Partagez | .
 

 Just Remember feat. Noley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Just Remember feat. Noley   Mar 8 Aoû 2017 - 23:15

Just Remember feat. Noah
Une semaine est demi était passé depuis l'annonce de ma nouvelle grossesse et l'attaque de l'ex à Noah. J'avais pu faire retirer les fils en début de semaine et le médecin m'avait indiqué que, je pouvais enfin retirer l'écharpe qu'il m'avait donné pour éviter de faire des mouvements pendant ma convalescence. Les médicaments étaient également de l'histoire ancienne bien entendu, le médecin m'avait fait promettre de faire attention de ne pas faire des gestes trop brusque et de bien protéger la cicatrice du soleil. Pendant ma convalescence, j'avais eu l'occasion de continuer les préparatifs de notre mariage et j'avais pris soin de nous offrir une nouvelle voiture. Mon fiancé m'avait avoué vouloir une voiture avec une boite automatique pour rendre la conduite plus agréable pour lui. Il avait eu beau dire que, ça n'était pas urgent mais, j'avais tout de même répliqué que nous allions bientôt être six et qu'il allait falloir dans tout les cas une nouvelle voiture. Je devais bien avouer que, je m'étais fais plaisir avec ce nouveau véhicule. C'était une voiture familial mais tout de même avec un côté sportif vu que, j'avais pris une GT. Le modèle que, j'avais choisis était la mazda5 de cette année et j'étais plutôt contente de mon choix surtout que, je ne m'y connaissais pas vraiment en voiture. D'ailleurs, j'avais pu la récupérer hier en revenant de l'hôpital et j'avais eu le privilège de la conduire la première. Mais, aujourd'hui, nous allions la conduire tout les deux car, nous avions un peu de route à faire. En effet, Noah et moi-même avions été invité à l'anniversaire de mariage de ses parents. C'était aussi pour nous l'occasion de récupérer Oscar et Savannah qui avait passé deux semaines chez leurs grands-parents. D'abord chez les miens puis chez ceux de Noah. Nous avions la chance que nos parents n'habitent pas loin l'un de l'autre, en effet les parents de Noah était à Colorado Springs tandis que les miens étaient à Keystone soit environ trois heures de route. Je terminais notre valise avant de descendre dans la cuisine pour prendre une tasse de café et ainsi me réveiller un peu. Je tentais de limité au maximum ma consommation comme, je l'avais fais pour Oscar lorsque j'étais enceinte. Pour le moment, je n'avais pas eu spécialement d'envie farfelue et je me portais plutôt bien. Je ne ressentais aucune nausée ou dégoût et j'étais souvent en forme et de bonne humeur. Cette grossesse commençait très bien et j'espérais que, ça serait le cas jusqu'au bout. "Faut pas qu'on oublie le chéquier..." Indiquais-je à mon fiancé. Les soeurs de Noah avaient trouvé l'idée d'une croisière comme cadeau et donc, il fallait participer financièrement. Je trouvais d'ailleurs que, ça facilité grandement les choses car, je n'étais pas suffisamment proche d'eux pour connaître réellement leurs goûts. Je jetais un oeil à la pendule qui indiqué cinq heures trente, nous avions prévu de partir vers six heures car, il avait dix sept heures de route pour rejoindre Colorado Springs. J'attrapais les clés du véhicule et je posais ma tasse sur le comptoir avant de prendre la valise pour la charger dans le coffre de la voiture. Je revenais quelque minutes plus tard pour reprendre mon café et le finir. "Tu commence à conduire ?" Je lançais un sourire à Noah tout en rinçant ma tasse avant de la poser sur l'égouttoir de l'évier. J'avais hâte de revoir nos enfants et de pouvoir les serrer dans mes bras et j'étais plutôt contente qu'ils ne soient pas présent quand la balle avait atteint mon épaule.

Une fois prête, je montais dans la voiture et je m'installais confortablement. J'avais laissé le soin à Noah de conduire en premier car, je n'étais pas spécialement du matin. J'avais supposé qu'il avait plus l'habitude que moi vu les heures auquel il se levait parfois pour se rendre sur son lieu de travail. Je rangeais quelque livres dans la boite à gants et je réglais rapidement le gps de la voiture sur l'adresse exact avant, de lancer un Album que, j'avais installé dans la mémoire du véhicule. Je bouclais ma ceinture de sécurité alors que, la musique commençait à remplir l'habitacle de la voiture. "Tu vas voir, elle est vraiment plus confortable à conduire que l'autre...Et en plus avec la boite automatique ta jambe ne va pas souffrir." Je souris à mon futur époux le laissant découvrir ce nouveau membre de la famille.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 1:41

Just remember
Il était prévu que nous prenions la route aujourd'hui afin de se rendre dans le Colorado, où mes parents fêtaient leur trentième anniversaire de mariage. Bien entendu, ma présence était plus que souhaitable pour cet événement. Mes sœurs attendaient avec impatience le retour de leur grand frère, surtout que Savannah et Oscar étaient déjà sur place et nous leur manquions. Et puis, cela faisait presque un an que je n'avais pas vu mes deux dernières sœurs. Être militaire et basé loin de ses proches faisaient en sorte de perdre un peu le fil au niveau de leur évolution. J'étais principalement au courant des moments phares de leur vie, mais en réel, je les voyais peu.

J'avais également anticipé les futures prises de tête en allant voir un des docteurs de la base concernant ma jambe. Je soupçonnais qu'il ne puisse pas faire grand-chose pour moi et franchement, j'aurais bien éviter d'y aller, mais plus ça allait, plus je me rendais compte que repousser ce moment et rester les bras croisés finiraient par se faire payer. Je ne souhaitais pas que les choses s'empirent si je pouvais les améliorer et surtout être exclu d'un ordre de mission pour mon état de santé. Je ne pouvais pas imaginer mon régiment partir en mission sans moi, je pense que je me sentirai abandonné et inutile. De plus, si vraiment dans huit mois je devenais père de jumeaux, il vaudrait mieux que j'ai mes deux jambes bien valides pour suivre cette nouvelle addition à notre famille. Haley m'avait bien motivé dans cette prise de décision, même si elle ne m'avait rien demandé explicitement. Je voulais être au sommet de mes capacités pour elle et nos enfants. Sans grande surprise, le docteur me prescrit une batterie de test que j'effectuais dans la semaine ainsi qu'une belle ordonnance d'antidouleurs que je doutais prendre. J'avais beau essayé de lui expliquer que ce n'était pas tant une question de mal mais plutôt une question de faiblesse, pour lui les deux étaient liés : si un membre faiblissait, c'est qu'il était douloureux. C'était quand même magnifique les cerveaux de nos jours, ils nous disaient même comment ressentir les choses. Au moins, je me réconfortais en me disant qu'on ne pouvait pas me reprocher de laisser le problème s'envenimer : je l'avais de nouveau pris en main. Et en bonus, j'avais eu un repos médical, ce qui m'autorisait à partir en sans craindre d'être appelé sur la base.

Je m'étais levé vers les quatre heures du matin afin de tout mettre en ordre avant notre départ. Lorsque je revenais à la maison, Haley était levée et prenait déjà son petit-déjeuner. Je l'accompagnais en buvant une nouvelle tasse de café, anticipant que mon sang aurait beaucoup de caféine en lui aujourd'hui. J'acquiesçais alors que ma fiancée me rappelait de prendre le chéquier et la laissais partir en compagnie de sa valise vers son tout nouveau véhicule. L'idée me faisait légèrement sourire, surtout que depuis qu'elle l'avait achetée, Haley semblait sous le charme de son nouveau bolide. Je terminais ma tasse et la lavais avec celle de Haley pour les laisser égoutter sur le comptoir. Je pris les clefs que me tendait ma fiancée qui me demandait si je pouvais être le premier derrière le volant. Vos désirs sont des ordres, répondis-je en glissant les clefs dans la poche de mon jeans. Tu as tout ? interrogeais-je alors que nous sortions de la maison et que je la verrouillais derrière nous. J'eus une réponse positive et la jeune femme s'installa dans la voiture, commençant à régler les différents gadgets pour améliorer notre route. Tu vas voir, elle est vraiment plus confortable à conduire que l'autre... Et en plus avec la boite automatique ta jambe ne va pas souffrir. Je ris à cette remarque. Parfois, je m'en voulais presque que Haley sache que ma jambe me fait des misères tant elle prenait des mesures drastiques pour m'aider à ce niveau-là. Je ferais sans doute pareil pour elle, mais j'avais parfois l'impression d'abuser, même si tout ce que je disais était vrai et certainement pas intensifié. C'était probablement le fait de se sentir gâté qui me mettait mal à l'aise, bien qu'on le faisait l'un pour l'autre par amour. Je n'en doute pas que tu as choisi un super bolide, commentais-je en enfonçant la clef dans le contact. Je jetais un coup d’œil à mon interlocutrice, demandant :J'ai le feu vert pour démarrer ? Lorsque je le reçus je commençai à rouler.

Nous sortions peu à peu de San Diego pour prendre l'itinéraire dicté par le GPS. Ça va ton épaule aujourd'hui ? demandais-je après la fin d'une des chansons de l'album de Haley. Je devais être pénible à toujours poser la même question chaque matin, mais j'étais soucieux de la convalescence de Haley, bien que cette dernière se faisait très bien selon ce qu'elle me disait. Sa plaie s'était vraiment bien refermée, sans problème particulier. Malheureusement, son corps resterait gravé, comme un souvenir de mon ex et sa tentative d'homicide toujours sur elle. Mais c'était aussi une preuve que notre amour et notre chance étaient bien plus grands que tout ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 2:12

Just Remember feat. Noah
Le trajet pour le Colorado allait être plutôt long car, en effet nous partions pour dix sept heures de route. Heureusement avec la nouvelle voiture, j'avais bon espoir de ne pas les sentir passer. Nous aurions très bien pu prendre l'avion mais, je trouvais plus pratique de nous y rendre en voiture pour pouvoir bouger si, nous avions envie. Surtout que, mes parents n'habitaient pas très loin et j'avais pour projet de passer leur faire un petit coucou et voir un peu River le chef de la tribu. Je n'avais pas encore eu l'occasion de lui demander si, il serait présent pour mon mariage et j'avais bien envie qu'il soit là. Après tout, il faisait partie de ma vie et je considéré que, c'était une personne très importante dans mon univers. Rien que de penser à ça, une certaine joie m'envahit. J'avais pris place sur le siège passager en demandant à Noah de conduire le premier car, il était plutôt du matin très tôt alors que, pour ma part, c'était plutôt une catastrophe. J'étais déjà maladroite à la base alors le matin vers six heures c'était même pas la peine de me demander de faire attention. Je réglais le gps puis la musique avant d'indiquer à mon futur qu'il allait être satisfait de la voiture que, j'avais acheté pour notre foyer. J'évitais de trop montrer mon argent mais, j'avais eu un héritage plutôt conséquent à la mort des parents de Savannah. Je n'en doute pas que tu as choisi un super bolide, J'ai le feu vert pour démarrer ? Je hochais la tête en replaçant bien la ceinture de sécurité pour éviter qu'elle n'écrase trop le bas de mon ventre. J'avais beau être enceinte d'à peine un mois, j'avais repris mes bonnes habitude de femme enceinte. Je faisais attention à ce que, je mangeais, à ce que je buvais. J'évitais certains lieux comme ceux avec des fumeurs et j'avais repris l'habitude de me détendre un maximum pour ne pas stresser les bébés. Ça va ton épaule aujourd'hui ? Me demanda soudainement Noah après que la première musique ce soit fini. "Oui très bien ! Je ne sens plus rien et je peux me servir de mon bras normalement." Je souris un peu en attrapant la bouteille d'eau dans le porte gobelet pour boire une gorgée. Noah s'inquiétait beaucoup et c'était sa question fétiche quelques jours maintenant. Je refermais la bouteille plastique alors qu'une nouvelle chanson commençait "You could make me a believer. Even if that shit ain't true. You gon' make me commit murder. Baby, I'd kill for you. In my eyes. Even if you are wrong, you are right. Even if there is a terrible crime. It's alright, 'cause I got your back, and I know you got mine. I belong to the church of your name. Sing a song, 'cause I worship the ground you walk on. If I pray for you, I know you'll be there. You gon' make me a believer. Even if that shit ain't true. You gon' make me commit murder. Baby, I'd kill for you. In my bed I believe every word that you've said. Just a kiss and you make me forget. All the bad, the battles we lost, the bodies we hid. You don't know, just how far I'd be willing to go. You put the cracks into my moral code. So you can count on me to always be there. You could make me a believer. Even if that shit ain't true. You gon' make me commit murder. Baby, I'd kill for you. Oh, Lord, forgive my weary hands. And for what they may do. I'll carry out his evil plans. If he wants me to." Je lançais un sourire amusé à mon fiancé, c'était plutôt rare que je chante et surtout quand, il était présent. Je n'étais pas aussi doué que lui en musique et j'avais souvent l'impression de chanter comme une casserole mais, aujourd'hui, j'étais de bonne humeur. J'étais contente de partir un peu de San Diego, je n'avais pas pu quitter la ville pendant six mois et j'étais d'autant plus heureuse de pouvoir partir avec Noah. Les dix sept heures qui nous attendais, allaient nous permettre de nous retrouver un peu et de voir un peu de pays. Je bougeais un peu sur mon siège pour danser un peu tout en riant.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 4:37

Just remember
Une longue route s'annonçait devant nous, et nous venions tout juste de la commencer. Je roulais de manière à sortir de San Diego pour nous orienter vers le Colorado. Malgré tout, nous avions un avantage assez hasardeux qui était que nos deux familles respectives ne vivaient qu'à trois heures de route l'une de l'autre. Ainsi, lorsqu'on arriverait chez mes parents, nous pourrions sans aucun problème visiter la famille de Haley également. Cela facilitait considérablement les rencontres familiales. Et même pour les enfants, ça avait été bien plus pratique que leurs grands-parents ne soient pas si éloignés.

Depuis l'agression, j'avais traditionnellement demandé à Haley comment se portait son épaule aujourd'hui. Bien heureusement, chaque jour sa convalescence semblait arriver à son terme si bien que ma fiancée n'avait même plus besoin de son écharpe pour reposer son bras. Bientôt, les séquelles physiques de cette agression ne seront que la cicatrice qu'elle aura laissé sur sa peau, Haley ayant récupéré la fonction complète de son bras et de son épaule. Oui très bien ! Je ne sens plus rien et je peux me servir de mon bras normalement. Je souris doucement, bien satisfait d'entendre cette réponse puis remarquais mon interlocutrice s'agiter sur son siège gaiement. De toute évidence, se rendre dans le Colorado devait la rendre de bonne humeur. Sans prévenir, elle se mit à danser et chanter avec le nouveau morceau qui émanait du lecteur de la voiture et je la laissais m'offrir son petit concert privé tout en me concentrant sur la route. Dans plusieurs dizaines de minutes, nous aurions le droit aux longues routes où rien ne semblent se passer et où seul le désert paraît nous entourer. Mais avant cela, il y avait toute la circulation californienne estivale. De plus, il y avait également beaucoup de touristes qui n'étaient pas toujours très expérimentés concernant les routes de cet état américain. Je profitais d'être à un stop pour attraper ma bouteille d'eau et boire un coup. Il avait beau être tôt, il faisait déjà bien chaud, de sorte qu'être en t-shirt suffisait amplement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 11:46

Just Remember feat. Noah
L'idée de me rendre dans le colorado me plaisait énormément. J'étais née dans cet état et je le considéré comme ma terre ce qui, avait pour effet de me mettre de très bonne humeur. Je ne voyais rien pour le moment qui pourrait entacher ma joie. Noah avait pu prendre des jours pour se reposer et donc lui permettre de se rendre dans sa famille, nous allions retrouver nos enfants et j'allais pouvoir passer un peu dans la tribu pour faire un petit coucou à tout le monde. Non, vraiment, je ne voyais rien qui pourrait me mettre de mauvaise humeur. Mon fiancé s'inquiéta un petit instant de mon bras et mon épaule et je lui indiquais que tout allait bien. Le médecin m'avait indiqué que, j'avais eu de la chance dans mon malheur et je savais parfaitement que cette chance était du à Noah qui avait agit rapidement pour me venir en aide. Si bien que, je n'avais eu aucune complication lors de ma convalescence. Et puis, si je remarquais un problème j'aurais plusieurs occasion pour en discuter avec le docteur car, avec ma nouvelle grossesse j'étais sous très grande surveillance. Une nouvelle chanson démarra et je me m'étais à chanter et danser sur mon siège avant de rire.

Nous venions de quitter San Diego et nous étions en direction de l'Arizona. Les états-unis étaient particulier au niveau des routes, il avait peu de personne quand on sortait des villes et c'était exclusivement des lignes droite. C'était le genre de route où il ne se passait strictement rien et où on s'ennuyer rapidement. Je regardais un peu le paysage défilé derrière la vitre de la voiture avant de reporter mon attention sur mon fiancé. "Au faites, j'ai eu les résultats de la prise de sang...Il n'y a aucun soucis les résultats sont excellent et les bébés sont entrain de prendre du poids et de grandir." Je souris un peu avant d'aborder un regard malicieux "Par contre, j'ai les seins qui ont grossit..." Je levais un sourcil avant de me mettre à rire. Je soulevais un peu mon débardeur pour dévoiler mon ventre "Et on commence à voir que, mon ventre est légèrement rebondit...Les gens vont croire que j'ai pris du poids." J'avais proposé à Noah de cacher ma grossesse à notre entourage pour l'annoncer uniquement lors de notre mariage. J'allais devoir faire preuve d'ingéniosité pour cacher tout ceci avec des vêtements adéquate. Je voulais vraiment que, pour l'instant ce moment reste entre nous et qu'on soit les seuls à pouvoir en profiter. Mais, une grossesse avec des jumeaux ça se voit beaucoup plus vite qu'avec un seul bébé. Et, j'étais moi-même étonné de déjà pouvoir déceler un petit ventre. Je remettais mon débardeur en place avant d'ouvrir la boite à gant pour attraper des barres de céréales "Tu en veux une ?" Demandais-je à Noah alors qu'il était concentré sur notre route.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 21:56

Just remember
Haley me semblait vraiment heureuse que l'on parte en escapade ce week-end, ce qui me réjouissait. Il était vrai que nous n'avions pas toujours l'opportunité de vivre ce genre d'événements, et puis nous aurions l'occasion de voir chacun notre famille. Certes, nous avions beaucoup de route devant nous, mais ça avait aussi été notre choix de le faire en voiture et non par avion.

J'écoutais la jeune femme chanter et souriais doucement. Lorsque je quittais enfin San Diego pour les routes désertes menant vers l'Arizona, ma fiancée reprit la parole pour m'annoncer qu'elle avait eu les résultats de son examen sanguin et celui-ci avait démontré que tout suivait son cours correctement. C'est super, ça. commentais-je, très heureux d'apprendre que les bébés ainsi que ma future femme se portaient de manière excellente. Par contre, j'ai les seins qui ont grossi... Je prends ça comme une bonne chose aussi, répliquais-je malicieusement en m'enfonçant un peu plus dans le siège du conducteur. Avec ces routes tranquilles et d'apparence interminable, on pouvait se permettre de rouler de manière plus confortable. Et on commence à voir que, mon ventre est légèrement rebondi... Les gens vont croire que j'ai pris du poids. Je ris légèrement à cette remarque et glissais ma main sur la peau dévoilée de Haley qui avait relevé un peu son débardeur. Contrairement à sa première grossesse, je réalisais bien et rapidement qu'il y avait véritablement des bébés à venir. J'espérais que la grossesse se passe aussi bien que possible, surtout qu'il y en avait deux cette fois. Et puis, si elle pouvait être menée à terme, ce serait encore mieux. Je reposais ma main sur le volant de manière à ce que Haley puisse redescendre son haut. Je ne pense pas que ma famille remarquerait quoi que ce soit... Ca fait un petit moment qu'ils ne nous ont pas vus et ce n'est pas encore flagrant. Je marquais une pause, avant d'ajouter : En revanche, ta mère va sans doute le voir venir à des kilomètres. C'était d'ailleurs elle qui nous avait appris que Haley était enceinte. J'entendais l'amérindienne me proposer une barre de céréales. Je hochais la tête en signe de dénégation. Non merci. Mon estomac n'est toujours pas réveillé. C'était bien la dernière partie de mon corps qui le faisait, d'ailleurs. J'avais beau être debout très tôt, pour l'instant mon organisme ne carburait qu'à la caféine et ne réclamait rien de plus. D'ailleurs, je me disais que si nos proches venaient à trouver que Haley avait grossi, probablement penseraient-ils que j'avais perdu du poids pour ma part. Néanmoins, j'avais une bonne excuse avec mes missions à répétition. Il fallait dire que mon corps avait bien changé ces dernières années, conséquences d'être un militaire bien actif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 22:43

Just Remember feat. Noah
Installais dans la voiture, j'avais fini par pousser la chansonnette contente de ce voyage avec Noah et de passer un moment en famille. C'était plutôt rare qu'on profite de ce genre d'instant et c'était plutôt sympathique de le faire de temps en temps. Alors qu'on sortait de San Diego je reprenais la parole pour indiquer à mon fiancé que, les résultats de ma prise de sang était parfait et qu'il n'y avait aucun soucis. C'est super, ça. Je souris tout en continuant lui expliquant que, par contre, mes seins avaient fini par grossir. Je prends ça comme une bonne chose aussi. Je me mis à rire à cette réplique avant de soulever mon débardeur et d'indiquer que, ça allait être compliqué de cacher cette grossesse car, mon ventre était déjà bien marqué. Tout en précisant que, les gens allaient surement croire que, j'avais grossis. Je sentais la chaleur des mains de Noah sur ma peau et je lui lançais un sourire. J'avais toujours aimé qu'il pose ses mains sur mon ventre lors de ma première grossesse, je trouvais que, c'était important et que les bébés étaient capable de ressentir le touché de leur père. Lorsqu'on était mère, on pouvait partager plein de moment durant la grossesse mais, les pères n'avaient pas trente six solutions et ça passé par le toucher. Je ne pense pas que ma famille remarquerait quoi que ce soit... Ca fait un petit moment qu'ils ne nous ont pas vus et ce n'est pas encore flagrant.En revanche, ta mère va sans doute le voir venir à des kilomètres. Effectivement, j'avais oublié ma mère qui avait un don pour voir ce genre de détail. C'était elle qui m'avait appris la première grossesse alors que, ça ne faisais qu'un mois. J'allais avoir du mal à lui cacher celle-ci surtout quand, on voyait mon petit ventre à travers mon débardeur. Je pensais alors qu'il serait judicieux que, je me change avant de voir la famille à Noah. J'avais la chance de porter des tuniques plutôt ample ce qui, me permettrait de cacher ce ventre pendant un temps. Je me penchais pour attraper des barres de céréales dans la boite à gants et d'en proposer une à Noah. Non merci. Mon estomac n'est toujours pas réveillé. Je souris avant d'ouvrir le papier autour de la barre. "En effet ma mère risque de s'en rendre compte rapidement...Heureusement que, j'ai pris des petites robes ample et des tuniques, je pourrais peut-être jouer avec mes vêtements pour cacher tout ça...Ils prennent de la place les deux là." Je ris doucement avant de poser ma main sur mon ventre. J'avais adoré lors de ma première grossesse pouvoir glisser mes doigts sur mon ventre rebondis et le mois que l'ont puisse dire c'est qu'avec ce genre de grossesse, on pouvait le faire plus vite que d'habitude. "Tu sais ce que tu aimerais ?" Demandais-je soudainement à mon fiancé. Je me doutais qu'il s'en fichait du moment que les deux se portaient bien mais, c'était plus fort que moi. J'avais envie de poser ce genre de question. Et puis, ça n'était pas comme-ci nous n'avions pas que ça à faire.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 23:16

Just remember
Il était vrai que la grossesse pour les jumeaux était bien différente de celle pour Oscar. D'abord, Haley me semblait en meilleure forme, ce qui était tout de même étonnant puisqu'il y avait cette fois deux petits êtres auxquels subvenir. Mais il fallait aussi dire que lorsqu'elle était tombée enceinte d'Oscar, elle avait déjà des problèmes d'anémie non traités. Cette fois-ci, ma fiancée était partie d'un "bon pied" en quelque sorte, sa santé étant aussi bien que possible. Ensuite, il y avait le fait que tout apparaissait en double forcément. Un ventre deux fois plus gros deux fois plus vite. Et puis, il y avait presque cinq ans qui séparait ces deux grossesses, nous n'étions pas les mêmes personnes que lorsqu'on attendait Oscar et les circonstances étaient différentes. En réalité, le seul point commun entre ces deux grossesses semblait être le fait qu'elles n'étaient pas au programme.

J'avais posé ma main contre le ventre rebondi de ma fiancée lorsqu'elle avait haussé son débardeur. Je lui faisais part que je ne pensais pas que ma famille lui ferait de remarque, mais qu'en ce qui concernait sa mère, elle ne pouvait certainement pas le lui cacher. Pour Oscar, ça avait même été elle qui nous l'avait appris, ce qui était vraiment impressionnant. En effet ma mère risque de s'en rendre compte rapidement... Heureusement que, j'ai pris des petites robes amples et des tuniques, je pourrais peut-être jouer avec mes vêtements pour cacher tout ça... Ils prennent de la place les deux là. Je ris légèrement à cette dernière remarque et ajoutais : Et imagine quand ils seront nés... Deux fois plus de biberons, de couches à changer, de matériel pour bébés, de vêtements, de bébés à consoler et endormir... Franchement, ça promettait. Je me demandais d'ailleurs si Haley était contente d'être enceinte de jumeaux ou aurait préféré qu'il n'y en ait qu'un, question que ce soit moins de labeur, surtout vu ma profession. Elle avait rit en commentant que c'était notre très forte compatibilité qui avait créé ce nouveau petit miracle, mais je n'avais jamais pensé à l'éventualité qu'un enfant au lieu de deux aurait été plus simple. Je me doutais qu'elle pensait comme moi : que maintenant qu'ils étaient là c'était très bien comme cela et on les désirait. Mais nous n'avions pas vraiment eu de conversation concernant d'autres enfants après Oscar, surtout que j'avais été catégorique sur le fait que je ne voulais pas renouveler cette expérience. Maintenant qu'ils étaient là, je les voulais sans l'ombre d'un doute, mais je me demandais ce que pensait Haley du fait d'avoir une grossesse multiple.

Tu sais ce que tu aimerais ? Je jetais un coup d’œil interrogateur à mon interlocutrice. Tu veux dire pour le sexe ? Je me concentrais sur la route, songeant un peu à cette question que je ne m'étais même pas posée pour le moment. Forcément, je trouverais ça intéressant d'avoir une fille vu que nous avions déjà un garçon, mais même s'ils s'agissaient de deux garçons, je serais tout autant comblé. Tout ce que je souhaitais était qu'ils soient en bonne santé tout comme leur mère et que tout se passe aussi bien que possible. Je ne sais pas... Une fille ce serait cool, vu qu'on a déjà Oscar. J'eus un léger sourire malicieux, avant de prononcer : Après, si au moins un pouvait éviter d'avoir ton caractère explosif, je serais pas contre non plus... Pas que ce soit abominable, mais je suis déjà démineur de profession, rentrer à la maison et avoir parfois l'impression de faire affaire à d'autres types de bombes avec Oscar et Savannah, ça fait beaucoup de danger dans une seule vie. Je ris, montrant bien que je taquinais Haley et plaisantais. Je lui prenais une main pour l'embrasser sur le dos de celle-ci, puis retournais la question à la jeune femme : Et toi ? Tu as une préférence ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Mer 9 Aoû 2017 - 23:36

Just Remember feat. Noah
Cela faisait plusieurs mois que, je désirais un autre enfant sans jamais osé en parler à Noah. Ma première grossesse n'avait pas été la meilleure ce qui, avait eu pour effet de freiner Noah. Parfois, j'imaginais que, si ma première grossesse c'était correctement passé nous aurions peut-être déjà eu d'autres enfants, au moins un de plus. J'étais tout de même contente de voir que, mon fiancé semblait finalement, heureux de la perspective d'avoir deux autres enfants et que ma santé ne me joue plus de mauvais tour. En revanche, avoir deux bébés allaient être une sacré organisation mais, je ne m'inquiétais pas pour ce genre de détail. Nous avions démontré à plusieurs reprise que, nous étions des pro de l'organisation. Je me demandais alors si, on devait en parler à Oscar et Savannah avant de l'annoncer officiellement à notre mariage. Savannah étant une petite fille adopté, je ne voulais pas qu'elle se sent mise de côté ou qu'un trouble de comportement apparaisse. Quant à Oscar, il allait passé pour le grand frère et n'allait plus être le petit dernier de la famille. Il ne pourrait plus profiter entièrement de moi et allait devoir se détacher un peu. Nous aurions toujours un lien particulier lui et moi car, nous avions affronté bien des épreuves mais, le fait d'avoir deux enfants d'un coup, mettrait forcément une certaine distance. Je croquais dans la barre de céréale profitant du goût sucré du miel tout en demandant à Noah ce qu'il préférait. Tu veux dire pour le sexe ? J'hochais la tête à l'affirmatif tout en attendant sa réponse. Je ne sais pas... Une fille ce serait cool, vu qu'on a déjà Oscar. Après, si au moins un pouvait éviter d'avoir ton caractère explosif, je serais pas contre non plus... Pas que ce soit abominable, mais je suis déjà démineur de profession, rentrer à la maison et avoir parfois l'impression de faire affaire à d'autres types de bombes avec Oscar et Savannah, ça fait beaucoup de danger dans une seule vie. Je fis mine d'être contrarié avant de rire et de regarder mon fiancé qui attrapais ma main pour poser un baiser dessus. "C'est pour éviter que tu pers la main c'est tout...ça fait partie de ton entraînement !" Je souris légèrement avant d'ajouter. "Ceci étant, ton fils te ressemble aussi beaucoup ! Surtout quand, il est contrarié..." Je lançais un clin d'oeil à Noah avant d'entrelacer mes doigts contre les siens et de venir poser un baiser sur sa joue. Oscar était un sacré mélange de mon futur époux et moi-même. Il avait une force de caractère qui pouvait très rapidement donné des effusions entre lui et Savannah. C'état parfois tellement explosif que, j'avais du mal à croire que, j'arrivais à calmer tout ce petit monde. Il fallait croire que, la mère louve que j'étais savais parfaitement ce faire entendre quand c'était nécessaire. Et toi ? Tu as une préférence ? Me demanda alors mon fiancé. "Une fille ça c'est certains ! J'ai envie de décorer la chambre et de pouvoir acheter des petites robes...Après si, y en a deux ce sera pas mal mais, deux garçons se sera très bien aussi...ça nous donnera une excuse pour refaire des enfants jusqu'à avoir une fille." Je me mis à rire à ma remarque. Je ne savais pas du tout combien d'enfant Noah désiré, nous n'avions jamais vraiment parlé de ça. "Remarque si, on ce mets à les faire par deux ça risque d'aller vite."

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Jeu 10 Aoû 2017 - 2:20

Just remember
Alors que nous venions de quitter San Diego pour les longues routes entre états, Haley avait orienté la conversation vers sa grossesse, m'annonçant d'abord la bonne nouvelle que tout se déroulait parfaitement bien jusqu'ici. J'étais vraiment heureux et soulagé que ma fiancée soit en excellente forme ainsi que les enfants qu'elle portait. J'avais un assez mauvais souvenir de la grossesse pour Oscar car celle-ci avait été rythmée d'allers-retours à l'hôpital. C'était d'ailleurs majoritairement pour cette raison que je n'avais pas voulu d'autres enfants. Je ne souhaitais pas que Haley mette sa santé en danger, je tenais beaucoup trop à elle pour jouer avec le feu ainsi. Cependant, manifestement, le destin en avait décidé autrement, et il nous souriait vu que tout se déroulait pour le mieux.

La jeune femme me demandait ce que j'aimerai avoir, et après avoir certifié qu'elle parlait bien du sexe des enfants, je lui confiais que ce pourrait être cool que l'on ait une petite fille étant donné que nous avions déjà un garçon ensemble. Puis, je plaisantais sur le fait que Oscar et Savannah avaient le même caractère explosif que Haley, et que si je pouvais au moins avoir un enfant posé, ça m'arrangerait. C'est pour éviter que tu perdes la main c'est tout... Ça fait partie de ton entraînement ! Je ris doucement, commentant sur un ton qui se voulait énigmatique : Tu es donc de mèche avec l'armée, tout s'explique... Ceci étant, ton fils te ressemble aussi beaucoup ! Surtout quand, il est contrarié... Je ris à cet aveu de la part de Haley. Génial, il me ressemble quand il est dans ses mauvais jours. Ça me donne une idée de l'image que tu as de moi, tiens ! Je conservais mon sourire, puis renvoyais l'interrogation à la Dickens. Une fille ça c'est certain ! J'ai envie de décorer la chambre et de pouvoir acheter des petites robes... Après si, y en a deux ce sera pas mal mais, deux garçons ce sera très bien aussi... Ça nous donnera une excuse pour refaire des enfants jusqu'à avoir une fille. Remarque si, on se met à les faire par deux ça risque d'aller vite Je lançais un coup d’œil à mon interlocutrice en riant puis questionnais : Et tu veux aller jusqu'où comme ça ? Nous avions déjà parlé du nombre d'enfants que nous aimerions avoir, ou plutôt du fait que de base, nous aurions aimé avoir plus qu'un enfant. Savannah n'était certes pas notre enfant biologique, mais elle était tout comme à nos yeux. Avec Oscar, nous avions ainsi deux enfants qui savaient ce qu'était d'avoir un frère ou une sœur. Je m'étais fait à l'idée que c'était très bien comme ça, même si de base j'aurais aimé avoir quelques enfants en plus. Aujourd'hui, l'on connaissait un nouveau revirement de situation puisqu'en 2018, nous doublerons notre nombre d'enfants à la maison. Je reprenais mon sérieux pour demander : Tu as pensé quoi, quand tu as appris que tu étais enceinte de jumeaux ? Je me demandais si Haley appréhendait le jour où elle devrait gérer deux bébés et que je ne serai peut-être pas là pour l'aider à cause d'un ordre de mission.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Jeu 10 Aoû 2017 - 21:40

Just Remember feat. Noah
Une longue route nous attendais pour rejoindre le Colarado et j'avais trouvé judicieux d'engager la conversation. Nous étions tellement dans nos habitudes qu'il arrivait parfois qu'on se couche en se rendant compte qu'on ne s'était quasiment pas parlé de la journée. J'indiquais à Noah que, j'avais eu les résultats de la prise de sang et que tout était impeccable avant, de lui demander ce qu'il aimerait au niveau du sexe des deux bébés qui grandissaient sous mon nombril. Mon fiancé m'avouait vouloir une petite fille mais, que dans tout les cas il serait content du moment qu'il n'avait pas mon caractère explosif. Je lui répliquais que, c'était pour qu'il continue son entraînement de démineur. Tu es donc de mèche avec l'armée, tout s'explique... Je lui lançais un clin d’œil tout en ajoutant que son fils, lui ressemblait quand même beaucoup surtout lorsqu'il était contrarié. Génial, il me ressemble quand il est dans ses mauvais jours. Ça me donne une idée de l'image que tu as de moi, tiens ! Je ne pu m'empêcher de rire à la remarque de Noah, j'avais fini par savoir comment le prendre pour éviter de le contrarié et qu'il ne s'enferme dans le silence. Dans les premiers mois de notre relation, il était arrivé bien souvent qu'on se dispute pour un oui et un non et comme nous avons tout les deux un caractère fort, en général on disait ce qu'on pensait. Maintenant, j'ai appris à me raviser quand je sens que, la conversation m'échappe. Mon futur époux me demanda alors ce que, j'aimerais pour le sexe des bébés. Je lui expliquais que, j'aimerais moi aussi une petite fille mais, que, si c'était deux garçons ça m'irait très bien et qu'on pourrait retenter d'avoir une petite fille plus tard. Et tu veux aller jusqu'où comme ça ? Je souris un peu "Quatre ou cinq ?!" En réalité, je n'étais pas tellement fixé sur le nombre mais, j'aimais énormément m'occuper de nos enfants et leur offrir une éducation si bien que, d'avoir une grande famille ne me faisait pas peur. Tu as pensé quoi, quand tu as appris que tu étais enceinte de jumeaux ? Me demanda soudainement Noah, je terminais la barre de céréale avant d'en prendre une nouvelle dans la boite à gants et de l'ouvrir. "Honnêtement ?! J'ai d'abord pensé à ta réaction et à ce que, tu allais dire...C'est peut-être bête mais, j'ai réussi à être réellement heureuse de ma grossesse quand tu m'as dis qu'on allait les garder. Et maintenant, je me dis que, ça va demander de l'organisation mais, que y a pas de raison qu'on y arrive pas et je suis très contente de pouvoir offrir la vie à deux petits êtres qui auront notre code génétique. La vie nous offre un beau cadeau !" Je souris un peu, je passais surement pour une naïve ou même une idiote pour certaines personnes mais, j'avais été élevé dans le respect de la vie et des cadeaux que mère nature peut nous offrir. Alors, je prenais cette grossesse comme gémellaire comme un très beau présent. "Faut croire que, la vie a confiance en nous pour mettre des jumeaux dans notre vie...Tu crois pas ?...Et toi alors comment tu te sens par rapport à tout ceci ?" Je savais que, pendant longtemps, Noah n'avait pas voulu d'autre enfant à cause de ma santé et je me sentais un peu coupable de ne pas pouvoir lui offrir ce qu'il désirait. Maintenant que, ma santé était rétablie et que j'attendais des jumeaux, je me demandais bien comment il se sentait et si, il était heureux d'être à nouveau papa.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Ven 11 Aoû 2017 - 4:27

Just remember
La conversation était d'humeur plutôt bon enfant malgré le fait que nous parlions d'un sujet sérieux qui était la famille que nous fondions. J'avais avoué à Haley que je trouverai ça plutôt bien que l'on ait une fille étant donné que nous avions déjà un garçon ensemble. Cette dernière appuya mes propos en argumentant tout ce qu'elle aimerait faire si elle donnait naissance à une petite fille. Néanmoins, elle ne manqua pas de me rappeler qu'on n'avait pas à s'arrêter après cette grossesse non plus et que nous pourrions très bien retenter le coup si jamais les enfants qu'attendaient Haley étaient tous les deux de sexe masculin. Cela me fit doucement sourire et je demandais à ma fiancée jusqu'où elle comptait agrandir notre famille de cette manière. Nous nous étions toujours entendu sur le fait que nous voulions plusieurs enfants, et en quelque sorte, Savannah nous avait permis d'avoir une fille sans que Haley ait à la porter en elle. Encore quelques semaines plus tôt, je me satisfaisais parfaitement de notre cocon familial. Nous avions un garçon, une fille, tout le monde était en santé, tous se sortait bien des épreuves que la vie leur avait réservés. Parce que chacun avait su avoir son lot, entre Savannah et la raison pour laquelle elle était dans notre foyer et les soucis de santé de Haley et Oscar, nous avions eu de quoi nous endurcir.

J'entendais l'amérindienne me répondre qu'elle pensait s'arrêter à quatre ou cinq, ce qui m'étonnait un peu bien que ne me déplaisait pas pour autant. J'ignorais si la vie nous offrirait autant d'enfants, mais il était vraisemblable que nous étions déjà bien partis vers cet objectif. Je demandais toutefois à la Dickens quels avaient été ses sentiments lorsqu'elle avait apprit qu'elle était enceinte de jumeaux. Avoir deux bébés en même temps était un sacré défi et malheureusement, je ne serai pas toujours à ses côtés pour s'occuper de tout ce petit monde. Haley avait son propre front à la maison, en étant la seule adulte de la maison parfois pendant plusieurs mois. Honnêtement ?! J'ai d'abord pensé à ta réaction et à ce que, tu allais dire... C'est peut-être bête mais, j'ai réussi à être réellement heureuse de ma grossesse quand tu m'as dit qu'on allait les garder. Et maintenant, je me dis que, ça va demander de l'organisation mais, que y a pas de raison qu'on y arrive pas et je suis très contente de pouvoir offrir la vie à deux petits êtres qui auront notre code génétique. La vie nous offre un beau cadeau ! Je souris doucement. J'étais d'accord avec ma fiancée. Je pouvais imaginer toutefois que mon refus catégorique d'avoir d'autres enfants avait dû rendre sa découverte de grossesse plutôt inquiétante. Ces deux bébés n'étaient même pas prévus, mais maintenant qu'ils étaient là, je ne pouvais pas m'imaginer vouloir les rayer de notre avenir. C'était un accident, mais tout comme cela s'était déroulé avec Oscar, ils étaient là et je n'allais pas contre ce sort du destin. Ça me dérangerait plutôt l'idée qu'on puisse les avorter, étant donné que tous les deux nous n'étions pas contre le fait d'avoir d'autres enfants à la maison - c'était l'idée d'une grossesse pour Haley qui me rebutait - et que nous avions largement les moyens et l'amour pour leur offrir un quotidien agréable. Je ne voulais pas que tu tombes enceinte parce que je craignais qu'une autre grossesse soit encore plus difficile pour toi que la première et je ne veux pas te voir malade... Mais je ne voudrais pas non plus que tu te fasses avorter à moins que ce soit une question de survie. En effet, je pense que la seule raison valable que je trouverai pour un avortement était qu'une grossesse se présente si mal qu'elle mettrait la vie de Haley en danger, ou que ces enfants ne naîtraient que pour mourir en souffrant.

Faut croire que, la vie a confiance en nous pour mettre des jumeaux dans notre vie... Tu crois pas ?... Et toi alors comment tu te sens par rapport à tout ceci ? Je hochais la tête à l'affirmative. Je trouvais ça plutôt réconfortant le fait de se dire qu'on avait chacun un destin, qu'on était un peu prédestinés. Ça me rappelait certaines facettes de la religion protestante. Bien que je n'étais pas croyant et encore moins pratiquant, il y avait certaines philosophies que je trouvais intéressantes. Heureux, c'est une bonne nouvelle. Surtout que tout se passe bien jusqu'ici, commençais-je avant de marquer une pause puis reprendre : J'espère juste que ce ne sera pas trop difficile pour toi quand je devrai repartir... Je sais que tu es plus que capable de t'occuper d'une armée à toi toute seule et que nous pouvons avoir beaucoup de soutien en cas de besoin, mais j'ai toujours un peu de scrupule à partir et te laisser derrière moi comme ça, sans pouvoir être là pour t'aider pendant de longues périodes. Certains me trouvaient même égoïste d'abandonner en quelque sorte ma famille pour notre pays. La mère de Haley la première, d'ailleurs, j'appréhendais un peu sa réaction quand elle découvrirait que sa fille unique attendait des jumeaux. La mère de Haley avait toujours été respectueuse et cordiale, mais elle était nullement hypocrite et elle n'appréciait certainement pas le fait que son gendre fasse partie de l'armée et laisse sa fille seule plusieurs mois. Et même en dehors de la famille Dickens, c'était une opinion répandue que les militaires qui décident de fonder des familles sont égoïstes vu qu'ils laissent "volontairement" leur femme derrière eux avec plusieurs enfants et parfois enceintes. Je savais que même à San Diego, certains pensaient ainsi. J'avais même découvert que Clemente ne cautionnait pas ce comportement de la part de militaires. En effet, il m'avait clairement dit que lorsqu'il serait avec une femme et des enfants, il quitterait son rôle pour intégrer le NCIS afin de ne pas laisser ses proches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Ven 11 Aoû 2017 - 11:24

Just Remember feat. Noah
Parfois les lieux les plus improbable s’avéraient être des endroits parfait pour aborder les conversations. Nous étions tout les deux très heureux de nous rendre dans le Colorado ce qui rendait la discussion légère mais, sérieuse et sans peur de dire un mot de travers. La conversation c'était orienté sur notre petite famille que nous étions entrain de fondé après avoir indiqué à Noah que les bébés se portaient bien et que, je n'avais aucun soucis de santé notable. Mon fiancé semblait se réjouir de cette nouvelle avant que, je lui demande ce qu'il souhaitait comme sexe pour les enfants. Noah m'avoua vouloir une petite fille sachant que, nous avions déjà eu un garçon ensemble. Il me retourna la question pour connaître mon désir également. Il était vrai que, j'avais envie d'une petite fille également mais, que nous pourrions tout a fait tenter l'aventure une nouvelle fois si, nous avions deux garçons. Mon futur époux semblait un peu surpris de ma remarque et voulu savoir combien d'enfant, je souhaitais. Je n'étais pas tellement arrêté sur un chiffre précis mais, quatre ou cinq enfants me paraissaient être parfait. Une petite tribu ou chacun pourrait compter les uns sur les autres et puis, si, on se mettait à les faire par deux on pourrait vite arriver à ce chiffre, sachant que nous étions bientôt à trois enfants biologique. Le militaire voulu ensuite savoir comment j'avais réagit à l'annonce de ma grossesse gémellaire et je lui indiquais que, j'avais d'abord pensé à sa réaction avant de totalement me réjouir quand, il avait accepté qu'on continue la grossesse. Je ne voulais pas que tu tombes enceinte parce que je craignais qu'une autre grossesse soit encore plus difficile pour toi que la première et je ne veux pas te voir malade... Mais je ne voudrais pas non plus que tu te fasses avorter à moins que ce soit une question de survie. Je souris un peu comprenant parfaitement son raisonnement. "Je m'en suis voulu de ne pas pouvoir t'offrir d'autres enfants...J'avais l'impression de ne pas répondre à mon devoir et que, tu finisse par m'en vouloir..." Je marquais une pause en faisant une légère moue: "Mais, je promets de faire attention à moi sur cette grossesse pour qu'elle se passe dans les meilleurs conditions."

J'en profitais pour demander à Noah comment il se sentait par rapport à cette nouvelle grossesse peu ordinaire on pouvait le dire. Heureux, c'est une bonne nouvelle. Surtout que tout se passe bien jusqu'ici, j'espère juste que ce ne sera pas trop difficile pour toi quand je devrai repartir... Je sais que tu es plus que capable de t'occuper d'une armée à toi toute seule et que nous pouvons avoir beaucoup de soutien en cas de besoin, mais j'ai toujours un peu de scrupule à partir et te laisser derrière moi comme ça, sans pouvoir être là pour t'aider pendant de longues périodes. J'haussais un peu les épaules et lui lançais un sourire. "Je me suis toujours débrouillée donc, c'est pas maintenant que ça va changer. Je suis capable de beaucoup de chose et puis, tu es présent quand même. Tu as beau être loin tu es inscris entièrement dans notre foyer et heureusement car, sans toi et le poids que tu pèse dans notre famille je ne suis pas sur que, je pourrais y arriver. Et puis, tu sais Savannah commence à être grande, il y a certaines tâches qu'elle peut parfaitement accomplir et qu'elle aime faire pour me donner un coup de main quand tu n'es pas là. Je ne veux pas me reposer sur elle mais, c'est normal que chacun mettes la main à la patte comme Oscar d'ailleurs....Il va devoir grandir un peu et se détacher un peu de moi." Mon fils et moi-même avions une relation plutôt fusionnelle ensemble, nous avions surmonter des épreuves qui nous avais rapproché mais, maintenant que, j'étais une nouvelle fois enceinte, il allait devoir grandir un peu et couper un peu le cordon. Je savais que, ça serait difficile pour lui et qu'il allait certainement m'en vouloir mais, c'était aussi pour son bien. De plus, j'avais envie qu'il passe plus de temps avec Noah et ma relation avec lui, ne permettait pas à mon fiancé de créer un vrai lien avec son fils. "Au moins, ainsi vous pourrez créer un vrai lien tout les deux...d'ailleurs, je pensais que, vous pourriez vous rendre à la pêche avec ton père ? Trois générations d'hommes qui se retrouvent pour une même activité ?! Je sais que, tu n'es pas trop proche de ton papa mais, peut-être qu'il pourrait le faire tout de même ?" Je ne savais pas trop quelle relation avait les parents de Noah avec nos enfants mais, j'avais bon espoir qu'ils soient des grands parents un peu plus présent et que le père de mon futur époux accepterait de faire des activités avec son fils et son petit-fils. "En tout cas, rassure toi, je suis sur qu'on pourra parfaitement gérer et puis, c'est normal aussi que tu défends notre pays !"

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Ven 11 Aoû 2017 - 20:53

Just remember
J'avais rappelé à Haley ma façon de voir les choses face à ses grossesses. Même si Oscar était venu dans des circonstances encore moins stables que celles dans lesquelles nous étions présentement, il avait été inconcevable pour moi que cette grossesse connaisse un terme, à moins que ce soit le choix de Haley bien entendu. Aujourd'hui, avec cette nouvelle grossesse, il en allait de même. Je voyais l'option d'arrêter cette grossesse uniquement si elle mettait des vies en danger. Je tentais d'expliciter cela à ma fiancée puis l'entendis m'avouer qu'elle s'en voulait de ne pas m'offrir d'autres enfants, que ça équivalait à un échec à son devoir et qu'elle redoutait que je lui en veuille un jour ou l'autre. Cela me surprenait et je l'entendais me promettre qu'elle ferait son possible pour que cette grossesse se déroule aussi bien que possible. Je n'en doutais pas, même pour Oscar, Haley avait été une mère très attentive, à aménager son quotidien pour le développement de ce dernier. D'ailleurs, je pensais que c'était en bonne partie grâce à cela que notre fils avait survécu au grand défi qu'avait été son entrée violente sur notre monde. Je n'aurais pas pu t'en vouloir, c'était mon choix,lui assurais-je. J'avais décidé de ne pas vouloir d'autres enfants avec Haley, elle n'avait aucun reproche à se faire, j'étais le seul responsable face à cette situation. Aujourd'hui, il se trouvait que nous allions être de nouveau parents et cela me convenait aussi très bien, mais si vraiment nous n'avions eu qu'Oscar biologiquement parlant, jamais je n'aurais pu en tenir rigueur à ma fiancée, puisque j'avais été celui qui avait refusé d'avoir d'autres progénitures.

Je confiais à mon interlocutrice que j'étais sincèrement heureux que nous allions avoir des jumeaux, mais que ça me rendait un peu nerveux face à la masse de travail que cela représenterait pour Haley lorsque je serais en mission. Je connaissais la grande force de la jeune femme et sa capacité à gérer des situations parfois d'apparence incontrôlable, mais je voulais seulement son bien et être absent en lui laissant trois enfants en bas âge n'était pas vraiment très orienté vers ce but. Je me suis toujours débrouillée donc, c'est pas maintenant que ça va changer. Je suis capable de beaucoup de choses et puis, tu es présent quand même. Tu as beau être loin tu es inscris entièrement dans notre foyer et heureusement car, sans toi et le poids que tu pèses dans notre famille je ne suis pas sûre que, je pourrais y arriver. Et puis, tu sais Savannah commence à être grande, il y a certaines tâches qu'elle peut parfaitement accomplir et qu'elle aime faire pour me donner un coup de main quand tu n'es pas là. Je ne veux pas me reposer sur elle mais, c'est normal que chacun mette la main à la patte comme Oscar d'ailleurs.... Il va devoir grandir un peu et se détacher un peu de moi. Je ris un peu à cette dernière remarque, agréant avec tout ce que venait de dire Haley. Mon fils risquait de trouver ça extrêmement difficile de partager sa mère, je le sentais. Il était tellement collé à elle, que souvent j'avais l'impression qu'il était son ombre. Au moins, lorsque je le cherchais, je savais où regarder : à côté de ma future femme. Au moins, ainsi vous pourrez créer un vrai lien tous les deux... D'ailleurs, je pensais que, vous pourriez vous rendre à la pêche avec ton père ? Trois générations d'hommes qui se retrouvent pour une même activité ?! Je sais que, tu n'es pas trop proche de ton papa mais, peut-être qu'il pourrait le faire tout de même ? J'eus un léger sourire en coin, répliquant : Oui, je verrai si c'est possible. Mon père était un homme très solitaire et indépendant. D'une certaine manière, j'avais beaucoup hérité de lui pour le fait d'être introverti et rarement dévoiler ses sentiments ou pensées. Autant il était doté d'un cœur énorme et qu'il était prêt à tout pour ses proches, autant il n'était jamais passionné par les activités en groupe où il fallait beaucoup se sociabiliser. En revanche, lorsqu'on pêche, on se contente souvent d'être ensemble silencieusement. Ce qui était une activité qui semblait toute désignée pour nous deux. En plus, techniquement, on ne parle pas durant les parties de pêche... En tout cas, rassure toi, je suis sûre qu'on pourra parfaitement gérer et puis, c'est normal aussi que tu défendes notre pays ! J'eus un sourire sincère face aux propos de Haley. Je m'estimais vraiment très chanceux d'avoir la Dickens pour partager ma vie. Selon moi, aucune femme ne pouvait lui arriver à la cheville ou un jour espérer la remplacer. Mes potes n'arrivaient généralement pas à comprendre cela, le fait d'être assuré qu'aucune autre femme ne peut surpasser l'actuelle. Pour moi, il n'y avait pas photo. Il n'y avait que Haley et aucune compétition possible avec elle. Vivement octobre que je te mette la bague au doigt, répondis-je, laissant un silence de quelques minutes s'installer. J'hésitais quelques instants, avant de finalement me lancer : Il y a un autre projet auquel je pense et duquel on a déjà parlé d'ailleurs, il y a assez longtemps... Je jetais un coup d’œil à Haley, avant de continuer. Cette conversation datait en effet d'au moins cinq ans, mais elle ne m'avait jamais trop quitté l'esprit. J'imaginais que le fait que nous allions avoir d'autres enfants avait un peu remué mes pensées : J'aimerais bien demander à Savannah si elle souhaiterait que je l'adopte. Il n'y aurait pas vraiment de longues démarches à faire puisque la place est libre sur son nouvel acte de naissance et ça lui permettrait d'être officiellement de la même famille qu'Oscar, les jumeaux et bientôt toi... Je laissais quelques secondes de silence nous envahir avant d'ajouter : Je veux juste qu'elle soit sur notre livret de famille, si elle le désire. Tout ce qui est la paperasse qui va avec la descendance ou l'héritage de ses parents m'intéresse pas du tout. Je n'avais jamais été attiré par le business des parents de Savannah ou leur argent ou quoi que ce soit. Il n'y avait que la fillette qui existait à mes yeux. Tu serais d'accord que je lui fasse cette proposition ? demandais-je par la suite. Après tout, Haley était considérée comme sa mère légalement. Bien que j'élevais Savannah avec elle depuis qu'elle l'avait adoptée, légalement, il n'y avait que ma fiancée qui avait la responsabilité de la fillette. Nous n'avions jamais vraiment senti un quelconque poids face à ce point, mais je me disais que ce serait bien, d'offrir à Savannah la possibilité d'être officiellement de la même famille que nous tous, surtout que Haley m'épouserait d'ici quelques mois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Ven 11 Aoû 2017 - 21:34

Just Remember feat. Noah
La musique continuait à remplir l'habitacle du véhicule alors que, nous parlions à cœur ouvert. Noah m'avait demandé comment je m'étais sentis à l'annonce de ma grossesse. J'expliquais au navy que, j'avais d'abord pensé à sa réaction et que, j'avais eu un peu peur de celle-ci étant donné qu'il ne souhaitait plus d'enfant. Mon futur époux m'expliqua rapidement qu'il avait peur pour ma santé car, il ne voulait pas me voir malade et que c'était pour cette raison qu'il n'avait pas voulu qu'on refasse des enfants après Oscar. J'exprimais le fait que, je m'en voulais de ne pas pouvoir lui offrir d'autres enfants et que, j'avais l'impression de faillir à ma tâche. Je n'aurais pas pu t'en vouloir, c'était mon choix. Je hochais la tête sachant parfaitement que, c'était son choix mais, on n'était jamais sur de rien. Enfin dans tout les cas, j'étais à nouveau enceinte, en pleine forme et très heureuse et Noah semblait lui aussi très content de cette nouvelle. Il semblait néanmoins un peu embêté de me laisser gérer toute seule lorsqu'il devrait partir en mission. Je rassurais mon futur époux lui expliquant que, je pourrais faire face aux obstacles. J'en profitais également pour lui signifier que, Oscar notre fils allait devoir se détacher un peu de moi avec cette nouvelle grossesse et l'arrivé de deux bébés. Je me doutais parfaitement qu'il allait avoir du mal et que ça serait difficile pour lui mais, c'était nécessaire pour son épanouissement. J'en profitais pour voir avec Noah si, il pourrait emmener Oscar à la pêche avec son papa. Oui, je verrai si c'est possible. En plus, techniquement, on ne parle pas durant les parties de pêche... Un rire fila entre mes lèvres à cette remarque "Faudra l'indiqué à Oscar alors...Surtout si, il se met à parler au vers de terre." Je souris avant d'ajouter que, Noah n'avait pas de crainte à avoir et que c'était normal qu'il défend son pays. Vivement octobre que je te mette la bague au doigt. Je souris tout en venant poser un baiser sur sa joue "Et j'ai hâte que, tu la passe à mon doigt !" Je reprenais place sur le siège remettant en place la ceinture de sécurité correctement en dessous de mon ventre avant, d'entendre à nouveau la voix de Noah. Il y a un autre projet auquel je pense et duquel on a déjà parlé d'ailleurs, il y a assez longtemps... Je regardais mon fiancé en levant un sourcil essayant de capter de quoi, il voulait qu'on parle. J'aimerais bien demander à Savannah si elle souhaiterait que je l'adopte. Il n'y aurait pas vraiment de longues démarches à faire puisque la place est libre sur son nouvel acte de naissance et ça lui permettrait d'être officiellement de la même famille qu'Oscar, les jumeaux et bientôt toi...Je veux juste qu'elle soit sur notre livret de famille, si elle le désire. Tout ce qui est la paperasse qui va avec la descendance ou l'héritage de ses parents m'intéresse pas du tout. Tu serais d'accord que je lui fasse cette proposition ?

Je gardais un moment le silence me souvenant parfaitement qu'on avait déjà eu cette conversation lorsqu'elle était arrivé dans notre bulle. J'avais toujours considéré Noah comme étant son père adoptif comme, je pouvais être la mère adoptive. Il s'occupait d'elle comme étant sa propre fille et ne l'avait jamais rejeté. Nous avions réussi à reconstruire la petite fille pour qu'elle soit enfin une enfant heureuse et pleine de vie et de joie. Un sourire se dessina sur mes lèvres: "Je ne sais pas trop pourquoi, tu me demande mon autorisation...Cette proposition me parait logique et normale. J'aimerais beaucoup que, Savannah porte le nom des Rutkowski !" La demande de Noah surprendrais surement la petite fille mais, j'étais persuadé qu'elle serait très heureuse. Elle admiré beaucoup son père adoptif et ceux depuis son arrivé et je savais parfaitement qu'elle souffrait beaucoup de l'absence de Noah. C'était pour elle très difficile et ça faisait remonter des souvenirs douloureux, elle avait toujours peur qu'il ne rentre plus et je devais faire preuve de patience avec elle pendant les deux premières semaines de mission de mon futur époux. Bien entendu, je n'en parlais jamais à Noah de peur qu'il culpabilise encore plus de quitter la maison ainsi. "Tu savais que, Savannah t'admire beaucoup ?" Demandais-je à Noah pour savoir si, il s'en était rendu compte. "Elle a beaucoup de respect pour toi et s'inquiète beaucoup plus vite que moi lorsqu'on a pas de nouvelle de toi aux heures habituelles..." Je souris un peu avant, de reprendre. "Je ne sais pas si, ton chef t'en a parlé mais, elle est venue toqué à sa porte la dernière fois pour savoir quand tu rentrais de mission...J'ai dû aller la cherché en lui expliquant qu'elle ne devait plus recommencer ce genre de chose, que c'était mal d'ainsi déranger l'armée." Je n'en avais pas parlé à mon fiancé lorsqu'il était rentré préférant garder ça pour moi. "C'est elle qui a trouvé l'idée de l'étoile et elle a un calendrier dans sa chambre où elle note le nombre de jours qu'il restent avant ton retour...Enfin tout ça pour dire que, je pense qu'elle acceptera ta proposition de porter ton nom sans soucis." Je lançais un sourire à mon futur époux très heureuse qu'il pense à ce genre de démarche pour Savannah et l'intégrer encore un peu plus dans notre famille.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Sam 12 Aoû 2017 - 17:36

Just remember
Tout en parlant de notre situation familiale, Haley me proposait d'avoir une partie de pêche intergénérationnelle avec mon père et mon fils. L'idée me semblait bonne, il faudrait toutefois que j'en parle avec mon paternel afin d'organiser un tel après-midi. J'ajoutais suite au discours de Haley que j'avais bien hâte de lui mettre la bague au doigt en octobre. Nous voulions une cérémonie en quelque sorte digne de nous et de notre amour, mêlant nos goûts à tous les deux mais aussi nos deux cultures. C'était pour cela que nous nous marrions en octobre notamment. La jeune femme m'embrassa sur la joue tout en m'assurant qu'elle avait hâte que je lui passe la bague au doigt également. Cela allait bientôt faire cinq ans que nous étions dans cette relation amoureuse et nous nous connaissions depuis le collège. L'on pouvait difficilement faire mieux comme alliance à mon sens. J'étais persuadé que je vivrai longtemps avec la Dickens et ne regretterai jamais l'avoir comme femme. Bien au contraire, je m'estimais réellement chanceux de l'avoir à mes côtés et de partager un tel amour avec elle. Je pouvais aucunement imaginer mon existence sans sa présence.

En parlant de famille, j'évoquais mon vœu de demander à Savannah si elle voulait que je l'adopte. C'était quelque chose que j'avais toujours pensé et bien que rien ne pressait ou que ça ne changerait pas grand-chose à notre quotidien, j'aimerais beaucoup être officiellement le père de la fillette. Je l'avais toujours élevée ainsi, malgré les coups durs et à mes yeux, il n'y avait aucune différence d'affection entre mon fils et Savannah. J'ignorais comment réagirait la petite à une telle proposition, si elle serait ravie de faire officiellement partie des Rutkowski ou si elle n'y verrait pas grand intérêt. Surtout que cela voudrait éventuellement signifier laisser de côté son nom Dickens pour prendre le mien, à moins qu'elle souhaite avoir les deux, ce qui était aussi possible je le pensais. Je ne sais pas trop pourquoi, tu me demandes mon autorisation...Cette proposition me paraît logique et normale. J'aimerais beaucoup que, Savannah porte le nom des Rutkowski ! Je souris sincèrement, puis écoutais attentivement les aveux que me faisait Haley qui témoignaient de l'affection que me vouait la fillette. Je reconnaissais que nous avions une très bonne relation Savannah et moi et me doutais que ça devait être difficile lorsque j'étais absent, mais jamais je n'avais pu imaginer que son affection était si grande. Je n'en savais rien... Ça me faisait chaud au cœur, bien que ça me peinait un peu de penser que l'écolière pouvait vivre aussi mal mes absences. Mais chaque famille avait ses problématiques et je faisais toujours en sorte de passer un maximum de temps avec mes proches lorsque j'étais de retour sur la base. Même éloigné, je gardais contact avec eux grâce à Haley. Je peux te demander de garder ça pour toi ? J'aimerais lui faire la surprise de la demande. J'ignorais encore quand je la ferai, mais j'avais encore quelques idées pour cette proposition. J'étais un peu passionné d'organisation de surprises, Haley pouvait aisément en témoigner d'ailleurs, parfois même à ses dépens. La musique prit son règne une nouvelle fois dans la voiture, et je demandais curieusement après la fin d'une nouvelle chanson : Tu as des idées de prénoms ? Je me souvenais que pour sa première grossesse, Haley avait commencé à y penser tôt, estimant que c'était mieux d'appeler l'enfant par son prénom même lorsqu'il était encore qu'au stade de fœtus. Il s'était avéré qu'on avait pris quand même un petit peu de temps à agréer tous les deux sur un même prénom, qui en l'occurrence avait été Oscar, mais il avait été déterminé bien avant sa naissance, qui en plus avait été plus tôt que prévue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Sam 12 Aoû 2017 - 18:37

Just Remember feat. Noah
Le temps que nous avions pour ce voyage nous permettais de discuter un peu plus et de profiter d'être tout les deux. Je proposais à Noah de faire une partie de pêche avec son père et Oscar pour renforcer encore un peu plus les liens entre eux. Notre fils était très souvent collé à moi et c'était compliqué pour Noah de faire des choses uniquement avec son petit garçon. D'un côté, je m'en voulais un peu que, la relation que j'entretenais avec Oscar soit aussi fusionnelle et exclusive. Ma proposition d'activité était pour permettre à Oscar de se détacher un peu de moi avant la naissance des deux bébés. Un silence s'installa entre nous avant que, mon fiancé m'indique qu'il voudrait demander à Savannah si, elle souhaitait devenir officiellement sa fille et si, l'idée me paraissait bonne. J'indiquais à mon fiancé que, je ne savais pas trop pourquoi, il me demandait l'autorisation alors que, c'était quelque chose qui me paraissait totalement évident. J'en profitais pour lui confier que, Savannah l'admiré beaucoup et qu'elle avait du mal lorsqu'il partait en mission. J'avais d'ailleurs dû me rendre chez le chef de mon futur époux pour récupérer la fillette qui, avait trouvé judicieux d'aller au plus haut pour avoir des informations sur le retour de son père. Je n'en savais rien... Je souris un peu avant d'ajouter: "Je crois qu'elle se protège en le cachant ainsi..." J'avais déjà eu l'occasion de lire des livres sur le comportement des enfants adoptés et le fait de ne pas montrer ses sentiments était un moyen de survie pour eux. Comme-ci, lorsqu'ils montraient leurs sentiments à une personne celle-ci disparaissait et les abandonnés encore une fois. Bien que, Savannah était une enfant intelligente et plutôt bien dans ses baskets, elle possédait tout de même des comportements qui pouvaient démontrer sa peur de l'abandon et j'avais beau être rassurante avec elle, ils ne semblaient pas vouloir partir. Je peux te demander de garder ça pour toi ? J'aimerais lui faire la surprise de la demande. Je sortais de mes pensées et hochais la tête tout en souriant. "Oui pas de soucis, je ne dirais rien de ta manigance !" Un sourire malicieux se dessina sur mes lèvres. Noah était doué pour faire des surprises et des demandes qui sortaient de l'ordinaire, j'en avais fais les frais à plusieurs reprises mais, c'était une façon de garder un super souvenir de ce genre de moment. Je glissais mon doigt sur le gps de la voiture pour vérifier quand nous aurions une station pour faire une pause. Elle était très confortable ce n'était pas tellement le soucis mais, je commençais à sentir une envie alimentaire pointer le bout de son nez et il allait falloir que, je la comble très rapidement si, je ne voulais pas que ça se transforme en obsession. Tu as des idées de prénoms ?

Je relevais la tête un peu surprise par cette question. Je gardais un moment le silence tout en réfléchissant. Lors de ma première grossesse j'avais abordé le sujet très rapidement mais, nous avions mis un certains temps à nous décider. Et puis, j'étais surprise de voir que, Noah pensait à ça. "Et bien, j'ai quelques idées oui...Pour une petite fille j'aime bien, Elisabeth, Molly, Chanel, Spencer, Emi, Arizona et pour un petit garçon, William, Liam, Boston, Wren, Henri, Louis...Tu avais une idée du style de prénom que tu souhaitais ?" Lorsque nous avions choisis pour Oscar, le prénom nous étais apparut comme une évidence, c'était suffisamment mignon pour un enfant mais, sérieux pour un adulte. J'aimais les prénoms qui pouvait se fondre à tout âge c'était pour moi très important. Nous avions ensuite rajouté le prénom amérindien car, c'était pour moi essentiel que, mon enfant porte une trace de ses ancêtres. Nous avions choisis Kwanita qui avait une très belle signification pour notre petit garçon. Vu qu'il signifiait "les esprits sont bons". C'était une évidence que, les esprits avaient été présent avec notre petit garçon et qu'ils avaient veillés sur lui pendant la difficile période du début de sa vie.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Sam 12 Aoû 2017 - 20:27

Just remember
Haley m'avait appris plusieurs éléments quant à l'impact de mes absences sur Savannah. Lorsque je lui confiais que je n'en avais eu aucune idée, la jeune femme me répliqua qu'elle pensait que la fillette se protégeait en le cachant ainsi. Je n'était pas vraiment de ceux doué en psychologie, mais je faisais confiance à l'amérindienne sur son jugement. Après lui avoir confié mon souhait de demander à Savannah si je pouvais l'adopter, je demandais à ma fiancée si elle pouvait garder le projet secret le temps que je planifie ma demande. J'avais envie de surprendre la petite et qu'elle se rappelle de ce moment, peu importe la réponse qu'elle m'offrirait. De plus, j'avais déjà quelques idées en tête. Oui pas de soucis, je ne dirais rien de ta manigance ! Je ris légèrement et observais Haley pianoter sur le GPS. La route était plutôt déserte, ça me rappelait les films d'horreur américain où les victimes sont éloignées de tout et doivent parfois attendre des heures et des heures avant que quelqu'un daigne passer sur la route où elles se trouvent.

La musique reprit son règne dans la voiture et à la fin d'une chanson, je demandais à Haley si elle avait déjà songé aux prénoms de ces enfants à venir. Je savais qu'elle avait tendance à beaucoup prévoir à l'avance, ce qui en soit était une vraie qualité. Et bien, j'ai quelques idées oui... Pour une petite fille j'aime bien, Elisabeth, Molly, Chanel, Spencer, Emi, Arizona et pour un petit garçon, William, Liam, Boston, Wren, Henri, Louis... Tu avais une idée du style de prénom que tu souhaitais ? Je ris légèrement, surpris de la quantité de prénoms que suggérait Haley. Ça fait déjà pas mal d'options, commentais-je. Je n'étais pas autant inspiré qu'elle pour le coup. Il y avait bien quelques prénoms que je trouvais jolis mais de là à penser nommer un enfant ainsi, c'était tout de même un lourd poids. J'aime bien les prénoms comme Oscar... Intergénérationnel et international. Ça ne se démode pas et ça passe partout, sans être trop répandu... Oscar avait été un prénom coup de cœur pour nous deux, et le deuxième prénom proposé par Haley semblait tout destiné pour lui aussi. J'espérais que l'on ait cette chance pour prénommer nos deux futurs enfants. Mais je n'en doutais pas, Haley et moi étions généralement sur la même longueur d'ondes en ce qui concernait la prise de décisions. J'aime bien Molly et Liam dans tes choix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Sam 12 Aoû 2017 - 20:46

Just Remember feat. Noah
Lorsque Noah m'avait indiqué vouloir proposer à Savannah de devenir sa fille, j'avais trouvé l'idée logique et très mignonne. J'étais contente de savoir qu'il avait envie que la fillette porte son nom de famille et qu'il est envie de l'intégrer officiellement à notre cocon familial. Je considérais Savannah comme ma propre fille, c'était une enfant très intelligente et gentille qui n'avait hélas pas eu de chance dans le début de sa vie. J'en profitais pour avouer à Noah le fait que l'enfant l'admiré beaucoup et qu'elle souffrait beaucoup lorsqu'il partait en mission. Je passais deux semaines à la rassurer et à lui offrir une présence nettement plus marqué que d'ordinaire. Savannah était une enfant solitaire à la base sauf quand, mon futur époux quittait notre maison. J'avouais également à Noah qu'elle s'était rendu dans la maison de son chef pour avoir des informations sur son retour et la date précise. Mon futur époux m'avoua ne pas être au courant et je lui expliquais que, la fillette se protégeait surement en ayant ce comportement. Je pianotais ensuite sur l'écran du gps à la recherche de la station service la plus proche sentant une envie alimentaire pointer le bout de son nez. Alors que, je regardais l'écran, Noah me demanda soudainement si, j'avais une idée de prénom pour nos deux bébés à venir. J'y avais un peu pensé mais, sans vraiment osé le dire à voix haute de peur que, ce soit trop tôt. Je donnais ma liste à Noah avant de lui demander ce qu'il voulait comme style de prénom. Ça fait déjà pas mal d'options, j'aime bien les prénoms comme Oscar... Intergénérationnel et international. Ça ne se démode pas et ça passe partout, sans être trop répandu...J'aime bien Molly et Liam dans tes choix.

Je souris tout en attrapant sa main avant de la poser sur mon ventre. "Est-ce que ça veut dire que tu pense qu'on va avoir une fille et un garçon ?" Je trouvais cette idée plutôt agréable car, ils pourraient se démarquer l'un de l'autre. Je ne voulais pas que, mes enfants jumeaux soient identique et j'avais envie que chacun soit en mesure de trouver sa personnalité et ses marques dans ce monde. J'avais déjà vu des reportages sur des jumeaux qui faisaient tout ensemble et allaient jusqu'à s'empêcher de vivre chacun de leur côté sous prétexte qu'ils étaient liés depuis la conception. Le fait d'avoir un garçon et une fille serait déjà un bon moyen pour que les vêtements soient différent mais, également le caractère. "J'espère que, ce sera ça...Qu'ils ne se sentent pas liés à tout jamais l'un à l'autre." Je souris tout en profitant de la chaleur de la main de mon fiancé posé sur mon ventre. Je m'installais un peu plus dans le siège de la voiture tout en regardant la route un petit moment. "Est-ce qu'il y a des jumeaux dans ta famille ?" Demandais-je soudainement, j'étais curieuse de savoir si c'était une question de génétique ou simplement la vie qui nous faisait un cadeau aussi grand.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Sam 12 Aoû 2017 - 22:10

Just remember
J'avais interrogé Haley sur l'éventualité qu'elle ait pensé à des prénoms pour nos futurs enfants. Haley me livra quelques noms auxquels elle avait pensé et j'en retenais deux, bien que lui faisais part de ma surprise qu'elle en ait autant en tête. Cependant, ça nous facilitait aussi le choix, ce qui était une bonne chose. Elle me demandait quel genre de prénom j'aimais et je lui répliquais ce que j'appréciais dans le prénom d'Oscar. Il n'était pas trop commun mais n'était pas non plus trop original. S'il devenait un globe-trotteur, il n'aurait jamais de souci à ce qu'on retienne son appellation et puis il allait aussi bien à un petit garçon qu'à un adulte ou un retraité. En plus, il était également assez court. Franchement, j'adorais ce prénom, tout comme l'enfant qui le portait.

Haley attrapa ma main libre qu'elle posa contre son ventre rebondi. Est-ce que ça veut dire que tu penses qu'on va avoir une fille et un garçon ? J'eus un léger sourire, avouant : Je ne sais pas... C'est surtout les deux prénoms qui m'ont attirés. Mais ce serait bien, un garçon et une fille. En plus comme ça nous aurions deux filles et deux garçons, équilibre parfait. J'espère que, ce sera ça... Qu'ils ne se sentent pas liés à tout jamais l'un à l'autre. Je gardais mon sourire. J'étais toujours fasciné par le fait que Haley et moi étions toujours plus ou moins d'accord sur un fait, mais nous n'avions jamais les mêmes raisons pour être d'accord. Nous avions deux points de vue qui s'unissaient, mais issus d'éléments différents. Ça nous enrichissait. Est-ce qu'il y a des jumeaux dans ta famille ? Je réfléchis quelques instants, avant de répondre : Mh oui. La sœur de mon père a eu des jumelles et le frère de ma mère a une sœur jumelle. Il y a aussi un couple de jumeaux - une fille un garçon - dans des cousins plus éloignés du côté de ma mère. D'une certaine manière, il y en avait quand même un peu, bien que beaucoup d'enfants uniques. Et dans ta famille ? Est-ce que ça signifie quelque chose de spécial dans ta tribu lorsqu'une femme a des jumeaux ? J'étais toujours très intéressé par la vie dans la tribu de Haley. Avant même de la connaître, j'avais beaucoup lu à ce sujet. Maintenant que j'avais l'amérindienne à mes côtés, j'avais toutes les informations de sources sûres, ce qui était excellent. Cependant, je n'avais jamais vraiment lu sur les grossesses multiples au sein des tribus amérindiennes, ce n'était pas quelque chose que j'avais trouvé dans mes ouvrages.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Sam 12 Aoû 2017 - 22:45

Just Remember feat. Noah
Sans que, je sois réellement préparé, Noah m'interrogea sur mes idées de prénom. J'en avais plusieurs effectivement en réserve mais, je n'avais jamais imaginé pouvoir lui dire à voix haute un jour. Mon envie de bébé remonté à janvier mais, je n'avais pas osé lui en parler et comme il était partie rapidement en mission, j'avais laissé l'idée de côté. Pourtant, j'avais noté dans un coin de mon esprit les prénoms que j'aimais le plus et ainsi, je pouvais lui ressortir aujourd'hui. Mon fiancé m'avoua aimer le prénom Molly ainsi que, Liam. J'attrapais sa main avant de la poser sur mon ventre tout en lui demandant si, ça signifié que nous allions avoir une fille et un garçon. Je ne sais pas... C'est surtout les deux prénoms qui m'ont attirés. Mais ce serait bien, un garçon et une fille. En plus comme ça nous aurions deux filles et deux garçons, équilibre parfait. Je souris tout en lui indiquant que, j'aimerais sincèrement que ce soit le cas pour que les deux enfants arrivent à se différencier l'un de l'autre et ne soit pas dans l'obligation d'être liés. Je demandais ensuite à mon futur époux si, il avait des jumeaux dans sa famille. J'étais curieuse de savoir si le gène gémellaire pouvait être transmit par génétique. Mh oui. La sœur de mon père a eu des jumelles et le frère de ma mère a une sœur jumelle. Il y a aussi un couple de jumeaux - une fille un garçon - dans des cousins plus éloignés du côté de ma mère. Et dans ta famille ? Est-ce que ça signifie quelque chose de spécial dans ta tribu lorsqu'une femme a des jumeaux ?

Je hochais la tête à l'affirmatif: "Oui mon père possède un jumeau...Ils étaient trois frère, le plus jeune et le père de Savannah et un autre du même âge que mon père qui vit en Angleterre et qui est donc son jumeau. Du côté de ma mère, j'en ai pas souvenir ou du moins, elle ne m'en a pas vraiment parlé je crois." Je marquais une pause tout en gardant la main de Noah sur mon ventre. J'appréciais ce contact et je le trouvais très important pour nos futurs enfants même-ci, ils n'étaient qu'encore au tout début de leur évolution. "Les jumeaux sont des personnages récurrents dans les mythologies et la mythologie amérindienne n'échappe pas à ce thème. Dans le Sud-ouest, pour les Apaches, Navajos et Pueblos il existe des guerriers jumeaux qui sont des héros culturels et qui œuvrent pour transformer le monde. Chez les Hidtasas, peuple sioux qui habitait le long du Missouri, Lodge Boy et Thrown Away jouent le même rôle. Pour les tribus de l'Est l'accent est mis sur l'opposition entre le bien et le mal comme chez les Iroquois avec Sapling et son méchant frère Flint, ou Hahgwehdaetgah et Hahgwehdiyu fils de Ataentsic. Chez les Algonquins on trouve la légende de Glooscap et de son frère meurtrier, Malsum." Je marquais une pause laissant le temps à Noah de digérer le flot d'information que, je venais de fournir avant de reprendre. "Il y a également un mythe qui parle d'une femme ayant accouché de jumeau...Il y eu une grande inondation dans les plaines de l'Ouest. Les tribus vinrent sur les collines pour échapper aux eaux montantes. Mais l'eau continua de monter jusqu'à qu'elle ait submergé tout le monde. La chair et le sang des noyés devint la pierre à pipe rouge, Inyansa. Tandis que les gens se noyait, un aigle chauve anunkasan descendit, pour qu'une jeune femme, qui était belle, puisse s'aggripper à ses pattes, et soit transportée sur un grand arbre, sur une éminence au dessus de l'eau. Là, la jeune femme donna naissance à des jumeaux. Leur père était l'aigle l'akicita de Wakan Tanka, le kola du soleil. Les jumeaux furent au principe d'une tribu qui fut forte et brave. La pierre à pipe, la chair de leurs ancêtres, devait être fumée comme symbole de paix. Et la plume d'araignée devait être sur la tête des guerriers. Ce mythe de l'inondation est aussi le mythe de la fin. Il est dit qu'au début du temps, un bison fut placé à l'Ouest pour y contenir les eaux. Chaque année il perd un poil, et à chaque ère une patte...quand il sera dénudé et sans pattes, les eaux se précipiterons, et le cycle sera fini...Le bison est quasiment dénudé et il ne lui reste qu'une seule patte...C'est de l'Ouest que doit venir la destruction là ou le soleil se couche, la nécessaire purification." J'aimais raconté les histoires et mythes amérindien à Noah ou aux enfants, j'avais l'impression d'apporter un peu de magie dans notre quotidien et d'ainsi pouvoir transmettre mon essence amérindienne.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Dim 13 Aoû 2017 - 1:57

Just remember
Suite à la conversation sur les prénoms que nous pourrions donner à nos futurs enfants, Haley me demandait s'il y avait des jumeaux dans ma famille. En effet, beaucoup pensait qu'il y avait un facteur génétique à la gémellité. Je lui déclarais qu'à ma connaissance, il y avait au moins trois couples de jumeaux, et cela des deux côtés de ma famille qui plus est. Je renvoyais la question à la jeune femme qui m'avoua que son propre père avait un jumeau, mais qu'elle n'avait jamais entendu parler de ce phénomène dans la famille de sa mère. Ce sont de vrais jumeaux ?demandais-je, curieux. Tous les jumeaux que je connaissais dans ma famille étaient dizygotes. D'ailleurs, sans raison particulière, je m'étais dit que ce serait le cas pour ceux que nous allions avoir également. Bien que si ça se trouvait, nous aurions droit à deux copies conformes, ce qui risquerait alors d'être plutôt amusant.

Par la suite, je demandais à Haley comment se positionnaient les jumeaux dans sa tribu amérindienne. Je n'avais jamais lu à ce sujet et j'étais plutôt curieux quant à quelle réaction pourrait avoir sa famille amérindienne face à la nouvelle qu'elle attendait non pas un enfant mais bien deux. J'écoutais attentivement toutes les informations que me livrait ma fiancée et fronçais doucement les sourcils. Il y avait plusieurs philosophie à mon sens comme celle qui pensait qu'il y avait un "bon" jumeau et un "mauvais" ou une autre qui plaçait des jumeaux comme des êtres puissants, des héros ou même des fondateurs. Et tu penses que les membres de ta tribu verront comment le fait que tu attendes des jumeaux ? Dans ma famille, les gens verraient plutôt cela comme un fait chanceux ou amusant par le fait que ce n'était pas très commun, mais ils n'iraient pas chercher plus loin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Dim 13 Aoû 2017 - 2:21

Just Remember feat. Noah
La conversation suivait son déroulement naturel et j'avais demandé à Noah si, il avait des jumeaux dans sa famille. Mon fiancé m'appris qu'il avait quelques jumeaux des deux côtés de ses parents avant de me retourner la question. Je lui expliquais que, du côté de mon père il possédait un jumeau et qu'ensuite du côté de ma mère, je n'en avais aucune idée. Ce sont de vrais jumeaux ? Je secouais un peu la tête négativement: "Non, le groupe sanguin n'est pas le même...Mon père est rhésus O positif alors que mon oncle et rhésus A positif et la couleur des yeux n'est pas la même, mon père a les yeux noisette comme les miens alors que mon oncle a les yeux gris bleuté. Tu le rencontreras peut-être pour notre mariage d'ailleurs." Je souris alors que, Noah me demandait comment était accueillit les jumeaux dans les tribus amérindienne. Je lui expliquais rapidement que dans la mythologie amérindienne il avait le côté héroïque et le côté de dualité bon et mauvais. J'ajoutais à mes explications un mythe que m'avait raconté River lorsque, j'étais plus jeune. J'aimais bien raconter et partager ce genre d'information avec mon futur époux qui c'était toujours montré très intéressé par notre façon de vivre et de voir la vie. Et tu penses que les membres de ta tribu verront comment le fait que tu attendes des jumeaux ?

Je réfléchis un petit instant à la question de Noah avant de finalement, lui donner une réponse. "Je pense que, River verrait plutôt ça comme étant un équilibre. Après tout, il y a beaucoup de chose qui vont par deux dans la nature. C'est un nombre qui possède un symbole puissant. Symbole d’opposition, de conflit, de réflexion, ce nombre indique l’équilibre réalisé ou des menaces latentes. Il est le chiffe de toutes les ambivalences et les dédoublements ; Il est la première et la plus radicale des divisions, celle dont découlent toutes les autres, il était attribué dans l’antiquité à la Mère ; il désigne le principe féminin. Et parmi ses redoutables ambivalences, il peut être le germe d’une évolution créatrice aussi bien que d’une involution désastreuse. Le nombre deux symbolise le dualisme, sur le quel repose toute la dialectique, tout effort, tout combat, tout mouvement, tout progrès. Mais la division est le principe de la multiplication, aussi bien que de la synthèse. Et la multiplication est bipolaire, elle augment ou diminue, selon le signe qui affecte le nombre. Les deux exprime donc un antagonisme, qui de latent devient manifeste ; une rivalité, une réciprocité, qui peut être de haine autant que d’amour : une opposition, qui peut être contraire et incompatible, aussi bien que complémentaire et féconde. Alors je pense que, cette grossesse serait très bien perçu dans ma tribu et je suis sur qu'on sera dans le positif avec eux. Notre maison est remplit d'amour alors, il n'y a pas de raison qu'on attire la rivalité et la haine entre nos enfants." Je souris avant de remarquer qu'il avait une station qui arrivait sur notre trajet. "Tu veux pas t'arrêter un peu ? J'ai envie de manger du miel..." Je ris légèrement "Et puis, je pourrais prendre le volant après si tu souhaites." Cela faisait déjà un petit moment que, Noah conduisait et je ne voulais pas qu'il se fatigue trop sachant qu'on avait encore un bon bout de chemin à faire.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 230
◂ AGE : vingt-huit ans
◂ IN LOVE WITH : Fiancé à Haley Dickens

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ▲ Il s'est enrôlé dans la navy à l'âge de 17 ans. ▲ Il a quatre sœurs cadettes et ses parents sont tous les deux militaires ▲ Il est fiancé à Haley Dickens avec qui il est en couple depuis 2012. Ils ont un fils de 4 ans ensemble : Oscar. ▲ Il a pris sous son aile la fille adoptive de Haley, Savannah, qui a 10 ans. ▲ Il fréquente énormément les bars et a tendance à ne toujours pas savoir s'arrêter de boire. ▲ Il est passionné de musique et en fait ▲ Lorsqu'il avait 20 ans, il était dans une relation destructrice. Il songeait sérieusement à mettre fin à ses jours. Néanmoins, avec le soutien de l'armée, de sa famille puis de Haley, il a remonté la pente. ▲ Il a eu un grave accident lors d'une mission il y a quatre ans, qui l'a laissé hospitalisé plusieurs semaines ▲ Il a beaucoup déménagé. ▲ Il lit énormément.
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Dim 13 Aoû 2017 - 3:00

Just remember
Curieux, j'avais demandé à Haley si son père et son oncle étaient de vrais jumeaux. La jeune femme me répondit que non, puis me précisa que je le rencontrerai probablement à notre mariage. A cette idée, je me demandais combien de gens seraient présents pour célébrer notre union. J'étais assez intrigué quant à qui de sa tribu Haley inviterait, et qui accepterait de venir. J'étais plutôt bien vu chez la jeune femme, mais nous ne nous marrions pas dans leurs règles de l'art ni dans leur état d'amérique. Combien de gens tu penses qu'on devrait se fixer pour notre mariage ? Haley et moi n'étions pas des célébrités, mais nous avions tous les deux quand même une grande famille. Et puis, avec nos nombreux déplacements et déménagements, nous avions rencontrés un tas de monde. Certains ne faisaient plus partie de nos vies, mais d'autres étaient encore proches de notre quotidien.

Puis, je demandais à la jeune femme comment serait reçu la nouvelle de sa grossesse multiple. Après longue réflexion, ma fiancée me dit que ça devrait être accueilli de manière favorable, surtout vu ce qu'invoquait le chiffre deux. Et comme elle le disait, nous aimerions ces enfants autant l'un que l'autre et que leur frère et que leur sœur. Nous n'avions jamais fait dans le favoritisme ou la différence, bien que nous avions des enfants plutôt divergents sur certains points. Très bien, alors, concluais-je avec un sourire satisfait. A l'apparition d'une station-service, mon interlocutrice me demanda de m'arrêter, m'avouant avoir une envie de miel. De miel ?! répétais-je, interloqué. Je perçus bien que ma future femme ne rigolait pas du tout, que c'était ce qu'on pouvait cataloguer d'"envie de femme enceinte". J'acquiesçais lorsqu'elle m'annonça qu'elle pourrait prendre le volant suite à notre escapade dans la station-service. C'était sans doute judicieux que l'on alterne tous les deux et l'on fasse des pauses, bien que pour le moment la route était vraiment aisée. Je me garais devant l'établissement et sortais de la voiture en compagnie de la jeune femme. Nous nous dispersions pour prendre ce dont nous avions besoin et j'attendais Haley au comptoir pour que l'on paye tout en même temps. J'en profitais pour jeter un coup d’œil à la télévision de la boutique, où le visage distordu de notre président clamait des menaces envers des pays étrangers. Selon les sous-titres, aujourd'hui, c'était à nouveau la Corée du Nord mais aussi le Venezuela. J'espérais sincèrement que l'homme qu'avaient choisi les américains ne déclenche pas une troisième guerre mondiale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 344
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   Dim 13 Aoû 2017 - 3:39

Just Remember feat. Noah
J'avais demandé à Noah si, ils avaient des jumeaux dans sa famille et je découvris qu'effectivement, sa famille possédait des jumeaux aussi bien du côté de son père que de sa mère. Mon fiancé me retourna la question et j'expliquais rapidement que, mon père avait un jumeaux mais que, pour ma mère j'en avais aucune idée car, elle ne m'en avait jamais parlé. Mon futur époux me demanda par curiosité si, mon père et son frère étaient de véritable jumeaux et j'indiquais à Noah que, ça n'était pas le cas car, ils n'avaient pas le même rhésus sanguin ni la même couleur des yeux. J'en profitais pour dire à Noah qu'il aurait peut-être l'occasion de le rencontrer lors de notre mariage. Combien de gens tu penses qu'on devrait se fixer pour notre mariage ? C'était plutôt compliqué car, nous avions pas mal bougé et nous avions chacun une famille plutôt grande. "Une centaine chacun ? Ce qui ferait un très beau mariage avec deux cents personnes...Bien que, je ne suis pas sur d'avoir autant de monde à inviter...Si ça n'avait tenu qu'à moi, il y a longtemps qu'on serait mariés, une petite cérémonie intime juste entre nous et nos témoins." Il m'arrivait encore de penser qu'on pouvait encore le faire et ne pas donner de date à nos familles bien qu'il aurait forcément un moment ou nos familles nous demanderais une date. Personnellement, je n'étais pas sur que ma mère soit très heureuse de savoir qu'elle n'avait pas été invité au mariage de sa fille unique. Dans le fond, la cérémonie était bien plus pour nos familles que pour nous même. Je n'avais jamais vraiment pensé au mariage que je souhaitais comme certaines filles qui avaient tout le déroulement. Moi, je me laissais guidé au grès de mes envies et des choses que, je trouvais sur internet.

Noah voulu ensuite savoir si, les jumeaux seraient bien accueillit dans ma tribu et si, il aurait une symbolique pour ça. Je lui racontais rapidement les éléments que je connaissais avant de lui dire qu'à mon sens River et les autres accueilleraient nos enfants avec beaucoup de joie et d'amour. Très bien, alors. Je souris alors qu'une station se dessinait sur le bord de la route et je demandais à Noah de s'arrêter pour que, je puisse acheter du miel et également reprendre le volant par la suite. De miel ?! Je me mis à rire tout en attrapant mon sac à main à mes pieds. "Envie de femme enceinte ! Pour Oscar c'était le chocolat et bien pour les deux là, se sera le miel." Je souris alors que mon fiancé stoppait la voiture sur le parking et que, je quittais le véhicule pour entrer dans la petite boutique. Je me dirigeais rapidement au rayon avec le beurre de cacahuète, la pâte à tartiner et le miel. J'attrapais un pot et je regardais la provenance, j'avais entendu dire que celui d'Arizona était excellent car, les fleurs butiné étaient loin de la pollution des villes. Mon téléphone vibra dans mon sac et je fouillais dedans pour l'attraper. Je regardais le message de ma mère qui semblait un peu affolé par rapport à l'histoire de l’oléoduc et les menaces d'expulsion des amérindiens du Dakota ainsi que ceux d'Arizona. J'envoyais un rapide message pour rassurer ma mère qu'elle n'avait rien à craindre et que si, elle voulait être rassuré, il fallait qu'elle appel un avocat. Je rangeais mon téléphone dans mon sac avant de me diriger vers la caisse où Noah m'attendait déjà. Je remarquais que son regard était posé sur la télévision et je levais la tête vers celle-ci pour découvrir que le président avait menacé la Corée du Nord ainsi que le Venezuela. "Le shérif est de retour..." Je posais le pot de miel sur la caisse tout en croisant les bras sur ma poitrine. "Une fois de plus, il pense que la force est la solution aux conflits et il veut jouer la police du monde..." Le caissier leva les yeux sur moi et je reconnu les traits amérindien sur son visage. Un sourire se dessina sur mes lèvres et il me le rendit poliment avant de m'indiquer le total des achats. Je tendais ma carte bancaire alors que, mon téléphone vibra une nouvelle fois dans mon sac. Cette fois, c'était un appel de ma mère et je décrochais rapidement avant de m'éloigner un peu. "Ina ?!...Oui ça va, on est dans l'Arizona..." Je pouvais entendre le stress dans la voix de ma mère. "Mais, non ne t'inquiète pas on est trop loin de tout ça pour avoir des ennuies...Si ça tu as peur appelle le bureau des affaires indiennes, ils t'enverront quelqu'un à la tribu pour vous expliquez tout ceci...Mais, maman, rassure toi ! Il ne peut pas prendre les terres aussi facilement...Je te laisse Ina on va repartir..." Je raccrochais mon téléphone avant de récupérer ma carte bancaire et de remonter dans la voiture cette fois, derrière le volant. "Ma mère crois que, l'abruti qui nous sert de président va reprendre les terres indiennes." Je regardais mon époux avec une petite moue. "Je suppose que, si, il met à exécution les menaces tu seras bon pour repartir en mission..." Je soupirais un peu, mon fiancé était partie pendant six mois et cela ne faisait qu'un mois qu'il était rentré et j'avais l'impression qu'on allait encore me l'arracher.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

♥Dickens and Rutkowski♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Just Remember feat. Noley   

Revenir en haut Aller en bas
 

Just Remember feat. Noley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» It's gonna be a night to remember (feat. Maxym)
» Let's Remember [feat. Kee Young]
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD INTENTIONS :: A way to escape :: « the rest of the world »-