Partagez | .
 

 Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 360
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Lun 4 Sep 2017 - 22:22

Il faut parfois oublier d'être parents feat. Zeno
L'été touchait tranquillement à sa fin et on se rapprochait de plus en plus dans la période automnale. C'était la saison que, je préférais, j'aimais voir le changement de couleur dans les arbres et sentir la température baisser. Sauf que, c'était valable pour le Colorado mais, San Diego semblait jouir d'un climat tout autre en automne. Je n'allais pas pouvoir profiter du changement de couleur des feuilles car, ici la température était à peu près la même. Je me réjouissais tout de même en me disant que, ça serait nettement moins chaud que cet été. Je n'avais pas tellement souffert de la chaleur et heureusement moi qui, était tombé enceinte en plein mois de juin et qui avait connu les premiers mois de grossesse sous la canicule.

Les enfants avaient tout juste repris l'école et après les avoir déposé dans l'établissement de la base, je prenais soin de faire un peu de rangement. Noah était repartie en mission mais, cette fois, il n'était pas loin. On l'avait envoyé au Texas pour porter secours au sinistrés de l'ouragan Harvey à Houston. J'étais plutôt rassuré de le savoir là-bas bien que, un nouveau ouragan menacé les côtes et qu'il avait des alligators dans les rues de la ville de Harvey à cause de la monté des eaux. En plus de cela, j'avais pu entendre en déposant les enfants à l'école en voiture qu'il avait eu des explosions. Etant sans nouvelles de mon futur époux, je tentais de me rassurer me disant qu'il devait être en forme et surement trop occupé pour m'envoyer un simple texto. Je terminais mon rangement avant de préparer le café et le thé et d'installer quelques sucrerie sur la table du salon de jardin à l'extérieurs. J'avais proposé à Zeno de venir papoter avec moi et de me tenir compagnie comme, il n'avait pas grand chose à faire. Zeno était un homme que, j'avais rencontré par hasard à dire vrai c'était le père d'une amie de Savannah. Nous avions rapidement sympathisé et le fait de faire des sorties avec les filles, avait fini par nous rapprocher. Si bien qu'il était devenu mon meilleur ami et confident.

Je n'aurais pas pu imaginer un jour avoir un meilleur ami moi qui était plutôt distante avec les gens et les hommes. En tout les cas, j'étais contente de pouvoir le compter parmi mes proches et de pouvoir avoir également l'avis d'un autre homme. Cela me permettait de comprendre un peu mieux la façon de penser des garçons, moi qui n'avais jamais côtoyer réellement d'homme hormis mon cousin avec qui j'avais totalement coupé les ponts. Je savais que, je ne pouvais pas forcément agir de la façon dont on m'expliquait avec mon fiancé mais, ça me donné déjà une base de manœuvre. Enfin, aujourd'hui, il n'était pas question de parler de ça. Je voulais simplement parler de tout et de rien avec lui et qu'on puisse se détendre un peu sans nos enfants respectif qui étaient maintenant à l'école. Je déposais les tasses sur la table en attendant patiemment que Zeno arrive.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Dickens and Rutkowski

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 164
◂ AGE : 37 ans
◂ ORIGINES : Américain
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Mon caractére
Je suis une forte tête, aussi loin que je m'en souvienne je n'ai jamais respecté et accepter les autres. Je suis cependant un homme à l'écoute et je suis toujours prés à me battre contre l'injustice. Je suis franc et protecteur, j'aime le risque à tous les niveaux. Je suis très têtu, difficile de me faire entendre raison, je suis un meneur, sans aucun doute. Je suis un peu bourru aux premiers abords, je ne suis pas le genre d'homme à montrer mes sentiments, ni même à être romantique. Je suis possessif, peut être un peu trop, grand bagarreur, je trouve toujours les ennuies, je n'ai peur de rien, je peux même parfois être imprudent.
Quelques trucs sur moi
je suis un ancien militaire + j'ai 8 frères et 5 soeurs + je suis aller dans une école catholique toute mon enfance + je participe à des course de voiture et moto,même si cela est totalement illégal + j'ai fais trois ans de prison + je porte des lunette de temps en temps + je suis papa de quatre enfants + je parle très bien l'espagnol + petit j'ai eu une leucémie + je ne dors pas beaucoup + je suis un grand fan de burger + j'adore le surf, je suis même très doué + je suis entré à la fac à l'âge de 15 ans + mon ex femme à 11 ans de plus que moi + je n'aime pas la nourriture chinoise + je suis allergique à l'arachide
Mes relations

u.c
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Jeu 7 Sep 2017 - 23:10



Il faut parfois oublier d'être parents
J'étais partis deux mois loin de la ville, j'avais été dans ma famille, j'avais fait le tour de mes frères et soeurs. Je n'étais pas partis seul, car mes enfants étaient venu avec moi pendant 1 mois. Un de mes fils était même rester deux mois avec moi. Bref, partir allait me permettre de m'éloigner de la ville et surtout de Sameira, oui c'était toujours aussi compliqué entre nous, mais à cause de moi. Elle avait été clair, nous avions convenu de ne pas tombé amoureux l'un de l'autre et moi j'étais tombé amoureux, bien que je n'avais pas du tout envie de vivre une histoire d'amour.

Bref, j'étais de retour en ville, mes fils avaient rejoins leur mère et moi j'avais eu une envie d'aller voir Sameira, j'avais donc étais chez elle, mais elle n'étais pas là, heureusement dans un sens. J'étais donc rentré chez moi et j'avais passer quelques jours à mettre mes affaires en ordre et surtout a préparer la rentrée de mes enfants et surtout à me prendre la tête avec mon ex femme.

Aujourd'hui j'avais prévu d'aller voir mon amie Haley. Je la connaissais depuis peu de temps, mais elle avait très rapidement pris une place dans mon coeur, puis nos filles, qui avait le même âge, étaient devenu de très bonne copines, du coup j'avais connaissance avec ces parents et c'est avec Haley que le feeling était le mieux passé et croyais le moi ou pas, rien a voir avec le faite qu'elle soit la meilleure amie de Sameira.

J'arrive donc chez la demoiselle. Je ne l'avais pas vu depuis deux mois, oui avec les vacances scolaire, je n'étais pas rester en ville. Je sonne chez elle, elle vient m'ouvrir, j'affiche un sourire et regarde son ventre.

Hey dit donc...ça pousse...

Elle avait des jumeaux dans son ventre et je leur souhaitais courage, j'avais des jumeau, des garçons et ça avait été dure pour mon ex femme, moi étant militaire, je n'avais pas était très présent, puis après avoir la prison, ça ne c'était pas arrangé. Je lui fais la bise, ravi de la voir. J'étais moi même jumeau, oui j'avais une soeur jumelle.

Comment vas tu?

Elle avait l'air en forme, quoi qu'un peu fatigué.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 360
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Ven 8 Sep 2017 - 1:48

Il faut parfois oublier d'être parents feat. Zeno
C'était une jolie journée de septembre et j'avais convié mon ami Zeno à venir prendre un café chez nous. Noah était partie au Texas pour une mission suite à l'ouragan Harvey qui avait fais pas mal de dégâts et je tentais d'oublier mon inquiétude dans divers petites activités. Celle de papoter avec un ami était la meilleure à mon sens. J'installais tout dans sur la table du jardin et tandis que, je terminais les derniers préparatif j'entendais la sonnerie de la porte. Je me dépêchais d'ouvrir et je retrouvais le visage familier du jeune papa. Un sourire étira mes lèvres alors qu'il prenait la parole. Hey dit donc...ça pousse... Je baissais les yeux sur mon ventre qui commençait à se voir de plus en plus et je posais machinalement ma main dessus. "M'en parle pas ! Bientôt aura plus de place pour eux là-dedans !" Je ris un peu alors que, Zeno venait me faire la bise avant que, je ne le laisse entrer. Comment vas tu? Me questionna t-il alors que, je fermais la porte. "Et bien, ça va...Bien que la reprise est compliqué surtout sans Noah." Je ne pensais pas être seule pour la reprise de l'école des enfants mais, je n'avais pas d'autre choix que de faire avec. J'invitais Zeno à s'installer sur la terrasse et je pris place en face de lui. "Et toi ? Comment tu vas ? Les vacances étaient bien ?" Je souris tout en servant le café dans nos tasses posaient sur la table. Je savais qu'il était partie car, Savannah m'en avait rapidement parlé et j'étais curieuse de savoir comment tout ceci c'était passé. "Est-ce que au moins ça t'a fais du bien ?" Je souris sachant que mon ami avait besoin de souffler un peu avec son ex femme qui n'était pas facile à vivre et les enfants à gérer.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Dickens and Rutkowski

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 164
◂ AGE : 37 ans
◂ ORIGINES : Américain
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Mon caractére
Je suis une forte tête, aussi loin que je m'en souvienne je n'ai jamais respecté et accepter les autres. Je suis cependant un homme à l'écoute et je suis toujours prés à me battre contre l'injustice. Je suis franc et protecteur, j'aime le risque à tous les niveaux. Je suis très têtu, difficile de me faire entendre raison, je suis un meneur, sans aucun doute. Je suis un peu bourru aux premiers abords, je ne suis pas le genre d'homme à montrer mes sentiments, ni même à être romantique. Je suis possessif, peut être un peu trop, grand bagarreur, je trouve toujours les ennuies, je n'ai peur de rien, je peux même parfois être imprudent.
Quelques trucs sur moi
je suis un ancien militaire + j'ai 8 frères et 5 soeurs + je suis aller dans une école catholique toute mon enfance + je participe à des course de voiture et moto,même si cela est totalement illégal + j'ai fais trois ans de prison + je porte des lunette de temps en temps + je suis papa de quatre enfants + je parle très bien l'espagnol + petit j'ai eu une leucémie + je ne dors pas beaucoup + je suis un grand fan de burger + j'adore le surf, je suis même très doué + je suis entré à la fac à l'âge de 15 ans + mon ex femme à 11 ans de plus que moi + je n'aime pas la nourriture chinoise + je suis allergique à l'arachide
Mes relations

u.c
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Jeu 14 Sep 2017 - 23:13



Il faut parfois oublier d'être parents
C'était plaisant de pouvoir aller avec Haley, c'était une femme fantastique avec qui j'aimais parler. Elle m'ouvris la porte, je lui fais un sourire, puis je regarde son ventre, il a bien poussé, mais rien d'étonnant, elle avait deux bébé dans le ventre, d'ailleurs quand elle me dit "M'en parle pas ! Bientôt aura plus de place pour eux là-dedans !" je le regarde et je lui dis alors en riant.

Whoua, tu ne sais pas de quoi est capable le ventre d'une femme...quand mon ex est tombé enceinte de Nathan et Austin sont ventre était énorme...

Je la questionne un peu, afin de savoir comment elle va. Elle me dit alors "Et bien, ça va...Bien que la reprise est compliqué surtout sans Noah." je la regarde, oui je me doutais que cela devait être dure pour elle.

J'imagine, tu sais, si tu a besoin de quoi que ce soit, tu peux m'appeler...

Je rentre chez elle, nous nous installons sur la terrasse, quand elle m questionne sur mes vacances.

Parfait, mais trop cours, mais j'ai pu profiter des mes enfants, bien qu'avoir trois ados n'est pas simple du tout...

Elle me sert du café et me dit alors "Est-ce que au moins ça t'a fais du bien ?" je la regarde, oui cela m'avait fait du bien, pas de travail et surtout pas de dispute avec mon ex, car oui nous avions tendance à nous prendre souvent la tête.

Oui, loin des tentions c'est agréable...puis avec mes enfants...

Je prends la tasse de café, après l'avoir remercier pour le service et je bois une gorgé.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 360
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Lun 18 Sep 2017 - 22:44

Il faut parfois oublier d'être parents feat. Zeno
J'étais contente de pouvoir passer un peu de temps avec Zeno qui avait fini par devenir un ami très proche. Je lui confiais pas mal de choses et il en faisait autant. Alors que, j'ouvrais la porte, j'entendais mon ami s'étonner de la taille de mon ventre et du fait que ça commençait à pousser. Je ris légèrement en lui indiquant qu'ils allaient bientôt être à l'étroit. Je me doutais que, ça ne serait pas le cas mais, j'avais tout de même bon espoir de ne pas finir comme une baleine échoué sur une plage. Whoua, tu ne sais pas de quoi est capable le ventre d'une femme...quand mon ex est tombé enceinte de Nathan et Austin sont ventre était énorme... J'eus un léger sourire jaune pas vraiment heureuse d'entendre ça moi qui, avait un peu peur de ne plus pouvoir marcher. "C'est bien ça qui m'inquiète et m'embête...Autant pour Oscar, je n'ai pas eu vraiment le temps de voir l'évolution de mon ventre vu qu'il est né à six mois autant pour les deux là...Je vois nettement la différence. Ceci étant évite de me dire que, ton ex est devenue énorme..." Je fis une légère moue avant de rire et de marcher en direction de la terrasse où j'avais préparé la table pour prendre un café au soleil. C'est à cet instant que Zeno me questionna sur mon état. Je lui expliquais que, la rentrée n'était pas simple surtout sans Noah qui avait du repartir en mission. J'imagine, tu sais, si tu a besoin de quoi que ce soit, tu peux m'appeler... Je hoche la tête tout en souriant, je savais parfaitement que, je pouvais compter sur lui mais, je n'aimais pas vraiment le déranger pour des futilités. J'aimais croire que, je pouvais être en mesure de me débrouiller dans la maison et de faire face à beaucoup de chose bien que, il fallait bien reconnaître ma fatigue arrivait bien plus vite maintenant que, j'hébergé deux petits être dans mon ventre. Je changeais de conversation et demandais à mon ami si, il avait bien profité de ses vacances. Parfait, mais trop cours, mais j'ai pu profiter des mes enfants, bien qu'avoir trois ados n'est pas simple du tout...Oui, loin des tentions c'est agréable...puis avec mes enfants... J'imaginais qu'il avait du bien en profiter surtout avec les soucis qu'il avait. J'attrapais ma tasse et bu une gorgée avant de reprendre la parole. "Elle a encore fait des siennes, je suppose ?" Au vu de son regard j'avais l'impression que son ex femme n'était pas très loin et qu'elle avait su rapidement revenir sur le devant de la scène. J'avais toujours du mal à comprendre pourquoi les gens pouvaient être aussi méchant avec leur ancien amour. Après tout, ils avaient aimé la personne mais, la rupture semblait créer une sorte de haine et cette haine pouvait conduire à des actes atroces. J'en avais d'ailleurs fais les frais avec l'ex petite amie de Noah qui avait trouvé judicieux de me tirer dessus. Je n'en avais d'ailleurs jamais parlé à Zeno qui était partie en vacances à ce moment. Bien que, en y songeant ce n'était pas spécialement utile de l'embêter avec cette histoire qui était maintenant derrière nous.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Dickens and Rutkowski

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 164
◂ AGE : 37 ans
◂ ORIGINES : Américain
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Mon caractére
Je suis une forte tête, aussi loin que je m'en souvienne je n'ai jamais respecté et accepter les autres. Je suis cependant un homme à l'écoute et je suis toujours prés à me battre contre l'injustice. Je suis franc et protecteur, j'aime le risque à tous les niveaux. Je suis très têtu, difficile de me faire entendre raison, je suis un meneur, sans aucun doute. Je suis un peu bourru aux premiers abords, je ne suis pas le genre d'homme à montrer mes sentiments, ni même à être romantique. Je suis possessif, peut être un peu trop, grand bagarreur, je trouve toujours les ennuies, je n'ai peur de rien, je peux même parfois être imprudent.
Quelques trucs sur moi
je suis un ancien militaire + j'ai 8 frères et 5 soeurs + je suis aller dans une école catholique toute mon enfance + je participe à des course de voiture et moto,même si cela est totalement illégal + j'ai fais trois ans de prison + je porte des lunette de temps en temps + je suis papa de quatre enfants + je parle très bien l'espagnol + petit j'ai eu une leucémie + je ne dors pas beaucoup + je suis un grand fan de burger + j'adore le surf, je suis même très doué + je suis entré à la fac à l'âge de 15 ans + mon ex femme à 11 ans de plus que moi + je n'aime pas la nourriture chinoise + je suis allergique à l'arachide
Mes relations

u.c
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Dim 24 Sep 2017 - 22:29



Il faut parfois oublier d'être parents
Je m'entendais toujours bien avec les femmes, oui j'avais un dons avec elles, d'ailleurs mes frères me le disait tout le temps. Avec Haley je m'étais tout de suite très bien entendu, nous parlions de plein de choses et je pouvais me confier à elle, elle était toujours de bon conseil. Aujourd'hui en arrivant, je lui parle tout de suite de son ventre, qui a bien poussé. Je lui parle alors de mon ex, qui avait eu un ventre énorme, quand elle était tombé enceinte de nos garçons.

Avec un peu de chance ta grossesse ne durera pas 9 mois...elle n'est pas devenu énorme, juste son ventre...qu'elle a perdu...

Nous avons eu 4 enfants et mon ex avait bien gardé la ligne. Nous nous étions installer au soleil, sur la terrasse. Elle me parle de la rentée qu'elle avait du endurer seule, je savais que c'était dure pour elle, car ma femme avait vécu la même chose quand moi je partais en mission. Nous parlons alors de mes vacances, j'en avais profiter et au moins pas de prise de tête. Alors quand Haley me dit "Elle a encore fait des siennes, je suppose ?" je la regarde et je lui dis.

Oui, pour elle je ne suis pas un bon père...bon je sais que je ne suis pas le plus génial des pères...mais je ne suis pas si mal tout de même...

Nous nous étions tellement aimer elle et moi et aujourd'hui nous nous détestions, c'était un peu la guerre, mais bon je ne suis pas du genre à me laisser faire et heureusement.
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Modératrice ⋙

avatar


◂ AVENTURES VÉCUES : 360
◂ AGE : 26 ans
◂ ORIGINES : Amérindienne/Américaine
◂ IN LOVE WITH : Fiancée à Noah T. Rutkowski

◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : Je suis une drogué au café.
J'ai deux enfants, une fille de dix ans (Savannah) qui est en réalité ma cousine que j'ai adopté à la mort de ses parents et un petit garçon (Oscar) de quatre ans qui est né de mon amour et celui de Noah.
Je suis issu de l'amour d'une amérindienne et d'un américain.
J'ai grandis dans une tribu amérindienne.
Je possède une cicatrice sur mon avant bras droit suite à mon rituel de passage à l'âge adulte.
J'étais au collège avec Noah et c'est à cet instant que je suis tombé amoureuse de lui.
Je n'ai jamais eu d'autres hommes que lui.
Je lis énormément de livre et j'ai une collection étourdissante.
Oscar, mon petit garçon est né prématurément suite à un accident de voiture et je continue de m'en vouloir pour cette histoire.
J'ai fais une licence d'histoire mais, j'ai fais le choix d'être présente pour mes enfants.
Je suis très maladroite.
Je pratique l'aerial silks
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Lun 25 Sep 2017 - 20:38

Il faut parfois oublier d'être parents feat. Zeno
Zeno était à peine arrivé qu'il remarquait déjà mon ventre qui ne faisait que grossir avec les bébés qu'il abritait. J'avais du mal à me dire que, j'allais bientôt devenir une petite baleine et que, je ne pourrais bientôt plus marcher. Avec un peu de chance ta grossesse ne durera pas 9 mois...elle n'est pas devenu énorme, juste son ventre...qu'elle a perdu... Me lança mon ami, je souris légèrement avant de répondre. "J'espère juste que, je ne vais pas reconnaître l'angoisse que j'ai connu avec Oscar." Ma première grossesse avait eu une fin délicate. J'avais accouché à seulement six mois suite à un accident de voiture et nous avions connu plusieurs mois d'angoisse ensuite. Je ne voulais pas que cette seconde grossesse soit aussi désastreuse surtout qu'après ma première grossesse, Noah n'avait plus voulu que, je sois enceinte. Je me devais de faire très attention lors de cette deuxième grossesse et par chance, j'étais suivi de près. J'invitais mon ami à venir s'installer sur la terrasse et je lui servais un café tout en m'inquiétant de ses vacances. J'étais contente de savoir qu'il avait pu décompresser et passer du temps avec ses enfants. En revanche, je sentais bien que son ex n'était pas très loin et c'est ainsi que, je lui demandais si, elle n'avait pas fait des siennes encore. Oui, pour elle je ne suis pas un bon père...bon je sais que je ne suis pas le plus génial des pères...mais je ne suis pas si mal tout de même... Je faisais une petite moue triste de savoir qu'elle était encore dans une petite guerre. J'avais du mal à comprendre comment on pouvait autant s'aimer puis autant se détester. "Tu n'as rien à te reprocher ! Chacun fait comme bon lui semble et je ne pense pas que tu soit un mauvais père. On voit bien que tes enfants sont heureux et ils ont une très bonne éducation. Ils sont épanouis et tu leur offre beaucoup...A mes yeux c'est le principal...On n'apprend pas à devenir parents alors, on marche parfois sur des oeufs." Je ris légèrement, je savais à quel point être parents pouvait être compliqué. J'avais deux enfants à éduquer et il arrivait parfois que, je fasse des bourdes mais, le principal à mes yeux c'était de voir mes enfants heureux et grandir sur le bon chemin. "Elle devrait être heureuse de voir que tu t'investis autant dans l'éducation ! Je pense que certains hommes ne feraient pas autant que ce que tu fais." Je souris pour réconforter un peu Zeno qui, je sentais été un peu miné par tout ceci.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Dickens and Rutkowski

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



◂ AVENTURES VÉCUES : 164
◂ AGE : 37 ans
◂ ORIGINES : Américain
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Mon caractére
Je suis une forte tête, aussi loin que je m'en souvienne je n'ai jamais respecté et accepter les autres. Je suis cependant un homme à l'écoute et je suis toujours prés à me battre contre l'injustice. Je suis franc et protecteur, j'aime le risque à tous les niveaux. Je suis très têtu, difficile de me faire entendre raison, je suis un meneur, sans aucun doute. Je suis un peu bourru aux premiers abords, je ne suis pas le genre d'homme à montrer mes sentiments, ni même à être romantique. Je suis possessif, peut être un peu trop, grand bagarreur, je trouve toujours les ennuies, je n'ai peur de rien, je peux même parfois être imprudent.
Quelques trucs sur moi
je suis un ancien militaire + j'ai 8 frères et 5 soeurs + je suis aller dans une école catholique toute mon enfance + je participe à des course de voiture et moto,même si cela est totalement illégal + j'ai fais trois ans de prison + je porte des lunette de temps en temps + je suis papa de quatre enfants + je parle très bien l'espagnol + petit j'ai eu une leucémie + je ne dors pas beaucoup + je suis un grand fan de burger + j'adore le surf, je suis même très doué + je suis entré à la fac à l'âge de 15 ans + mon ex femme à 11 ans de plus que moi + je n'aime pas la nourriture chinoise + je suis allergique à l'arachide
Mes relations

u.c
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   Lun 16 Oct 2017 - 22:54



Il faut parfois oublier d'être parents
Haley allait avoir des jumeaux, elle était courage, car elle allait élevé ses enfants pratiquement seule, son mari était dans l'armée, comme moi à l'époque où j'étais dans l'armée et je n'avais pas vu mes enfants grandir. Mais bon je n'allais pas lui faire de réflexion, elle savait ce qu'elle faisait. Nous parlons de sa grossesse et elle me dit alors "J'espère juste que, je ne vais pas reconnaître l'angoisse que j'ai connu avec Oscar."

Que c'est il passer pour Oscar?

Nous nous étions installer sur la terrasse, pour prendre un café, nous parlons de mes vacances, de mes enfants et de mon ex femme, qui avait tendance à me mener la vie dure, parfois très dure. Je lui fais part de ce que ma femme m'avait dit.

J'ai plusieurs années de prison à me reprocher quand même...

Oui j'avais été plusieurs années en prison. Elle me fait aussi des compliment, de très beau compliment.

Merci Haley...

Quand mon amie me dit "Elle devrait être heureuse de voir que tu t'investis autant dans l'éducation ! Je pense que certains hommes ne feraient pas autant que ce que tu fais." je la regarde et lui fais un sourire, je prends une gorgé de mon café et lui dit alors.

Oui, mais bon...c'est la vie...
©️clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut parfois oublier d'être parents feat. T. Zeno Warrington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faut parfois oublier [RP terminé]
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Il faut parfois savoir se montrer déraisonnable… | Philippe d'Artagnan
» L'amour c'est bien mais il ne faut pas oublier sa famille. w/talya
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD INTENTIONS :: San Diego town :: « John's Fort » :: quartier résidentiel :: Maison Dickens & Rutkowski-