroger par rapport à un certain oiseau. J'entendais ma fiancée proposer que nous commandions des pizzas, ce qui était une bonne manière de débuter une fin de semaine et de finir la journée sans trop se prendre la tête à mon sens. Bonne idée, approuvais-je alors que la voix des enfants se faisaient plus forte à l'intérieur de notre maison.

Je laissais Haley rejoindre les jeunes et jetais un dernier coup d’œil à mon téléphone pour m'assurer que je n'avais pas d'appel en absence ni de messages texte. Lorsque j'entrais dans notre maison familiale, les choses semblaient s'être envenimées entre Oscar et Savannah, si bien que Haley s'était interposée. La fillette finit par lancer violemment le téléphone à son frère et esquiva une sortie théâtrale bien vite interrompue par sa mère. Mais ! Lâche moi ! C'était maintenant des hurlements auxquels on avait le droit. Tu vas te calmer tout de suite, ordonnais-je à la jeune Dickens alors que Haley la retenait toujours par le bras malgré elle. Lorsqu'elle entendit mon ton et croisa mon regard, elle perdit toutefois vigueur dans sa lutte. C'est un vrai déshonneur d'agir comme ça envers sa mère et son frère, Savannah. Il y a de quoi avoir honte. Manifestement, j'avais piqué l'écolière dans son orgueil parce qu'elle ne répondait plus rien, la mine blessée. Ma fiancée relâcha son emprise et j'ajoutais sur le même ton catégorique : J'ai rien entendu. Je la voyais renfrognée et l'entendais murmurer des excuses à l'adresse de Haley et Oscar. Je n'insistais pas plus, l'essentiel étant là, mais reprenais la parole en voyant la fillette tourner les talons pour remonter dans sa chambre. Demi-tour. Tu vas aider à mettre la table. Savannah passa devant moi pour sortir les sets de table. Je reconnaissais à sa tête que j'avais peut-être été trop dur en parlant de déshonneur et de honte, surtout à une fillette qui avait eu peur de l'abandon pendant des années, mais je ne pouvais pas non plus tolérer ce genre de comportement. Heureusement, je m'étais moi-même retenu dans mes réprimandes, parce que je n'en pensais certainement pas moins de ce que j'avais dit. Je perçus Oscar nous annoncer qu'il avait terminé de parler à ses grands-parents et demander à Savannah si elle voulait reprendre le combiné. Celle-ci hocha la tête en signe de dénégation en reniflant et je faisais signe à mon fils de décrocher tout simplement, voyant que Haley non plus n'avait rien à ajouter à la conversation. Mon fils répétait des au revoir aux interlocuteurs au bout du fil avant de décrocher la ligne et je questionnais ma fiancée : Tu as commandé ? L'atmosphère dans la cuisine était désormais plutôt lourde après cette altercation et j'avais de plus en plus l'impression que c'était la journée pour installer des froids. Qui plus est, je me sentais quand même bien à l'origine de ces deux changements de température. Un jour, j'entendrai sans doute l'un de ces trois-là me dire que j'étais mieux en mission qu'à la maison avec des ambiances pareilles. J'inspirais profondément, avant de marmonner : Bon, on va allumer la télé. Machine parfaite pour détendre l'atmosphère et retenir l'attention d'un enfant de quatre ans le temps que la poussière retombe.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Mer 19 Juil 2017 - 15:09

Le téléphone fixe avait sonné et j'étais tombé sur la voix de ma mère qui souhaitait parler aux enfants. Je profitais que, Savannah soit dans les parages pour lui donner le combiné de téléphone avant de rejoindre les deux hommes de ma vie dans le jardin. Je répondais rapidement à mon fils qui voulait savoir pourquoi nous n'avions plus d'animaux de compagnie à la maison avant, de lui dire que ses grands-parents étaient au téléphone et qu'ils voulaient lui parler. Je regardais le petit garçon partie en courant à l'intérieurs de la maison puis, j'indiquais à Noah qu'on pourrait peut-être commander des pizza pour ce soir. Bonne idée J'entendais alors soudainement Oscar m'appeler car, sa sœur ne souhaitait nullement lui donner le combiné de téléphone.

J'entrais dans le salon et je du faire face à une Savannah de mauvaise humeur et qui ne semblait pas décidé à rendre le téléphone à son frère. Je haussais un peu le ton et remarquais que, ma fille jetait le téléphone sur son frère avant de vouloir partir dans sa chambre. Je retenais donc la petite fille pour lui faire la moral mais, Savannah avait un caractère plutôt fort et elle était difficile lors de ses crises. Sa voix fût plus forte tandis qu'elle me demandait de la lâcher. J'allais répondre lorsque la voix de Noah se fit entendre. Tu vas te calmer tout de suite. C'est un vrai déshonneur d'agir comme ça envers sa mère et son frère, Savannah. Il y a de quoi avoir honte. Je relâchais le bras de ma fille tandis que mon futur époux avait pris les choses en main.J'ai rien entendu. Je posais mon regard sur Savannah attendant des excuses, un léger murmure se fit entendre de sa bouche et je considérais que les choses étaient réglés bien que, j'étais toujours un peu fâché par son comportement qui était de pire en pire depuis qu'elle avait eu dix ans. Savannah prit la direction de sa chambre mais, Noah ne semblait pas l'entendre ainsi Demi-tour. Tu vas aider à mettre la table. Je regardais la fillette prendre les set de table et s'appliquer à faire la tâche que son père lui avait demandé. J'étais plutôt contente que, mon fiancé est prit les choses en mains, ainsi les enfants voyaient que même si, leur père était absent à cause de son travail, il gardait sa place dans notre foyer. Je me dirigeais dans la cuisine pour attraper le papier de la pizzeria et voir ce que, je pouvais commander. Tu as commandé ?

Je souris légèrement "J'allais justement le faire, je regard ce qu'on peut prendre comme pizza..." Je montrais la liste à Noah avant de me décider sur des pizza dites classique. J'attrapais mon téléphone pour passer commande. "D'ici vingt minutes, elles seront prête...J'irais les chercher." Ajoutais-je à l'intention de Noah. Bon, on va allumer la télé. Je hochais la tête alors que, mon futur époux allumé la télévision pour occuper les enfants. Je regardais Savannah finir de mettre la table "Merci !" Lançais-je avec un sourire pour qu'elle arrête de bouder. La petite fille hocha simplement la tête et je pouvais sentir, qu'elle était encore un peu piqué par la remarque de Noah. Je n'aimais pas voir mes enfants bouder pendant des heures et je mettais un point d'honneur à faire retomber la pression. Je faisais donc mine de prendre la direction du jardin avant de me retourner rapidement et d'attraper Savannah dans mes bras tout en posant des bisous bruyant sur sa joue. "Fait pas ton boudin !" Ajoutais-je en souriant tandis qu'elle voulait s'échapper de mes bras tout en souriant un peu. Je murmurais dans son oreille de faire un câlin à son père. Je lâchais mon emprise et regardé la fillette rejoindre le salon pour venir se blottir contre son père. Satisfaite de voir que, Savannah faisait la paix avec Noah, je venais m'installer sur le canapé et accueillit Oscar dans mes bras. "Bon alors, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?!" Demandais-je à l'attention de ma petite famille. "Est-ce que, ça vous direz de regarder un peu les étoiles dans le jardin ?" Un grand sourire se dessina sur les lèvres des enfants. "Oh ouiii ! Comme ça on pourra montrer à papa l'étoile qu'on a choisit pour veiller sur lui quand, il est pas avec nous !" Lança joyeusement Oscar qui avait prit place sur mes genoux. Je regardais mon futur époux en souriant, je n'avais jamais abordé ce sujet avec lui mais, j'avais mis en place un petit rituel pour que les enfants puissent se débarrasser de l'angoisse de perdre leur papa au combat. De plus, l'étoile créer un lien invisible entre lui et les deux enfants de notre foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 20 Juil 2017 - 4:09


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
La journée semblait destinée à être chargée en émotions. Après une conversation ayant résulté un froid entre Haley et moi, voilà que Savannah avait un comportement que j'estimais inadmissible à l'adresse de son jeune frère et de sa mère adoptive. Je reprenais, très autoritaire, la fillette qui avait de toute évidence beaucoup de mal à digérer les réprimandes que je venais de lui faire, mais qui était vite et bien rentrée dans les rangs.

Alors que Savannah s'appliquait à mettre le couvert comme je le lui avais demandé, je questionnais Haley sur la commande. Celle-ci annonça qu'elle s'apprêtait à la passer et qu'elle irait la chercher. J'acquiesçais simplement et allumais la télévision afin de mettre un peu d'ambiance dans le salon dont je sentais l'atmosphère de plus en plus lourde. Je perçus ma fiancée se donner la mission de réinstaller une énergie bonne enfant dans son foyer en bichonnant Savannah puis Oscar. Je conservais le silence tandis que j'entendais ces deux derniers converser et planifier le reste de la soirée avec enthousiasme. Une étoile rien que pour moi, j'en ai de la chance, répondis-je, jouant le jeu.

Je laissais l'écolière s'installer à mes côtés et caressais doucement ses cheveux en me mettant toutefois dans ma bulle. Je mettais un point d'honneur à ne pas me plaindre et j'en avais d'ailleurs jamais parlé à Haley, mais il y avait toujours des moments suivants mon retour où je trouvais ça plus que difficile de me réadapter à cette vie de famille, cette vie de civile. Je me sentais un peu comme une pièce détachée, l'invité fantôme qui a sa place officielle mais l'occupe si peu que finalement, j'en questionnais sa vraie utilité ou sa vraie valeur. J'imagine que c'est pour cette raison que beaucoup de militaires ont des grosses déprimes après leurs missions, parce qu'il faut s'adapter à un rythme et retrouver sa place quelque part où, finalement, on a très bien fait sans soi. J'entendais bien qu'on ne m'oubliait pas, rien qu'avec l'existence d'une étoile sensée veiller sur moi et l'accueil plus que chaleureux et aimant que je recevais à chacun de mes retours. Mais il n'en changeait pas que reprendre le rythme de leur quotidien, de ce quotidien qui jurait avec celui de l'armée, était violent.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 20 Juil 2017 - 12:02

Après la petite explosion de Savannah, l'ambiance semblait s'être radoucis et nous prenions place sur le canapé devant la télévision. Mon fils vint se coller contre moi tandis que, la fillette semblait vouloir faire la paix avec son père. Je proposais aux enfants de regarder les étoiles et Oscar semblait très motivé pour le faire. Il indiqua même qu'il pourrait montrer l'étoile que, nous avions choisis pour veiller sur Noah lorsqu'il était en mission. Une étoile rien que pour moi, j'en ai de la chance. Je posais mon regard sur mon futur époux et je le trouvais soudainement distant et pas forcément avec nous. Je me doutais que ça ne devait pas être simple de revenir dans la vie familial après des mois d'absence et de mission compliqué. Je me levais du canapé voyant que l'heure approchait. "Je reviens, je vais chercher le repas." Je souris légèrement avant de prendre mon sac à main et les clés de notre véhicule. Je filais rapidement à la pizzeria avant de revenir à la maison. Nous avions de la chance que les boutiques n'étaient pas très loin de l'endroit où nous vivions.

Je me posais les cartons de pizza sur la table alors que, les enfants se ruait autour pour voir ce que j'avais commandé. Je proposais aux petites têtes blonde de s'installer à leur place. Je profitais que, les enfants soient occupé pour rejoindre Noah "Est-ce que tout vas bien ?...Tu as l'air ailleurs." Je souris un peu essayant de sonder un peu mon fiancé. Noah se confié peu en général mais, peut-être que cette fois se serait différent et qu'il aurait envie de parler. "Tu sais que, tu peux me parler si tu as besoin..." J'avais fini par m'asseoir sur l'accoudoir du canapé à ses côtés. Je ne savais pas vraiment si, cette fois,
Noah allait parler ou si, il allait une fois de plus garder tout ça pour lui même et vivre avec. Il avait peu de chose que, je savais sur les missions de mon époux mais, j'avais l'impression que celle-ci avait été éprouvante et qu'il avait besoin de se confier pleinement à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 20 Juil 2017 - 22:15


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
Une fois la télévision allumée pour détendre un peu l'atmosphère, je m'étais installé sur le canapé du salon. Haley s'était armée de la même mission, si bien que je la voyais câliner les enfants pour leur décrocher rires ou sourires. Savannah finit par me rejoindre et je caressais machinalement ses cheveux, sombrant petit à petit dans mes pensées. Lorsque ma fiancée annonça qu'elle allait chercher les pizzas, je vis Oscar se précipiter dans le but de l'accompagner.

Une dizaine de minutes plus tard, la Dickens refaisait son apparition à l'intérieur de la maison avec les cartons de pizzas. Aussitôt, je sentais l'odeur de la nourriture envelopper le salon. Cela faisait étonnement longtemps que je n'avais pas mangé de pizzas et vus comment les enfants se ruaient autour de mon amoureuse, je soupçonnais qu'eux aussi. Sous la proposition de Haley, les plus jeunes s'installèrent à leur place habituelle et alors que je m'apprêtais à les rejoindre, je perçus la jeune femme s'installer à mes côtés. Est-ce que tout va bien ?... Tu as l'air ailleurs. Elle m'offrit un sourire auquel je m'efforçais de répondre. Tu sais que, tu peux me parler si tu as besoin... J'avais conscience que Haley m'avait toujours offert son écoute et cela à de nombreuses occasions et pour de nombreux problèmes. Que ce soit lorsque nous étions adolescents ou adultes. Et Dieu savait qu'on en avait eu, des mésaventures. Néanmoins, au fil des années, j'avais l'impression que je m'imposais de plus en plus de filtres avec elle, comme si je ne méritais plus vraiment de me plaindre à elle ou avoir des problèmes face à elle. Je sais, répondis-je, suivi aussitôt par la voix fluette de Savannah qui s'enquit : Est-ce qu'on peut commencer à manger ?! Allons nourrir les fauves, ajoutais-je ainsi bien que je me forçais à paraître enthousiaste. Je servais les boissons pendant que les enfants choisissaient leur part de pizza stratégiquement. Savannah avait repris les rennes de la conversation, explicitant son futur spectacle de danse.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Jeu 20 Juil 2017 - 22:54

La télévision avait finalement, bien tendu tout le monde et la joie était de retour dans notre foyer. Les vingt minutes étaient passées et je partais donc chercher les pizza, filant rapidement pour ne pas qu'Oscar se faufile avec moi. J'allais nettement plus vite quand, je n'avais pas mon fils dans les pieds. Pas que, je n'aimais pas ça mais, il était parfois un peu trop collant avec moi et j'avais l'impression de temps en temps d'être trop fusionnel avec lui. Je revenais quelques minutes plus tard avec le repas du soir et les enfants se ruèrent vers la table de la salle à manger. Il avait bien longtemps que, je n'avais pas pris de pizza à emporter et les petits étaient complètement excité par cette soirée. Je les invitais à s'installer à table avant de prendre la direction du salon. J'avais bien remarqué que Noah ne semblait pas dans son assiette et qu'il avait l'air ailleurs. J'étais quelque peu inquiète pour lui, il ne parlait plus énormément et avait fini par se renfermer sur lui-même. Chose qui, n'était pas très bon pour un militaire. Je demandais donc à mon futur époux si, tout allait bien et qu'il pouvait me parler si besoin. Je sais La voix de Savannah se fit entendre et mit un point à notre conversation. Allons nourrir les fauves

Je le regardais s'éloigné vers la table avant de me lever à mon tour et de prendre place devant la table à manger. Je servais les parts de pizza pendant que, mon fiancé était occupé avec les boissons. J'écoutais d'une oreille Savannah qui parlait de son spectacle de danse, lançant par moment des regards furtif sur mon futur mari inquiète pour lui.

Le repas terminé, j'invitais les enfants à monter pour se préparer et se mettre en pyjama avant de regarder les étoiles dans le ciel de la nuit. Savannah et Oscar montèrent rapidement en se disputant gentiment pour savoir lequel irait à la douche en premier. Je débarrassais la table et je posais les assiettes dans l'évier pour commencer la vaisselle. Je gardais un instant le silence faisant couler l'eau sur mes mains avant, de poser mon regard sur mon fiancé. "Noah...Dis moi ce, qu'il y a..." Je me tournais face à lui collant le bas de mon dos contre le bord de l'évier, le regard inquiet pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Ven 21 Juil 2017 - 2:06


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
Le repas se déroulait sans encombres. Les enfants se délectaient des différentes pizzas qu'avait commandées Haley, et il y en resterait même pour le lendemain. Savannah avait une nouvelle fois bien animé la conversation à table, explicitant le déroulement de son prochain spectacle de danse. Parfois, je me disais que passer plusieurs jours sans sa compagnie serait vraiment choquant au niveau des repas, car la fillette avait toujours quelque chose à dire et appréciait énormément nous avoir comme public.

Cependant, je n'écoutais que distraitement l'enfant, toujours plongé dans mes pensées. Lorsque le repas se terminait, Haley invita les jeunes à se préparer pour la soirée sous les étoiles qu'elle avait planifiée. J'entendais les enfants se chamailler doucement à qui aurait la salle de bain en premier et je n'osais pas imaginer ce que ça donnerait lorsqu'ils seraient plus vieux. Je commençais à regrouper certains des aliments pour les ranger lorsque j'entendis la voix de ma fiancée. Noah... Dis moi ce, qu'il y a...

Je croisais le regard inquiet de ma fiancée et me levais, rangeant une partie de ce qu'il y avait sur la table qui ne faisait pas partie de la vaisselle. J'inspirais profondément et m'appuyais contre le réfrigérateur, le regard démuni. Je ne saurais pas te le dire... Je ne sais même pas vraiment comment l'expliquer... débutais-je sur un ton honnête. Je soupirais et terminais mon rangement. Quand je suis en mission, il y a toujours un cadre très déterminé, très strict. C'est tellement bien raisonné et carré qu'en réalité, on a peu de temps pour... Penser beaucoup... On est toujours en mouvement, en action ou réflexion constructive pour finalement garder une mentalité saine, ne pas se disperser inutilement. Mais du coup, perdre ce rythme, parfois, c'est... Déroutant. Je marquais une pause. Je n'avais pas le sentiment d'être vraiment clair. C'est comme une machine qui s'arrête et d'un coup tu peux prendre du recul et réaliser tout ce qui s'est passé ou ce qui se passe autour de toi...
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Ven 21 Juil 2017 - 2:21

Le repas c'était passé comme d'habitude, animé par la voie de ma fille adoptive. Elle parlait tellement que, parfois, je ne l'entendais même plus. C'était surement horrible de dire ça mais, c'était hélas la vérité. Ce soir, je n'avais écouté la fillette que d'une oreille gardant un œil sur mon fiancé qui semblait à des milliers lumières de nous. Le voir aussi distant me faisait un peu mal, je devais bien le reconnaître. J'avais ce sentiment que, jamais je ne pourrais réellement entrer dans son monde car, il vivait des choses avec l'armée que, moi, en tant que civil, je ne pourrais jamais vivre ni comprendre. L'armée était notre fossé et parfois, ce fossé était tellement grand que, je ne pouvais pas le traverser pour rejoindre mon fiancé de l'autre côté. C'était ainsi et les autres femmes de militaires m'avaient bien dit que, ce fossé serait toujours présent et qu'il fallait vivre avec. Chose que, dans le fond, je refusais et que je mettais un point d'honneur à briser. J'envoyais les enfants prendre leur douche et se préparer avec de regarder les étoiles dans le jardin et je profitais de ce moment de calme pour avoir une conversation avec Noah et comprendre ce qu'il se passait réellement. Mon corps appuyé sur l'évier de la cuisine, je demandais à Noah de me dire ce qu'il se passait. J'étais inquiète pour lui et je ne voulais pas qu'il s'enferme dans une bulle. Je ne saurais pas te le dire... Je ne sais même pas vraiment comment l'expliquer...Quand je suis en mission, il y a toujours un cadre très déterminé, très strict. C'est tellement bien raisonné et carré qu'en réalité, on a peu de temps pour... Penser beaucoup... On est toujours en mouvement, en action ou réflexion constructive pour finalement garder une mentalité saine, ne pas se disperser inutilement. Mais du coup, perdre ce rythme, parfois, c'est... Déroutant. C'est comme une machine qui s'arrête et d'un coup tu peux prendre du recul et réaliser tout ce qui s'est passé ou ce qui se passe autour de toi...

Je tentais de comprendre ce que mon futur époux était entrain de me dire. Il était vrai que d'être en activité chaque jours devait offrir une constante et un repère plutôt sécurisant et de finir par être dans un environnement calme avec sa routine devait être compliqué. Je hochais la tête "Je comprend...la routine de la maison ça doit être frustrant du coup..." Je souris un peu avant de laisser mon regard vagabonder dans le vide. "Qu'est-ce que, tu as vu là-bas ?" Je relevais les yeux dans les siens, c'était rare que, je demande ce genre de chose mais, j'avais vraiment l'impression que Noah avait besoin de parler. Même-ci, c'était vague et que, je ne pourrais pas forcément comprendre. Je voulais qu'il parle pour se libérer et qu'il puisse peut-être réellement prendre du recul sur cette mission. Je ne savais même pas vraiment si, il était content d'être rentrée à la maison. Je supposais que oui mais, je supposais aussi qu'il n'avait peut-être pas envie que son repos soit à rallonge. Peut-être qu'il avoir espoir de repartir vite pour retrouver cette sensation de ne penser à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Ven 21 Juil 2017 - 2:50


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
J'essayais d'expliquer tant bien que mal mes états d'âme à Haley, tout en ayant la certitude omniprésente que ce que je disais ne servait à rien, ne valait pas la peine d'être dit à haute voix, que c'était purement dérisoire. J'avais l'impression de parler dans le vide, non pas parce que je pensais que Haley ne m'écoutait pas, mais parce que j'avais l'impression de dire des choses que je ne devrais pas dire, que je ne devrais pas ressentir. Je soupirais doucement, cherchant non sans peine les mots, les images. J'en sentais une migraine pointer le bout de son nez, nouée de contrariétés et de prises de tête. Je comprends... La routine de la maison ça doit être frustrant du coup... Je hochais la tête en signe de dénégation. Frustrant, non, ce n'était pas vraiment le mot que j'emploierais. Il avait une connotation négative, et jamais je ne me plaindrai d'être parmi mes proches. Vivre parmi les civils après avoir été en mission était difficile sur un plan quotidien et organisationnel. C'était un rythme, une mentalité, un mode de vie prodigieusement divergents. Mais sur le plan émotionnel, il était inestimable. C'est pas frustrant... C'est...

Je grimaçais, en panne de mots, en panne d'image. C'est déroutant. Je marquais une pause, puis assurais : C'est rien à payer pour être avec vous. Je n'avais pas l'affront de mentir à Haley en peine face en lui disant que c'était facile. Mais je ne voulais pas qu'elle pense que revenir vivre avec eux était un travail, une peine. C'était bien tout le contraire, c'était une récompense, c'était une bouffée d'oxygène. C'était uniquement l'adaptation entre les deux mondes qui était très ardue. Je ne veux pas que tu penses que je ne veux pas être ici. C'est juste... La  période où faut s'adapter à un autre rythme dont je parle, à une autre... Vie en quelque sorte. C'est ma vie... Deux vies... Avec un pont entre les deux pas évident... Mais il vaut le coup, je le franchirai toujours pour être avec vous. Je fronçais les sourcils, j'espérais sincèrement que Haley comprenne ce que je disais, même si moi-même je n'étais pas sûr de tout comprendre. Parfois, j'avais presque l'impression d'être schizophrène.

Qu'est-ce que tu as vu là-bas ? Je croisais le regard plein de ténacité de Haley, déstabilisé par sa question. En un éclair, je voyais des dizaines de scènes qui pourraient répondre à sa question. Je fermais toutefois les yeux quelques instants et détournais la tête. J'imaginais qu'à mon expression et mon comportement, Haley devait deviner qu'elle venait en quelque sorte de donner un coup de pied dans cet amas de mauvais souvenirs et de démons qui dormait toujours en moi. Je... ne préfère pas te répondre. Quelques secondes de silence nous enveloppèrent. Tu vas peut-être avoir du mal à me croire mais... Parfois l'ignorance est un cadeau. Parfois ne pas savoir est mieux que savoir. Parfois tu apprends des trucs et ça te choque, ça te trouble, ça te blesse... Et dans ces moments-là, tu regrettes de ne juste pas savoir.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Ven 21 Juil 2017 - 11:04

Sans vraiment que, je m'en rend compte mon futur époux était partie dans ses pensées et semblait ailleurs pendant le repas. J'étais quelque peu inquiète de le voir ainsi et je ne voulais pas qu'il s'enferme dans sa bulle et qu'il n'exprime pas ce qu'il avait sur le cœur. Je me doutais que, tout ceci avait un rapport avec l'armée. A chaque fois, qu'il rentrait de mission, il avait un certains temps pour qu'il soit à nouveau réellement avec nous. Mais, aujourd'hui, j'avais envie qu'il parle déjà que, nous nous étions éloigné avec la conversation de la plage. Je profitais que les enfants soient en haut entrain de se préparer pour la nuit pour, demander à Noah ce qu'il se passait. Je voulais qu'il me parle comme il le faisait avant et qu'il exprime un peu son état d'âme. Sans surprise, ça avait à voir avec l'armée. Ce fossé entre nous qui, ne pourrait jamais se retirer. J'écoutais mon fiancé me dire que, le retour à la maison était déroutant après six long mois de mission. Je comprenais que, la routine devait être une sorte de frustration pour lui surtout après sa mission. C'est pas frustrant... C'est...C'est déroutant. C'est rien à payer pour être avec vous. Je ne veux pas que tu penses que je ne veux pas être ici. C'est juste... La période où faut s'adapter à un autre rythme dont je parle, à une autre... Vie en quelque sorte. C'est ma vie... Deux vies... Avec un pont entre les deux pas évident... Mais il vaut le coup, je le franchirai toujours pour être avec vous. J'étais surprise de voir que, Noah parlait de pont et moi de fossé. Nous n'avions pas la même façon de vivre les choses. Pour ma part, j'avais le droit à ce fossé qui était plus ou moins grand et que je devais enjamber pour rejoindre mon futur époux de l'autre côté mais, pour Noah de tout évidence les choses ressemblaient plus à un pont à traverser. Enfin, dans tout les cas, nous avions conscience qu'il avait quelque chose qui séparé notre famille en deux et ce quelque chose n'était autre que l'armée.

Je me décidais finalement, à lui demander ce qu'il avait vu pendant sa mission. Je savais que Noah n'en parlait jamais préférant me laisser dans l'ignorance et dans mon imaginaire. Car, on pouvait tout imaginer quand on était civil. Je regardais mon fiancé fermer les yeux et détourner la tête et je ne pu m'empêcher de me mordre l'intérieurs de la joue pour ce que, je venais de demander. Je regrettais soudainement d'avoir abordé le sujet et j'aurais voulu revenir en arrière pour ne pas faire l'erreur deux fois. Je... ne préfère pas te répondre. Tu vas peut-être avoir du mal à me croire mais... Parfois l'ignorance est un cadeau. Parfois ne pas savoir est mieux que savoir. Parfois tu apprends des trucs et ça te choque, ça te trouble, ça te blesse... Et dans ces moments-là, tu regrettes de ne juste pas savoir. Je hochais la tête pour lui indiquer que, j'avais compris et que, je ne poserais plus la question pour ne pas risquer de le blesser une nouvelle fois. "On va faire des efforts alors pour éviter que le retour en famille soit déroutant et que, tu puisse te sentir plus rapidement bien à la maison." Je m'avançais vers lui et je glissais ma main sur sa joue. "Mais, s'il te plaît ne t'enferme plus dans tes pensées. Si tu as besoin de parler, tu sais très bien que tu peux le faire. J'ai envie d'être présente pour toi que, ce soit dans les bons moment comme dans les moins bon." Je lui souris légèrement "Et ne va pas imaginer que tu m'embêtes ! Car, ce n'est pas le cas...J'aimerais bien que, tu sois en mesure de te reposer un peu sur moi sans croire que, ça va me déranger ou je ne sais quoi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 22 Juil 2017 - 1:41


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
La conversation que Haley avait provoquée n'était pas aisée. Je peinais à trouver mes mots et faire le tri entre ce que je pouvais dire et ce que je devais garder pour moi. De plus, je restais toujours précautionneux envers e que je voulais laisser transparaître à ma fiancée. Je ne voulais pas qu'elle se ronge les sangs pour moi ou se fasse des films par rapport à des éléments terribles que je pourrais lui raconter. L'armée était difficile, les missions dangereuses, mais je préférais laisser l'imaginaire de la jeune femme travailler plutôt que de lui donner des bribes de véracité.

Je présentais la transition entre les missions et le retour à la maison tel un pont. Une période adaptabilité qui n'était vraiment pas facile à apprivoiser. J'espérais que Haley puisse saisir ne serait-ce ce concept abstrait, car avec mes propres explications j'avais l'impression de rester confus. J'appuyais sur le fait que cette phase d'adaptation était difficile, mais qu'elle valait certainement le coût et que pour rien au monde je ne la fuirai parce qu'elle voulait dire retrouver mes proches. Je ne pourrais jamais abandonner la Dickens et nos enfants, c'était juste inconcevable. On va faire des efforts alors pour éviter que le retour en famille soit déroutant et que, tu puisses te sentir plus rapidement bien à la maison. Mais, s'il-te-plaît ne t'enferme plus dans tes pensées. Si tu as besoin de parler, tu sais très bien que tu peux le faire. J'ai envie d'être présente pour toi que, ce soit dans les bons moments comme dans les moins bons. J'acquiesçais. Sur le principe, j'étais d'accord et reconnaissant, bien que je pensais être le seul fautif en ce qui concernait la période d'adaptation. Le soutien que m'accordait Haley était inestimable et pas toutes les femmes de militaires étaient capables de l'offrir ainsi. Ma fiancée détenait une dévotion rare et voulait que ses proches aillent bien plus que tout. Et ne va pas imaginer que tu m'embêtes ! Car, ce n'est pas le cas... J'aimerais bien que, tu sois en mesure de te reposer un peu sur moi sans croire que, ça va me déranger ou je ne sais quoi. Je souris faiblement, l'air un peu désolé, profitant de la tendresse de la caresse de Haley qui jurait avec les souvenirs brutaux remontant à la surface. C'est ma manière de te protéger. Tu as déjà beaucoup sur les épaules, je n'ai pas envie de t'imposer mes tracas. Et puis, je l'ai voulu... Je le veux toujours... Comment pouvais-je me plaindre des horreurs de l'armée lorsque j'avais décidé de plein gré de la rejoindre ? Comment pouvais-je attendre un changement dans le comportement de mes proches alors que jamais je ne leur avais laissé le choix de ma vocation ? Je me donnais que très peu de crédit dans cette facette de ma vie. Il faut que je travaille à trouver un juste milieu... ajoutais-je en souriant. J'entendais bien que Haley voulait faire partie de ces difficultés, qu'elle voulait prêter main forte et être celle à qui je me confie. Je vais faire des efforts pour te parler plus de ça... promis-je.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 22 Juil 2017 - 2:07

Il avait une multitude de conversation à éviter lorsqu'on vivait avec un militaire et seul les familles de militaire pouvaient réellement le savoir. Et, je savais qu'avec ma question j'avais touché de plein fouet les vieux démons de mon futur époux. Je venais surement de réveiller les tourments, les mauvais souvenirs et les angoisses qu'un militaire pouvait connaître lorsqu'il était en mission. Lorsqu'il s'apprêtait à partir au combat sans savoir si, il allait revenir entier. Mais, seul le corps revient entier car, l'âme petit à petit s'effrite en voyant les horreurs que l'homme est capable de commettre pour une histoire de partie ou simplement pour de l'argent. Comme, je pouvais m'en douter, Noah n'avait pas envie de me répondre sur ce qu'il avait vu lors de sa mission de six mois et dans le fond, c'était peut-être mieux ainsi. Je prenais tout de même la parole en lui expliquant que, nous ferions un effort pour ne pas qu'il soit trop dérouté de revenir à la maison mais, qu'il pouvait très bien me parler et qu'il n'avait pas à garder ses états d'âme pour lui. En tant que, futur épouse, je voulais être en mesure de pouvoir l'accompagner sur le chemin de la paix lorsqu'il était chez nous. Je voulais qu'il soit en harmonie avec son foyer et qu'il oublie cette vie rude de militaire. C'est ma manière de te protéger. Tu as déjà beaucoup sur les épaules, je n'ai pas envie de t'imposer mes tracas. Et puis, je l'ai voulu... Je le veux toujours... Je souris légèrement bien que, j'avais parfois l'impression que, mon fiancé me prenait pour une petite fleur sans défense qu'on doit absolument préserver de la dureté de l'hiver pour pouvoir la garder fleurit. Ceci étant, je ne pouvais pas lui reprocher et c'était ainsi depuis que, nous étions ensemble. Il faut que je travaille à trouver un juste milieu...Je vais faire des efforts pour te parler plus de ça...

Je venais poser mes lèvres sur les siennes dans un baiser plein de tendresse et d'amour. C'était exactement ce que, je lui demandais. Exprimer ses doutes et ses angoisses. Beaucoup de femmes de militaire m'avaient mises en garde sur le silence de l'armée et de leurs maris. Elles m'avaient toutes dis qu'il fallait qu'un homme parle et d'autant plus si, il était militaire car, ceux qui garde au fond d'eux les blessures du combat finissent au bout d'un moment par craquer mentalement et ça peut donner des situations dramatique. L'une d'elle m'avait même parlé d'un syndrome comportemental du à la guerre qui, pouvait donner des hallucinations au militaire malade et que, les pires atrocités pouvaient être commise dans le foyer. Et, hélas, ce genre de cas arrivé souvent chez les militaires qui ne pouvaient pas ce confier à leurs familles. Je laissais mes lèvres contre celle de Noah essayant de chasser ce genre de pensé lugubre et flippante. Je posais mes deux mains sur ses joues et je collais mon front contre le sien. "N'oublie jamais que, je suis ton épouse et que, je serais toujours présente pour toi...On peut tout ce dire." Je souris un peu plus avant de revenir poser mes lèvres sur les siennes dans un baiser plus langoureux. "Aaaaah !! C'est dégoûtant !!" Lâcha Oscar en arrivant dans la cuisine en pyjama. Je relâchais rapidement mon fiancé et m'éloigné de lui comme une adolescente prit en flagrant délit par son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 22 Juil 2017 - 4:02


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   
Je promettais à Haley de faire des efforts quant au partage de mes états d'âme. Ce n'était pas quelque chose que je faisais aisément, pour une multitude de raisons. Même lorsque j'étais enfant, je n'étais pas de ceux qui se confient ou sont transparents. J'ai toujours eu l'instinct de garder mes émotions et mes pensées pour moi, ce qui ne finissait pas toujours très bien malheureusement.

La jeune femme m'embrassait, manifestement heureuse de la tournure de notre conversation. J'étais satisfait d'être passé au travers cette discussion sans qu'on ne se dispute ou que l'on garde rancœur. Non pas que c'était dans notre habitude, mais c'était un sujet tellement délicat que j'avais toujours l'impression de marcher sur des œufs. C'était un stress que j'imposais tout seul bien sûr, mais pour cette simple raison, la moindre contrariété aurait pu avoir des proportions disproportionnées. N'oublie jamais que, je suis ton épouse et que, je serai toujours présente pour toi... On peut tout se dire. Je rendais le sourire de l'amérindienne alors que ses lèvres retrouvaient les miennes dans un baiser plein d'amour. Quelques secondes plus tard, Oscar nous interrompait, manifestant sans merci son dégoût. Je hochais la tête en signe de désapprobation alors que Haley s'éloignait de moi comme si on l'avait pris en flagrant délit. N'importe quoi, toi, critiquais-je avec légèreté. T'es prêt pour aller dans la cour ? interrogeais-je. Je me doutais que Oscar avait enfilé son pyjama sans passer par la case salle de bain question de descendre plus tôt nous rejoindre. Mais pouvait-on vraiment lui en vouloir ? Le garçon hocha la tête vigoureusement et nous nous organisions pour passer ce moment sous les étoiles. Il y avait peu de lumière aux alentours, si bien qu'on pouvait quand même bien contempler le firmament. Savannah nous rejoignait une fois que nous étions prêts et je m'allongeais sur le sol. Je sentais mes muscles se détendre et me fis la réflexion qu'il valait mieux que je ne reste pas trop longtemps dans cette position, sinon je finirai par m'endormir. Une chose était sûre, lors des retours de missions ou des journées très chargées, je ne connaissais plus de crises d'insomnie. J'avais tendance à tomber de fatigue assez lâchement dès que l'occasion se présentait. Alors, elle est où cette fameuse étoile ? demandais-je, jouant toujours le jeu.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 22 Juil 2017 - 11:27

La discussion avait finalement, bien terminé et j'étais heureuse de cette fin. C'était toujours délicat quand on parlait de certains sujet ensemble et ça pouvait vite tourner au vinaigre. Mais, cette fois, nous avions réussi à nous comprendre et aucun de nous n'avais pris la mouche ou n'avait de la rancœur. Je posais mes lèvres sur les siennes dans un baiser plus langoureux après lui avoir indiqué que, je voulais qu'il se souvient que, j'étais son épouse et je voulais qu'il sache que, je mettrais tout en oeuvre pour qu'il se sent bien. Notre petit garçon arriva dans la cuisine indiquant ouvertement son dégoût pour ce que nous étions entrain de faire. Je me détachais rapidement de Noah, n'aimant pas spécialement que les enfants assistent à ce genre de scène. Surtout qu'en général lorsque nos lèvres se rencontraient, ça partait toujours dans une tension charnel et le désir montait très rapidement. Je reprenais la vaisselles tout en entendant mon futur époux répondre à son fils. N'importe quoi, toi,T'es prêt pour aller dans la cour ? Je jetais un rapide coup d’œil à notre fils qui hochait joyeusement la tête content de pouvoir regarder les étoiles avec son père. Une fois, la vaisselle fini, j'attrapais des plaids que j'allais étaler sur l'herbe du jardin ainsi que quelques oreillers.

Savannah arriva pile au bon moment et les enfants s'installèrent sur les couvertures. J'éteignais les lumières de la maison avant de rejoindre Noah qui avait lui aussi pris place dans l'herbe de notre jardin. Je m'allongeais confortablement et je posais les yeux sur la voie lacté. Alors, elle est où cette fameuse étoile ? Je glissais mes doigts entre les siens profitant de ce contact tendre pour me détendre un peu. Savannah pris alors la parole pour répondre à Noah où se trouvait l'étoile que nous avions choisis. Elle en profita également pour nous donner des anecdotes sur les différentes conquête de l'espace et les découvertes. Je ris légèrement avant d'ajouter "C'est vrai, il ne faut pas oublier que c'est ton futur métier !" La petite fille se mit à rire tout en confirmant mes dires. Ce moment était des plus agréable et j'étais contente de pouvoir pleinement profiter de ma petite famille. Je venais me blottir un peu plus dans les bras de mon fiancé, fermant doucement les yeux et me laissant bercer par la respiration du militaire. J'entendais vaguement la voix de ma fille et celle de notre petit garçon qui s'amusait à trouver des animaux dans le ciel. "On ne va pas trop tarder...Je suis entrain de m'endormir." Je ris légèrement, m'imaginant m'endormir dans l'herbe du jardin. En plus, j'avais envie d'avoir un peu d'intimité avec mon fiancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 22 Juil 2017 - 21:56


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Interrompu par notre fils, je demandais à ce dernier s'il était prêt pour la soirée sous les étoiles proposée par sa mère. Avec l'aide d'Oscar, je commençais à préparer le tout et Haley vint nous prêter main forte une fois la vaisselle terminée avec quelques plaids qu'elle disposait sur la pelouse du jardin. Nous nous installions sous les étoiles et pour briser le silence qui s'installait, je demandais où se situer cette fameuse étoile qui paraissait tant enthousiasmer les petits.

J'entendais les enfants décrire l'étoile puis chercher des animaux dans le firmament. Pendant ce temps, Haley entremêla discrètement ses doigts aux miens et je l'entendais murmurer que nous n'allons pas trop tarder, elle aussi étant fatiguée. Moi aussi, avouais-je en écoutant distraitement les explications de Savannah. Si un jour elle devenait institutrice au lieu astrophysicienne, je n'en serai nullement surpris. On va les laisser encore un peu profiter puis on va rentrer, fis-je, cherchant un compromis qui plairait à tout le monde. Je jetais un coup d’œil à ma montre et lorsque j'entendis la discussion entre les plus jeunes ralentir, je me redressais : On va rentrer, il se fait tard. Bien que les enfants n'allaient plus à l'école en cette période de vacances estivales, nous faisions toujours en sorte qu'ils aillent dormir à des heures décentes. Et puis, Savannah avait toujours ses activités extrascolaires et parfois, nous faisions nous aussi des activités à l'extérieur avec eux. Donc, autant avoir des enfants en santé et reposés. Je pliais le plaid sur lequel s'étaient allongés Oscar et Savannah et entendait les enfants informer : Maman, ce matin vu que tu n'étais pas là c'est papa qui a fait notre lit. Je suis pas sûre si on va réussir à entrer dedans. Moi j'aime bien être bien serré dans mon lit ! Je souris doucement. Les enfants aimaient commenter certaines habitudes que je ramenais de l'armée, tels que les lits faits impeccablement dont rien ne dépassait et extrêmement bien serrés. Tu te rappelles quand Oscar était bébé et qu'on venait de déménager ? On n'avait pas de lit cage du coup on l'avait mis dans un lit d'enfant que j'avais fait. Il avait pas bougé de la nuit avec cette technique. dis-je à l'adresse de Haley. Malgré tout, on avait de sacrés souvenirs avec notre famille.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 118
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Sam 22 Juil 2017 - 22:37

Nous avions prévu de regarder tranquillement les étoiles dans le jardin. Les enfants voulaient montrer l'étoile que nous avions choisis pour protéger mon futur époux. Tranquillement installé dans l'herbe, je venais discrètement enlacer mes doigts avec ceux de Noah et je lui indiquais que, j'étais quelque peu fatigué. Moi aussi, On va les laisser encore un peu profiter puis on va rentrer. Je hochais la tête et je fermais les yeux essayant de me détendre un peu et de caler ma respiration sur celle de Noah. J'écoutais d'une oreille les enfants qui discutaient ensemble semblant être loin de la crise essuyé avant le repas. On va rentrer, il se fait tard. Surprise par le fait que Noah se redresse comme une flèche, je tombais lourdement sur le plaid et ne pu retenir un fou rire. Allongé par terre, je laissais mon stress s'évacuer dans mon rire. Avant de me relever pour ramasser les plaids et les oreilles avec mon fiancé. Je me dirigeais vers l'intérieurs de la maison et j'allumais la lumière tandis que, Savannah m'indiquait que, son lit avait été fait par Noah et qu'elle n'était pas sur de pouvoir y entrer. Mon fou rire repris de plus belle à cette remarque. La fatigue et la tension que, j'avais eu en parlant à Noah de mon envie de bébé était entrain de disparaître avec ma joie. Oscar ajouta qu'il aimait bien être serré dans son lit. "Je vais prendre le pied de biche alors pour ouvrir ton lit Savannah." Lançais-je avec amusement. Tu te rappelles quand Oscar était bébé et qu'on venait de déménager ? On n'avait pas de lit cage du coup on l'avait mis dans un lit d'enfant que j'avais fait. Il avait pas bougé de la nuit avec cette technique.

Je souris me rappelant de ce souvenir: "Oui, je m'en souviens ! Oscar a toujours aimé être bien serré dans son lit...Tu dois y trouver un certains réconfort." Lançais-je en regardant le petit garçon avec un sourire. "C'est partie ! En avant !" Je posais les plaids sur le canapé avant de monter les escaliers derrière les enfants. Je me retournais rapidement pour poser mon regard sur Noah. "Je te rejoints dans notre chambre...Ne t'endors pas trop vite !" Je lui lançais un clin d’œil plein de sous entendu avant de monter à la poursuite des enfants qui s'amusaient à crier un peu dans le couloir et courir dans leur chambre. Je rattrapais Savannah et j'entourais mes bras autour d'elle avant de laisser mon corps et le sien tomber sur le lit en riant. "Voyons voir, si nous pouvons ouvrir les draps." Je tirais dessus faisant semblant d'avoir du mal à les défaire. "Oh hisse ! Et voilà princesse ! Votre lit est ouvert." Je me relevais pour que la petite puisse s'installer confortablement avant de poser les couvertures sur son corps et d'embrasser son front en lui souhaitant de doux rêve. Je filais ensuite dans la chambre de notre fils pour le coucher également et au même titre que Savannah, il eu le droit à son baiser sur le front. Je filais ensuite dans notre chambre et je me laissais tomber sur le lit. "Je suis tellement fatigué que, j'ai même la flemme de retirer mes vêtements..." Lançais-je avec de l'amusement dans le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 95
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   Dim 23 Juil 2017 - 3:03


   
ft. Haley & Noah

   
Their patriotic deeds

   
   

   

Une petite heure passée sous les étoiles avec les enfants, j'attendais que la conversation perde de son rythme pour déclarer que nous devrions rentrer, vu qu'il se faisait tard. De plus, Haley et moi étions également fatigués. Il fallait dire que la journée avait été assez rude en émotions et aussi mouvementée physiquement pour nous deux. Nous nous organisions pour ranger le tout et pendant que ma fiancée s'occuper de coucher les enfants, je m'occupais de mettre en ordre le reste de la maison et verrouillais les portes pour la nuit. Peut-être cela était-il une précaution non nécessaire, surtout que l'on vivait sur une base militaire, mais je préférais être prudent.

Une fois la maison en ordre et fermée, je me dirigeais vers notre chambre. Je remarquais que je n'avais toujours pas fini de vider mon sac d'armée que j'avais simplement rangé tel quel dans le placard. Il fallait dire que j'avais plutôt manqué de temps - et de motivation -. J'avais sorti l'essentiel et le plus important pour ensuite faire autre chose. Et puis, depuis mon retour mes journées étaient bien chargée. Avec l'arrivée du USS Missouri, je n'avais pas vraiment eu le droit à un congé mérité et je passais énormément de temps sur la base à travailler en plus des entraînements quotidiens pour que nous soyons toujours au top. Et une fois à la maison, je voulais profiter des enfants. Je mettais un point d'honneur à passer du temps avec eux question d'être un maximum présent dans leur vie et qu'ils aient des souvenirs d'enfance avec leur père. J'en avais que très peu avec le mien, je ne voulais pas que Savannah et Oscar aient cette même impression en vieillissant. Et bien sûr, je voulais aussi profiter de ma future femme...

Alors que Haley entrait dans la chambre, je l'entendais m'annoncer qu'elle était tellement fatiguée qu'elle avait la flemme de se déshabiller. Je souris doucement, avant de répondre, malicieux : Je peux aider avec ça... J'entreprenais ainsi de déboutonner son chemisier et le laissais glisser le long de ses bras afin qu'elle se retrouve en soutien-gorge.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Their patriotic deeds have been indelibly engraved in the history and the tradition of our people. (pv Noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Haiti and the Dilemma of Afrikan Sovereignty in the Americas
» La problématique de l’albinisme en Afrique: superstition ou corruption?
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD INTENTIONS :: San Diego town :: « John's Fort » :: les quais-