Partagez | .
 

  petite soirée tranquille - PV Eymerich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Ven 9 Fév 2018 - 21:21

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Ma journée avait été assez compliqué, j'avais travailler au club et il y avait eu beaucoup de monde, comme quoi, même le froid et la neige n'empêchait pas les hommes de venir prendre du bon temps là où je travaillais. J'avais même du aller en salon privé, je n'aimais pas cela, mais ça rapportait beaucoup. Dans ce lieu plus intime, les hommes avaient parfois tendance a oublier qu'ils n'avaient pas le droit de toucher. Heureusement que je ne me laissait pas faire, hors de question que l'un de ces hommes d'affaires plein de frique pose leurs sale mains sur mes fesses.

Enfin, ma journée terminé, je pouvais rentrer chez moi et je pu prendre un bon bain chaud, j'en avais rêvé toute la journée. Une fois l'eau dans la baignoire, je m'y glisse et profite d'un moment de calme, ce genre de moment était lors de mes journées chargées. Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans le bain, mais après un long moment, je décide enfin à me laver, puis à en sortir. Je me séche et enfile bas de jogging et un débardeur. J'allais passer une soirée tranquille.

Alors que j'étais dans mon salon, j'entends de la musique qui vient de chez Eymerich, si il était chez lui, pourquoi ne pas passer le voir, enfin si il était disponible et qu'il n'y avait personne avec lui. Je vais dans mon frigo et prend le plat de tamales que j'avais préparé et je sors de chez moi. Eym vivait juste en face de chez moi. J'entre chez lui.

Salut Eym...je peux entré ?

Dans le fond j'espérais qu'il soit seul, l'idée de passer la soirée avec lui me plaisait, nous nous entendions très bien. Nous n'avions pas eu la vie facile tout les deux, d'ailleurs nous n'avions toujours pas la vie facile.  
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 10 Fév 2018 - 1:26



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle,
je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.
Le chantier où j’avais été recruté a débuté et avant de s’occuper des travaux dans la maison, il fallait débarrasser le terrain des déchets et gravats de l’ancien propriétaire. Je ne sais pas ce que faisait cet homme de sa vie, mais en tout cas il y avait beaucoup de pneus, de palettes, et autres débris inutiles… Un peu comme si il avait collectionné touts ce qu’il trouvait comme déchets. Une longue journée à tout ramasser et jeter dans la benne, avant de discuter avec le responsable pour le programme des jours à venir qui allaient se résumer par abattre des murs et arracher du planché pour que les véritables travaux commencent. Alors oui je peux dire que j’étais bien heureux que la journée prenne fin pour rentrer chez moi et une fois sur place, je tourne mon regard vers la porte de chez Sam, ayant envie d’aller la déranger pour me changer les idées mais finalement je me dis que ce n’est peut-être pas le moment. Je dois avouer qu’une part de moi n’a jamais envie de débarquer chez elle à l’improviste, préférant toujours que ce soit l’inverse. Je ne sais pas pourquoi mais l’idée qu’elle puisse être avec un homme chez elle et que je tombe dessus, cela pourrait me rendre agressif sans raison. Surement car je vais imaginer le pire, que je trouverai le mec pas assez digne pour elle ou que je vais lire un manque de respect dans le regard de ce dernier et que je ne vais pas m’empêcher de lui rentrer dedans. Appelez cela de la parano, de la jalousie ou ce que vous voulez, mais je me connais donc je ne tente pas le diable inutilement car ce que je pense, je le fais et l’assume. Même si cela devrait créer une dispute ensuite.

Rentrant chez moi, je me réserve la douche pour plus tard, ne pensant qu’à une chose en ce moment, allumer la télévision pour avoir ma télénovelas journalière mais tombant comme souvent sur l’émission de musique qui la précède, et une fois cela fait je vais jusqu’au frigo pour aller me chercher un pack de 6, un cachet pour mon traitement et m’installer sur le canapé, les pieds sur la table. Décapsulant rapidement une première bière et avalant mon médicament avec la première gorgée, je me retrouve rapidement en compagnie.

En effet il ne fallut point longtemps pour que Sam ouvre la porte et m’arrache un petit sourire en coin, un sourire lié au plaisir de la voir. « Parce que je t’ai peut-être déjà dit non ? » Depuis le temps, elle devrait savoir qu’elle peut rentrer sans demander, qu’elle est presque comme chez elle. D’ailleurs je lui ai laissé une clé au cas où car je sais qu’avec son travail il pourrait avoir des idiots qui se mettraient à la suivre en se faisant un film dans leur tête et dans un tel cas je préfère qu’elle puisse débarquer chez moi directement pour me réveiller ou même attendre chez moi si elle se fait trop souvent harcelé par un mec. Bref, c’est une sécurité qui est importante à mes yeux, un petit plus. De toute façon, elle sait qu’en cas de pépin, elle m’appelle. Je tapote d’ailleurs de ma main sur le canapé à mes cotés pour l’inviter à me rejoindre au plus vite. Cette femme est exceptionnelle à mes yeux, surement la personne la plus proche de moi et la plus précieuse dans ma vie, une jeune femme qui m’attire et me force à contenir ce désir pour éviter de nuire à notre relation. Je me connais, je sais que ce ne serait pas bon de s’engager là-dedans. Je prends une autre bière et lui tend en attendant qu’elle me rejoigne. « Alors… Comment a été ta journée ? »


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 10 Fév 2018 - 2:01

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Je venais de débarquer chez Eymerich, oui sans prévenir, mais je le faisais à chaque fois, donc il avait l'habitude. Cependant, en entrant, je lui demande si je peux entrée, on ne sait jamais, il pourrait être avec une femme. Je savais que Eymerich aimait la présence des belles femmes, donc je n'avais pas envie d'entrée et de casser son plan avec une femme. Enfin, il me dit alors « Parce que je t’ai peut-être déjà dit non ? » je le regarde et je lui fais un sourire.

Tu pourrais être en charmante compagnie...

Dieu merci je ne l'avais jamais surpris en pleine action avec une femme et j'en remerciais le ciel. Je ne sais pas du tout comment je réagirais. Je n'avais pas le droit de mal réagir, lui et moi n'étions que des amis, alors certes de très bons amis, mais cela n'allait pas plus loin. Après je devais bien avouer que c'était un bel homme, un bel homme qui était un ami très cher à mon cœur.

Il m'invite alors à venir m'asseoir à ces côté sur le canapé. Je rentre chez lui, je ferme la porte de son appartement et je vais le rejoindre sur le canapé. Je m'assois à ces côté et prend la bière qu'il me tend.

Merci...

Quand j'étais avec Eymerich je me sentais en sécurité, en même temps, qui ne le serait pas? Je savais que je pouvais compter sur lui a n'importe quel moment de la joue. Il me demande alors comment c'est passé ma journée.

J'ai connu pire...et toi? Ce chantier?

Je savais qu'il avait trouvé un nouveau boulot, sur un nouveau chantier. Mais avec ce froid qui avait commencé à frappé San Diego, ça n'avait pas du être facile. Je pose les tamales sur la table et j'ouvre ma bière.

J'ai apporter des choses à grignoter...
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 10 Fév 2018 - 2:31



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.
« Plus charmante que toi ? » Prenant un faux air presque choqué… Il m’arrive d’être en compagnie, mais je n’ai aucune attache avec celles qui partagent ma couche, aucun respect non plus d’habitude, ce qui me permet d’ajouter un commentaire qui n’est même pas une flatterie pour lui faire plaisir ou un mensonge pour la rassurer mais la stricte vérité. « Et au pire, si il y avait quelqu’un je l’aurais viré vite fait. » Et me connaissant cela aurait pu se résumer par un **C’était bien amusant mais maintenant dehors** en balançant ses affaires par la fenêtre ou par la porte, à voir ce qui est le plus proche, et cela même si la jeune femme était nue. Franchement, ce n’est pas une partie de plaisir qui passerait avant Perfect Girl. Maintenant, à y réfléchir est ce que je ferais cela uniquement parce que c’est une amie précieuse et que j’aime passer du temps avec elle ? Ou parce que je ressentirais le besoin de montrer qu’elle passe avant un simple amusement luxurieux ? C’est une très bonne question dont je n’ai point la réponse. Quelque part, je pense que j’aimerais bien voir sa réaction à elle dans un tel cas, savoir si elle serait gênée, fâchée ou autre… Ce n’est pas vraiment le genre de sujet que nous mettons sur le tapis.

J’apprécie sa présence, même si tout est sage, j’apprécie qu’elle soit la, qu’elle apporte un peu de vie en ces lieux et qu’elle soit proche comme si elle savait qu’avec moi elle n’avait strictement rien à craindre, que je veillerai sur elle. Je bois une nouvelle gorgée en haussant un sourcil quand elle dit avoir connu pire, ce qui n’est jamais réellement bon car si tout va bien, elle l’aurait dit directement alors que là, sa réponse fait un peu fuite. Vous savez, comme pour éviter de dire que cela a été une sale journée, elle me dirait juste qu’il y a eu pire, mais dans la vie il y a toujours pire. « Je vois… » Dis-je avant de déposer la bouteille sur mon genoux en gardant les doigts dessus et tournant mon visage vers elle. « Raconte-moi. » Comme vous pouvez le remarquer, je ne m’attarde pas trop sur ce qu’elle m’a demandé, n’aimant pas parler de moi, ne le faisant jamais même avec elle. Je n’ai jamais plus réussi à me confier, en dehors de quelques mots qui s’échappent accidentellement ou des réponses vagues, je déteste dévoiler ma vie. Pour cela que même si elle est la personne la plus proche de moi, plus proche que mes mères, elle ignore ma maladie. Certes je lui avais informé de mon absence pour un nouveau chantier, qu’elle sache que je ne serai pas là et qu’il faudrait m’appeler si besoin d’aide, mais pas pour autant que je vais m’étaler. Puis bon, ce n’est pas une vie bien intéressante.

Je prends un des tamales pour venir y gouter, lui faire honneur et puis c’est la moindre des choses vu qu’elle fait cet effort non ? « Je vais finir par croire que tu me surveilles et cherches à t’assurer que je mange assez. » Faut dire que vu l’état de ma cuisine et le peu d’aliments frais, il y a de quoi se poser des questions, sans parler du nombre de pot de ramen dans la poubelle venant du petit asiatique. Je prends une nouvelle bouchée et après l’avoir dégusté je me permets de la complimenter. « C’est que c’est bon en plus ces trucs là, un jour tu devrais m’apprendre à cuisiner ce genre de petites choses. »  Bon, là j’avoue qu’il lui faudrait beaucoup de patience car je ne suis réellement pas fait pour cuisiner si il s’agit de faire plus que frire.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 10 Fév 2018 - 14:16

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Bon, il était seul et temps mieux. Je lui fais tout de même part, qu'il aurait pu être en charmante compagnie. Sa réponse me fais sourire. C'est gentille de sa part. Je devais bien avouer que sa compagnie était tout aussi charmante et qu'il était agréable d'être avec lui, même s'il ne parlait pas beaucoup. Oui Eym n'était pas un grand bavard, il savait plein de choses sur moi, certes pas tout, mais il en savait quand même pas mal. Moi de mon côté, je ne savais pas grand chose de lui, il avait se côté très mystérieux, mais cela faisait partis de son charme.

Plus charmante que moi? Non tu vas avoir du mal à trouver...

Bien entendu je lui avais dit cela en riant, loin de moi d'être prétentieuse, j'étais même loin de là. Quand il me dit qu'il aurait viré la demoiselle en question, je me dit qu'heureusement nous n'avions pas été dans cette situation, car j'aurais été hyper gêner, peut être un peu jalouse ? Peut être, mais uniquement car je tenais à lui.

Je te suggère une chaussette ou un truc dans le genre...afin d'éviter les situations... embarassante..

Je m'étais alors installé sur le canapé avec lui, en prenant la bière qu'il m'avait donné et en posant les tamales que j'avais préparés. Il me questionne sur ma journée. Bien qu'elle n'avait pas été formidable, j'avais connu pire. Il me demande cependant de lui raconter. Voilà, moi je lui racontait souvent les choses, mais lui restait tellement secret. Mais bon je n'allais pas le harceler pour qu'il me raconte tout de lui, il le ferait peut être de lui même, quand il serait prêt.

Une journée au club comme une autre,
mais des clients qui ont tendance à vouloir un peu plus... tripoter...


Ah les mains baladeuse, je n'en pouvais plus. Mais bon au moins je gagnais assez d'argent pour rembourser les frais médical de ma mère. Nous avions dû empreinter de l'argent, afin d'obtenir les médicaments et les soins utile à sa guérison, mais malheureusement elle était décédé, me laissant avec des dettes, mais je ne le regrettais pas, au moins nous avions tout tenter pour lui laisser une chance de guérison.

Nous avions commencer à manger, à boire tranquillement, une de nos soirées habituelles. Je n'étais pas une experte en cuisine, pas du tout au niveau de ma mère, mais je cuisinais plusieurs plats mexicain plutôt très bien.

Vu l'état de ta cuisine, je me pose parfois des questions...

Je lui souris et bois une gorgé. Je prend alors un tamales et je croque un bout.

Avec plaisir, surtout que ce n'est pas si compliqué que cela...[/b]

J'avais du mal à m'imaginer en cuisine. Eym avait plus tendance à commander qu'a cuisiner lui même.
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 10 Fév 2018 - 15:07



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.
« Bah pour moi cela n’existe pas. C’est simple. » Attention, je sais flatter pour m’amuser, je peux flirter ou draguer, mais avec Sam ce genre de commentaire est surtout sincère. Il faut aussi savoir qu’il y a des charmes que je vois et que d’autres peuvent ignorer, des détails que certains ne verraient pas du même œil. Par exemple, le fait qu’elle doive se battre pour y arriver, qu’elle a dû faire face à certaines difficultés, pour moi cela fait parti de ce coté charmante. C’est une très belle femme, je ne le nie pas, mais c’est surtout une femme qui a son caractère, qui a ses forces et ses blessures, et c’est cela que j’adore chez elle. Tout comme certains doivent surement fantasmer sur elle quand elle est à son travail, dans des tenues sexy, osées ou chaudes, alors que pour moi je la trouve magnifique juste ainsi, avec ce simple pantalon de jogging, car elle est naturelle et pas cachée par du maquillage, par des masques pour plaire, elle est juste elle. Peut-être que j’ai un esprit complexe, mais c’est tout cela qui la rend tellement spéciale, tellement attirante aussi. Je pense sincèrement que je serai bien moins attiré physiquement par elle en la voyant à son travail que je le suis ici à la voir ainsi. N’y voyez aucun jugement par rapport à ce qu’elle fait, cela ne me gène pas, mais c’est pour que vous compreniez bien que c’est son naturel qui est si enivrant. Ces hommes qui ne cherchent pas à la connaître ne savent pas à coté de quoi ils passent.

« Noooon oublie la chaussette… Prendre le risque de te rater parce que j’ai quelqu’un chez moi ? Jamais… » Riant un peu, de bon cœur en faite, préférant de loin la situation gênante que de devoir mettre une pancarte pour la prévenir. Puis si je le fais, je ne saurai jamais comment elle pourrait le prendre ou réagir. C’est peut-être encore une connerie de ma part, mais vous savez la colère, la jalousie, les situations les plus embarrassantes permettent souvent de voir le vrai visage et les véritables pensées de quelqu’un. Certains voient la passion par le romantisme, personnellement je trouve bien plus de passion dans une dispute.

J’abaisse le son de la télévision pour l’écouter, cela malgré que la télénovelas débute, et fronce un peu les sourcils quand elle parle de ceux qui tripotent un peu de trop. Bon, j’avoue que je ne me prive pas dans certains cas, que je pourrais aller bien plus loin que tripoter, mais pas avec Sam. Comme je n’aime pas que quelqu’un se permette cela sur elle, quelque soit son revenu je considère que ces pauvres idiots doivent la traiter mieux. « Oublie pas, si il y en a un qui vient trop souvent t’emmerder, tu me le dis et je le retrouverai. » Je lui ferai surtout oublier son envie de coller Sam et de se permettre d’aller trop loin, surement en le calmant avec ma semelle lui écrasant à terre tout ce qui devait faire la virilité du dit homme.

Soirée classique pour nous, mais je ne m’en lasse jamais, elle pourrait même vivre ici que j’en serais bien ravi… Quoi que la tentation deviendrait fort pesante non ? Et la tension trop palpable peut-être. Mais la question ne se pose point. Je vide ma première bière pour en prendre une seconde, haussant à nouveau un sourcil à sa remarque sur ma cuisine rappelant plus un chantier qu’autre chose. « En même temps, je sais qu’un ange veille à ce que je mange assez. » Comme si le fait qu’elle pense à apporter des petits trucs aussi agréables faisait que je ne me sentais pas obligé de m’inquiéter pour la cuisine. Mais c’est vrai qu’avec Perfect Girl je n’ai pas trop à me soucier, elle est toujours là. J’ai presque l’impression que si un jour je venais à m’effondrer à cause du cuivre qui attaquerait mon foie, elle serait la première présente à me porter en clinique. Il ne faut pas trop que je m’habitue à cette sensation de sécurité, elle est dangereuse car un jour cela prendra fin. C’est la vie qui est ainsi, un jour Sam m’ignorera surement, fera comme si je n’existais plus pour protéger sa vie, le jour où un homme rentrera dans la sienne, ou le jour où une opportunité lui offre une vie plus belle. Ce monde fonctionne ainsi, mais elle le mériterait et pour elle je ne viendrais pas le reprocher quand cela arrivera. « Je ne suis pas certains que tu trouveras cela plaisant… Il te faudra surtout de la patience et de la volonté, je ne suis pas un élève facile. » Mais ce serait surement intéressant d’apprendre avec elle, puis un moment agréable à partager. « Et demain ? Ma Perfect Girl travaille telle ou grâce matinée tranquille ? »


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 10 Fév 2018 - 22:20

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Eym est tellement gentil avec moi, il a le dons de me faire sourire. J'aime sa compagnie, il est simple comme garçon, nous avions tous les deux connus de grande galères, cela nous avait beaucoup rapprocher. Je savais que je pouvais compter sur lui. En plus quand j'étais en sa compagnie, j'oubliais un peu mes problèmes et ça c’était vraiment agréable. Enfin, quand il me dit « Bah pour moi cela n’existe pas. C’est simple. » je suis touché. Je lui fais un bisou sur la joue.

Merci Eym...

Même si Eym ne me parlait pas beaucoup de lui, parfois j'avais l'impression de le connaitre, c'était très bizarre. Nous parlons alors du faite que je pouvais un jour tombé sur lui, avec une femme. Je n'avais pas du tout envie de le trouver dans ce genre de situation, donc je lui suggère une chaussette ou un truc dans le genre, comme cela, je ne rentre pas chez lui. Il me dit alors « Noooon oublie la chaussette… Prendre le risque de te rater parce que j’ai quelqu’un chez moi ? Jamais… » il me dit cela en riant un peu, j'aime l'entendre rire, il ne le fait pas souvent et il a un rire très agréable.

Bon, la méthode "je m'annonce" n'est peut être pas si mal...

Je suis toujours assise prêt de lui, sur le canapé, une bière à la main, je lui parle de ma journée. Une dure journée, j'avais eu le droit aux mains aux fesses et je ne supportais pas du tout cela, comme toutes les filles du club, sauf celle qui acceptait les extras. Comme je m'y attendais, il me dit tout de suite que si un homme revenait trop souvent et qu'il m'emmerdait, il pouvait le retrouver. C'était tellement gentil de sa part. Je lui pose une main sur le bras.

Je n’oublierais pas...

Je savais qu'il disait vrai, mais je ne ferais appel à lui quand cas de véritable problème, car je n'avais pas du tout envie d'avoir d'ennuie, je tenais à ce boulot, car il me permettait de payer mes factures et de vivre, tout simplement. Enfin, je n'avais pas du tout envie de parler de mon problème toute la soirée. J'avais juste envie de passer une soirée tranquille avec lui, une de nos super soirée, comme nous en avions l'habitude.

Alors que nous commencions à manger, il entame sa deuxième bière et nous parlons de ces habitudes alimentaires, qui sont très mauvaises, mais bon d'un autre côté, il a tout de même un très jolie corps, bien musclé, oui un corps agréable à regarder, enfin, je m'éloignais un peu là.

Il faut bien que quelqu'un te surveille un peu...

Je lui souris. J'avais continuer de boire et j'avais terminé mon tamales. C'est alors qu'il me dit qu'il faut que je lui apprenne à faire ce genre de plats. Pourquoi pas? Bien que je le vois très mal en cuisine. Mais qui sait, il pouvait me réserver de belle surprise côté cuisine. Cependant, à la suite de sa phrase, je me dit que je ne serais pas du tout un bon professeur, si il n'était pas un élève facile.

Je continuerais à ton apporter alors...jusqu'à ce que tu soit un élève un peu plus...discipliné...[/b]

Je croise alors mes jambes sur le canapé et je passe une main dans mes cheveux. Je jette un coup d'oeil à la télé, la télénovelas avait commencer, c'était marrant de le voir regarder cela. Après sa question, je pose mon regard sur lui.

Non grâce mâtiné, car je travail demain soir...et toi alors? Ton nouveau travail? [/b]
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 11 Fév 2018 - 0:04



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Voilà, il suffit de cela pour que je sois content, la voir sourire et recevoir ce simple baiser sur ma joue qui suffit déjà pour me faire frissonner de tout mon être. Par contre je ne comprends pas pourquoi elle me remercie… Ce n’est pas nécessaire et d’ailleurs je n’ai fait que dire une vérité tout ce qu’il y a de plus évidente. Il n’y a pas plus charmant qu’elle et je ne pourrais pas en trouver, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle est là, qu’elle sait s’approcher autant de moi sans risquer que cela ne tourne mal. « Tsss Tu me remercies pour une constations ? » Au moins elle a accepté ma vision des choses pour ses visites, puis je n’ai pas envie qu’elle me pousse à carrément lui dire qu’elle est chez elle ici, ou que je n’arriverais plus à me passer de sa présence, ce seraient des aveux trop lourds, trop personnels et je n’aime pas ce genre de conversation. Je ne veux pas qu’elle puisse savoir ou voir qu’elle est devenue si importante que je pourrais la voir ici tout le temps. Puis de toute façon je sais exactement comment tournerait ce genre de discussion.

Mon regard se tourne un instant sur cette main posée sur mon bras et comme par instinct la mienne se joint, venant contre cette délicate peau, ressentant un peu les frissons me parcourir d’un simple contact. Elle a quelque chose d’alchimique que je ne pourrais pas expliquer, me faisant presque directement réagir… C’est une sorte de nymphe directement ressortie d’un monde onirique et qui au moindre touché arrive à envouter. Juste à cette pensée, m’égarant encore, je retire ma main en prenant une grande inspiration pour essayer de calme mes idées. J’accepte le fait qu’elle ne veut pas trop parler de son boulot, ce n’est pas vraiment joyeux et elle a surement envie de profiter d’être enfin libérée, mais quelque part si je la questionne c’est car je m’inquiète chaque fois pour elle, je m’inquiète car je n’ai aucune confiance envers ces hommes, ces clients. « Bien, cela me va… Je te surveille et tu me surveilles… Attention nous allons finir comme un vieux couple marié. » C’est vrai que sur le coup, entre moi qui veux la protéger, elle faire attention à mon équilibre alimentaire, nos soirées canapés, quelques mots doux… Je pense que si je n’étais pas devenu l’homme que je suis aujourd’hui, j’aurais surement cherché à flirter avec elle, à la séduire pour la garder dans mes bras. Mais je sais que c’est impossible, elle me trahirait un jour si cela devenait ainsi, elle serait déçue en me connaissant vraiment, cela n’apporterait surement que des maux. Je ne dis pas que c’est son caractère qui ferait la trahison, je suis sur qu’elle est vraiment une jeune femme qui aurait beaucoup à donner, mais la vie est faite uniquement de malheur, le destin refuse que des choses puissent se faire sans se défaire. Du coup, cela finirait par briser notre relation actuelle.

« Si tu continues à m’en apporter, je risque de ne jamais être très discipliné tu sais ? Il faut te montrer plus ferme. » J’ajoute ces mots avec un petit sourire en coin, venant lui donner un coup de coude sans force, juste pour le contact avant de poser un instant le regard sur la télévision. J’adore les Télénovelas, allez savoir pourquoi cela m’amuse. Peut-être le coté exagéré de certains acteurs, le coté plus poussé de situations qui en deviennent surréalistes. En tout cas, cela m’occupe et me diverti. « Non demain ils font des plans… Donc je reprends après demain, du coup si tu veux je peux passer te voir au travail pour te reconduire quand tu as fini ? » Oui, je n’aime pas trop quand elle rentre seule le soir trop tardivement, la nuit c’est le terrain de chasse des prédateurs, c’est l’absence de lueur, trop d’ombres. Bon avec son travail je sais qu’elle est souvent dehors de nuit mais je propose quand même.

Après ces quelques mots, je me regarde un peu, soupire car je ne me suis pas encore douché et que je n’ai pas envie d’être si peu présentable pour elle. Pas que je sois du genre à chipoter, mais comme il peut arriver que nous passions des heures ici, autant que je sois un peu plus frais non ? « Tu m’accordes quelques minutes que j’aille prendre une douche ? » En posant, sagement, la main sur son genoux.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 11 Fév 2018 - 1:00

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
J'étais tombé sur plein de salaud, oui les hommes étaient des porcs pour certains. Je pense alors à Alistair, non mais qu'elle salaud. Il m'avait fait du mal dans le fond, mais je préférais ne pas en parler. J'allais faire un trait sur les hommes, pour le moment, le temps de me retrouver, rien que moi, entourer de mes amis. Et Eym était une de ces personnes, un très bon ami. Alors certes il n'était pas du tout bavard, mais sa présence avait le dons de me calmer et en plus il avait toujours des paroles agréables et gentilles.   

Non, d'être aussi gentil avec moi...

Je ne savais pas du tout comment était Eym à son travail ou avec d'autre personne, a dire vrai, à chaque fois que nous nous voyons, il n'y avait que nous, mais cela ne me dérangeais pas, au moins je ne l'avais que pour moi, oui c'était un peu égoïste, mais j'aimais ne l'avoir que pour moi. Je lui pose une main sur son bras, son bras est très musclé, je ne l'ai jamais vu avec une femme, mais je sais qu'il doit plaire aux femmes, il a tout pour plaire aux femmes. Il pose sa main sur la mienne, j'aime bien son contacte, mais rien d'étonnant, nous sommes de bons amis. Cependant, cette proximité est assez bizarre, donc quand il retire sa main de la mienne, ce n'est pas plus mal.

Je lui parle un peu de mon travail, des petits soucis que j'avais eu, mais je n'aime pas parler de mes journées ou de mes nuits au club. Il le sait, d'ailleurs il n'insiste pas, je l'en remercie intérieurement. Je lui fais une gentille remarque sur sa mauvaise alimentation, mais que je le surveille et d'ailleurs sa réflexion me fait un peu rire.

Oui...il faut évité cela...

Je dis cela, un peu perdu dans mes pensées, des fois nous agissions comme un vieux couple, avec nos soirées a deux, les mots échangés, le faite que nous prenions soins l'un de l'autre, il n'y avait que le sexe qu'il n'y avait pas entre nous, heureusement, cela gâcherait notre relation actuelle.

J'avais pratiquement finis la bière que j'avais dans la main, mon tamales était finis et n'étant pas une grande mangeuse, je n'allais pas en reprendre, oui j'avais une appétit d'oiseau, enfin certains jours je mangeais comme un ogre, c'était incroyable la quantité, dieu merci, je ne prenais pas spécialement de poids, j'étais plutôt content de mon physique.

Bon ça sera le dernier plat alors...les autres il faudra que tu les préparent...

Alors que la Télénovelas avait continuer, nous avions continuer de discuter. Pourtant ce genre d'émission était plutôt marrante, c'était assez mal jouer et les situations étaient assez irréaliste, mais c'était divertissant.

Oui avec plaisir, mais tu risque de t'ennuyer...quoi que non...un bar, de l'alcool, des femmes...ça devrait te plaire...

Je lui dis cela, avec un petit sourire, oui il n'allait pas s'ennuyer au club, il y avait tout ce qu'il aimait. Il pose alors sa main sur mon genoux, me disant qu'il me laisse, le temps qu'il aille prendre sa douche. Oui j'avais débarquer de la sorte, sans le prévenir, il avat peut être envie de se détendre un peu. Je pose ma main sur la sienne.

Oui va y...prend ton temps...

Je le laisse se levé et il va dans la salle de bain. Je le regarde partir, il me faisait pensé un peu à Maui dans Moana, tout comme lui il est très grand, très musclé, tatoué et il a les cheveux long. Alors que j'entends l'eau coulé, je pose ma bière vide sur la table et j'attache mes cheveux en queue de cheval. Je sors mon téléphone, pour voir un texto de Jesse, un collègue, apparemment il y a beaucoup de travail ce soir, j'étais contente de ne pas être au club, j'allais passer une soirée tranquille avec Eym.
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 11 Fév 2018 - 1:44



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

« Y a que toi qui mérite cela… » Dis-je un bref instant avant de couper dans ma phrase, ne voulant pas en dire plus. Je sens que la conversation dévie et pousse à se confier un peu, chose que je ne souhaite pas plus que cela. Cela pourrait engendrer d’autres questions, des remarques, des demandes… Et les réponses ne font que rajouter de nouvelles questions jusqu’à ce que des mots se dévoilent alors qu’ils devraient rester dans les ténèbres. Je suis gentil avec elle, c’est parce qu’elle me rend gentil et surtout que je sais que ce n’est pas une de ces créatures superficielles qui me jugera à cause de mon parcours, qui cherchera à savoir ce que j’étais et qui ne me pointera point du doigt. C’est cela qui rend surement le tout plus complexe, une autre femme et bien je laisserai parler les pulsions, le désir et puis basta… Sauf que elle je ne veux pas du basta, du coup essayer de laisser parler certains désirs pourrait créer trop de complications. Puis une part de moi me dit que même si je lui donnais tout, ce serait elle qui disparaitrait de cette relation, c’est comme une évidence. Puis même si je ne la vois pas accompagné ces temps-ci, je suis sur qu’elle a sa part de succès, ses courtisans. Elle a la beauté digne d’un mythe, elle avait le cœur semblant si sensible et la gentillesse qui manque cruellement à l’humanité. De quoi faire fondre n’importe quelle carapace. En tout cas de quoi faire fondre des personnes qui ont surement plus à offrir que moi.

En tout cas elle apprend vite, quand je sous entends que si elle n’est pas plus ferme je vais en profiter, elle se montre de suite différente, annonçant la fin de bons petits plats. « Voilà, c’est mieux… Même si je suis persuadé que tu ne résisteras pas à l’envie d’apporter quelque chose au cas où. » Faisant un nouveau clin d’œil, oubliant presque tout le reste, oubliant même l’épée Damoclès au dessus de ma tête, me menaçant chaque jour si je ne trouve pas de nouveaux médicaments. Elle a ce don de m’apaiser, de m’apporter une chaleur vraiment agréable. Il y a juste une chose dans notre conversation qui me déçoit… Non en faite ce n’est pas une déception, elle ne pourrait pas comprendre ou savoir, mais qu’elle pense que si je viens à son boulot pour elle, je puisse m’intéresser aux femmes présents… Non, je me sentirais comme traitre. Il n’y a rien entre nous, mais je considère cela comme une forme de respect, je viens pour elle, même en amie, alors je ne pourrais pas laisser d’autres distraire mon esprit. J’aurais la sensation de la blesser en m’amusant en sa présence. « Tu dis des bêtises. » Dis-je dans un murmure, mais sans aucune méchanceté dans la voix, ni un reproche. « D’accord pour l’alcool, mais si je viens pour t’attendre et te raccompagner. Aucune femme ne sera intéressante. » Comment exprimer cela, c’est difficile… C’est une forme de fidélité amicale, ou de loyauté, un principe ou un code d’honneur, je recherche les bons mots mais c’est complexe. Disons juste que les autres seront invisibles, déjà de base ce ne seraient que des enveloppes de chairs pouvant m’amuser, mais un amusement qui est tellement futile qu’il ne serait rien à coté du plaisir de pouvoir être la pour elle. Juste pour qu’elle sache que quelqu’un l’attend, sera la pour veiller sur elle au retour, juste la pour elle simplement. Bon, je ne sais pas si vous me comprenez, mais mon esprit tordu lui se comprend. « Tu sais bien, tu es Perfect Girl… » Comme si cela pouvait tout résumer.

Finalement je me redresse, la regardant une dernière fois avant de me rendre à la douche, allumant l’eau et jetant mes habits dans un coin pour finalement me glisser dessous, apprécier ce contact liquide sur ma peau, dans mes cheveux. Cela me permet aussi de réfléchir un peu sur tout ce qu’il se dit et s’échange. Je sais en faite pourquoi je résiste à la tentation… Les secrets… Car si nous allions trop loin, d’autres choses risquaient de naitre, de nouveaux liens pourraient se former entre nous et du coup les secrets entre amis deviendraient bien plus lourd… Mon passé et l’accusation sur ma personne… Ce que je suis avec d’autres… Le traitement pour une maladie qui ne sera jamais guérie… Trop de choses que je lui cache mais qui seraient douloureux pour elle si les choses évoluaient. C’est nous protéger que je dois faire. Oui je ne cesse de réfléchir, c’est normal quand les choses sont comme tendues car même si tout paraît normal, vous ne pouvez pas imaginer comme cela sait mettre le chaos dans mon esprit. Un simple sourire de sa part arrive à me donner des hésitations, un simple geste me fait me poser des questions, un simple regard et j’ai envie de courir le risque. C’est tellement plus facile avec des personnes qui sont jetables, avec les personnes qui ne sont rien.

Après quelques minutes, ne voulant pas la faire languir, je sors de la douche, m’essore un peu les cheveux, enfile un boxer et enroule une serviette autour de ma taille. Je n’ai jamais été très pudique j’avoue, en même temps partager des douches avec une diversité d’inconnu cela fait vite disparaître la pudeur… Et je reviens dans le salon ainsi, juste avec cette serviette autour de ma taille et descendant juste au dessus des genoux tel un pagne, le torse nu laissant voir les tatouages ainsi qu’encore quelques gouttes d’eau dessinant le sillon entre mes muscles, les cheveux mouillés et un peu plaqués que je repousse en arrière, hors de mon visage. Je reviens m’installer à ses cotés pour reprendre ma bière mais aussi en reprendre une dans le pack pour lui tendre. « Tu sais ce qui nous ferait du bien… prendre quelques jours de congé et se faire un road trip. »


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 11 Fév 2018 - 22:02

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Je savais que Eym avait été détruit par la vie, un peu comme moi, c'est sans doute pour cela que nous nous entendions si bien. Cependant, il y avait tout de même se petit désir l'un pour l'autre, mais bon nous n'allions pas faire une bêtise, au risque de détruire ce que nous avions construit. Puis bon notre attirance n'allait pas nous obséder tout de même. Nous étions en train de discuter, de boire et de manger, je lui avais même fais un petit bisou sur la joue. Je ne savais pas si cela lui plaisait, car il n'était pas du genre tactile, pas du tout même.

La discutions avait évoluer et je lui avais proposé de lui apprendre à cuisiner. Ces réflexions me firent sourire, donc je me montre un peu plus "ferme" lui disant que je n'apporterais plus rien à manger, bon bien entendu c'est du bluff, je lui apporterais toujours des petits trucs à manger, vu que je passais mon temps dans son appartement, en ce moment.    

Tu me connais bien...

Nous parlons alors du lendemain, il me propose de venir me rejoindre à mon travail, je lui dis qu'il peux, mais bon il risque de s'ennuyer, quoi que avec l'alcool et des femmes en petites tenus, il n'allait pas avoir l'occasion de trop s'ennuyer. Cependant il me dit « D’accord pour l’alcool, mais si je viens pour t’attendre et te raccompagner. Aucune femme ne sera intéressante. » je le regarde. Je ne savais pas du tout quel genre de femme lui plaisait, je ne l'avais jamais vu avec une femme, bien que j'étais sûr qu'il aimait les femmes. Oui mon ami n'était pas un grand bavard.

Il me parle alors du petit pseudo qu'il m'avait donné "Perfect Girl" je ne pense pas que ce pseudo me convienne, car je n'étais pas quelqu'un de parfaite, j'avais même plein de défaut.  

Oh c'est un pseudo dure à porter ça...surtout que je suis loin d'être parfaite...

Par la suite il se lève, afin d'aller prendre une douche. Je le regarde s'éloigner. Je me retrouve alors seule. Je reçoit un texto de Jesse, il est au club en ce moment, oui pas de soirée de repos pour lui. Je lui réponds, puis je pose mon téléphone. Je regarde la télé, je connais la série qui est en train de passer, je ne suis pas spécialement l'intrigue, mais je connais la trame de l'histoire.

J'entends alors la douche coulé, je reporte mon attention sur la télé. Il ne met pas longtemps à sortir de la douche. Quand il revient, il est à peine essuyer, il a les cheveux encore coller au visage et il ne porte qu'une serviette. Je le regarde quelques instant, oui il est assez sexy comme garçon, c'est la première fois que je le vois si peu vêtu. Il s'assois alors à côté de moi, il sent très bon, je le regarde quelques seconde, puis je détourne le regarde, il trop peu vêtu.

Sympa ton nouveau style vestimentaire...

Je pose de nouveau mon regarde sur lui et je lui fais un petit sourire. Il se prends une autres bière et m'en donne une autre. Après lui avoir dit merci, j'ouvre la bière et j'en bois une gorgé, quand il me dit « Tu sais ce qui nous ferait du bien… prendre quelques jours de congé et se faire un road trip. »

C'est vrai que cela nous ferait du bien...tu veux partir où?

Partir en dehors de San Diego ne pourrait nous faire que du bien, l'un comme l'autre travaillons comme des fous, nous avions un travail qui n'était pas de tout repos. Partir loin de la ville et loin du club me ferait du bien et surtout loin de cet imbécile d'Alistair.
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 11 Fév 2018 - 22:54



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Oh si, je sais être très tactile justement, c’est juste que pour l’instant je n’ai fait que me contenir avec elle, toujours me contenir pour éviter que la tentation soit trop forte. Elle ne se rend pas compte mais à coté de mon comportement habituel, avec elle je suis réellement un saint, pas eu un seul geste déplacé, pas même un commentaire tendancieux alors que pourtant je ne me prive jamais. Elle ne se rend peut-être pas compte mais une part de moi donnerait cher pour simplement craquer, pour la sentir épouser mon corps, mais l’autre me ramène toujours à la raison. En me levant pour la douche, je répète ses propres mots dans mon esprit, m’arrêtant avant de passer la porte et me retournant vers elle qui me regardait justement m’éloigner, je me mords la lèvre inférieure en hésitant à réagir, répondre, puis dans un soupire je lui dis plus clairement certaines choses. « Non, il te va à ravir. Pour moi tu seras toujours Perfect Girl. » Il y a comme une forme d’assurance et de fermeté dans ma voix, comme si c’était une évidence qu’elle n’arrivait pas à comprendre. Attention pour moi la perfection c’est pas belle, gentille, soumise, blablabla… C’est aussi avoir ses défauts, son caractère, avoir ce vécu qui lui a donné l’instinct de survie, de combattante. Elle ne pourra pas me faire changer d’avis, je suis un connard et elle est parfaite. « Je dis toujours ce que je pense sincèrement avec toi. » Oui avec elle, vu qu’avec certaines j’use de viles flatteries, de mots pour bercer d’illusion et obtenir ce que je veux. Mais pas elle. En faite, une chose prouve déjà qu’elle est parfaite… Je ne me protège pas d’elle, mais je la protège de moi. Cela veut tout dire je pense.

En revenant, je ne peux retenir un petit sourire en coin de la voir se détourner ainsi après m’avoir regardé, surtout avec la remarque qui accompagne. J’avoue que cela me flatte un peu qu’elle ait pris un peu de ce temps à me regarder, cela me donne l’impression qu’elle avait peut-être apprécié l’enveloppe. J’avoue que je me suis déjà demandé si elle avait déjà pu éprouver une forme de désir envers ma personne, si elle avait déjà eu envie de simplement venir rendre nos contacts plus intimes, mais si c’était le cas elle savait très bien le cacher, peut-être trop bien même. « Je n’aime pas avoir de vêtements en sortant de la douche et je n’aime pas m’essuyer… » Appréciant le fait de sentir encore l’eau sur mon corps, c’est un élément que j’apprécie beaucoup d’ailleurs c’est aussi surement pour cela que j’aime les moments intimes avec une partenaire sous la douche, c’est un lieu de prédilection à mon gout. C’est comme à mes yeux, il n’y a rien de plus sensuel qu’une femme sortant de la douche ou sous la pluie. Ouai, je dois être bizarre à mon avis. « Au moins je me suis partiellement couvert. » Tentant un brin d’humour, même si ce n’est pas mon fort, mais j’ai fait cet effort pour elle, pour éviter de la gêner.

Buvant tranquillement à nouveau, je suis assez heureux de voir que mon idée la tente, le plaisir de voyager un peu juste avec elle, cela donnerait un sentiment de bien être, de sécurité et pour une fois je partagerai quelque chose avec quelqu’un qui compte pour moi. C’est quand la dernière fois que j’ai vraiment partagé un truc avec quelqu’un ? Fait quelque chose à deux ? Je ne suis même pas certain que ce soit déjà arrivé en faite. « Honnêtement, j’ai envie de partir sur n’importe où… Nous laisser suivre nos envies du moment, aller où nous avons envie d’aller, improviser au jour le jour. Je pense que les plans, cela ne fonctionne jamais correctement alors que se laisser aller simplement on ne peut pas être déçu. » Je passe un bras doucement par dessus ses épaules pour lui attraper celle à mon opposé et doucement, oui tout suavement je viens l’attirer contre moi, un geste comme pour la garder au chaud, un geste protecteur telle une aile voulant la couvrir et la blottir pour que rien ne puisse la blesser. « Tant que c’est avec toi et loin d’ici, n’importe où sera idéal. Et pour que cela soit parfait il faudra juste que j’arrive à te faire sourire et rire. » Déposant cette fois-ci, à mon tour, un baiser sur sa tempe, comme pour la remercier d’avoir accepté ces petites vacances.



code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 11 Fév 2018 - 23:53

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Je me souvenais très bien de ma rencontre avec Eymerich. J'avais étais enfermer par mégarde à la porte de mon appartement et ce beau brin avait débarquer, avec ces cartons en mains. Nous avions un peu discuter et il m'avait ouvert la porte de chez moi, comme par magie. Je l'avais remercier et je lui avais proposé de venir manger à la maison, il était en plein déménagement. Je lui avait alors parler de moi et de mon travail et il ne m'avait pas du tout jugé. Ce souvenir m'arrache un sourire, une rencontre plutôt atypique.

Alors qu'il se lève pour aller à la douche, je lui dis que son pseudo ne me va pas si bien que cela, mais le beau brun se retourne et me dit que ce pseudo me va bien. Il continue dans sa lancé en me disant « Je dis toujours ce que je pense sincèrement avec toi. » là je sais que c'est vrai, il a toujours été sincère avec moi, même si parfois j'ai l'impression qu'il me cache quelque chose, en même temps il est tellement secret. Il disparaît un petit moment, pour aller sous la douche. Moi je regarde un peu la télé, en attendant que monsieur sorte de la douche.

Il en sort, très peu vêtu et encore mouillé. Je le regarde un peu, mais je détourne rapidement le regard, je n'avais pas du tout envie qu'il pense que je le matais, même si regarder son corps n'était pas du tout désagréable. Es ce que je le trouvais attirant? Oui très attirant, mais nous étions amis et rien d'autre, puis lui de son côté ne m'avait jamais montré une quelconque attirance. Je ne peux cependant pas me retenir de lui dire que son nouveau style vestimentaire est sympa. Il m'apprend qu'il n'aime pas s'essuyer et sa seconde réplique me fait rire.    

Oui, je t'en remercie d'ailleurs...

Je lui dis cela en souriant. Nous buvons une nouvelle bière et la il me propose de prendre un congé, afin d'aller faire un road trip. J'adore son idée, cela nous ferais du bien, à tout les deux. Je lui dis tout de suite que je suis partant, je lui demande même si il a une idée où partir. Il me dit que non, mais que nous laisser guidé par nos envie serait mieux. Oui pourquoi pas, cela donnerais du piment à ce voyage, une véritable aventure, pleins de choses à raconter.

Ah j'aime ton idée, partir sans plan, cela va rendre ce petit voyage bien plus pimenté...

Il fait alors quelque chose, un geste, je ne mis attendais pas du tout. Il passe un de ces bras sur mon épaule et m'attire contre lui. Je me retrouve alors contre lui, contre son corps encore humide. Bon ce n'est peut être pas une bonne idée ce geste, car me retrouver contre sa peau chaude et ces bras musclé, me fais chaviré dans mes pensées. Je chasse tout cela de ma tête, c'était des idées stupides et sans doute pas réciproque.

Il me parle de notre périple. Nous allons bien nous amusé, oui partir loin de la ville, allait être des plus revigorant. Je tourne ma tête vers lui. Nos visage se retrouve alors à quelques centimètre l'un de l'autre. Je peux sentir son souffle chaud. Ce n'est pas aussi bon d'être aussi coller l'un à l'autre. Il me fait alors un bisou sur la tempe, c'est rare des gestes aussi tendre de sa part. Avec un sourire, je lui dis.  

Oh tu sais, tu a le dons de me faire sourire et rire...

Oui il avait un véritable dons pour cela, pour me redonner le moral.
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Lun 12 Fév 2018 - 2:58



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Depuis le premier jour il s’est passé quelque chose entre nous, peut-être son honnêteté, le fait qu’elle assumait son travail, qu’elle s’est montrée dévouée à sa survie, à se battre contre les difficultés de la vie. C’est une guerrière dans un sens et pourtant une guerrière sensible, une femme que je trouve admirable sur certains points, adorable sur d’autres. Le premier jour, je m’étais dit que j’aurai cette femme dans mon lit, mais finalement je préférai l’avoir dans mes bras pour veiller sur elle à ma façon. Un jour je sais que je vais la perdre, quand elle trouvera quelqu’un pour faire sa vie. Ce ne sera peut-être pas sa décision, ce sera peut-être la mienne pour protéger cette nouvelle vie et son bonheur, car je me connais, je pourrais briser son couple juste pour qu’elle revienne vers moi, juste par une forme de jalousie ou possessivité.

Elle semble plutôt satisfaite que j’ai pensé à couvrir une partie de mon corps, tout comme elle aime mon idée de voyage, trouvant que cela serait plus captivant avec le coté improvisé. J’avoue que passer tant de temps juste avec elle, à la voir rire, la voir profiter et simplement voyager sans se soucier du reste, cela ne pouvait qu’être parfait. Dangereux peut-être car la tentation n’en sera que plus forte mais au moins je n’aurai pas à m’inquiéter quand je ne l’entends pas rentrer, je n’aurai pas à craindre que mon passé ou mes actes récents débarquent chez moi quand je suis avec elle. Je ressens quelques frissons de sa présence contre moi, et je me rends compte que par ce geste amical et protecteur, j’ai aussi créé un autre geste de rapprochement, un plus chaleureux entre nous qui me donnait l’envie qu’elle se blottisse un peu plus, que son corps presse contre mes muscles. Mes doigts caressent un peu son épaule, juste des petites vagues dessinées délicatement, instinctivement et quand finalement nos regards se croisent, que je la sens si proche, son souffle venant me flatter, je laisse mon regard dévier sur ses lèvres semblant si douces, si délicates. Je me mords la lippe inférieure, résistant à cette envie soudaine d’y gouter, de l’embrasser. Et je me dévie par ce baiser sur sa tempe. Si j’avais un diable et un ange sur mes épaules, les deux me frapperaient de ne pas avoir saisi cette occasion.

Je ferme un peu les yeux, ressentant encore quelques frissons, mon souffle est légèrement plus rapide que tout à l’heure mais je me concentre pour me reprendre alors que je continue à caresser son épaule, les petites vagues devenus comme des cercles. « C’est un magnifique compliment. » Faire rire et sourire, je ne crois pas être doué pour cela, je ne pense même pas à avoir un brin de compétence, mais cela me touche car je sais que du coup je vais au moins laisser un bon souvenir chez une personne. J’aime bien la sentir la contre moi, ce n’est certes pas la meilleure idée vu qu’elle en devient plus craquante encore, mais j’aime cette sensation. Je ne suis pas très câlin normalement, pas du genre à prendre dans les bras, mais c’est surtout que personne n’en est digne et la cela me fait un bien fou. « J’ai envie de… » Je me rends compte que la situation, la fatigue ou je ne sais quoi me fait parler tout haut, dévoilant mes pensées. Je tente alors de me rattraper directement en corrigeant le tire. « De profiter encore un peu de ce moment… Tu restes cette nuit ? » Ce ne serait pas la première fois et puis elle ne risque rien vu que je ne profiterai jamais de la situation pendant son repos. « Si tu veux, je peux même te masser les pieds. » Après tout avec son travail, elle doit souvent ressentir certains maux à ses pieds après une longue journée non ?
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Lun 12 Fév 2018 - 21:51

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Je dois bien avouer, que le côté "dangereux" de Eymerich m'avait tout de suite attiré. Son côté bad boy était était séduisant, mais le faite qu'il cache un coeur en or, le rendait encore plus sexy. Bon d'accord j'avais une petite attirance pour lui, mais il fallait être raisonnable, car j'aimais notre relation telle quelle était. Alors qu'il rentre dans la salle de bain, je m'occupe un peu toute seule. Après un échange sms avec Jesse, je me plonge dans ce qu'il y a à la télé. Heureusement que Eymerich arrive rapidement tout même, je n'étais pas venu ici pour passer du temps devant la télé.

Il revient donc, à moitié nu. Il ne porte qu'une serviette, son corps et encore humide et à ce moment là, il est très attirant. Il s'assois à côté de moi et nous commençons à discuter, nous prenons même une seconde bière. Il me parle alors de partir en road trip, j'aime l'idée et je lui dis tout de suite que je suis partante, un petit séjour rien que tout les deux, ça peut être sympa. Puis Eymerich à le dons de me faire sourire et rire.

Moi qui pensais que la tentation ne pouvait pas être aussi puissante en ce moment, le voilà qui m'attire contre lui. Je me retrouve coller contre son corps musclé, humide et chaud. Nous nous retrouvons proche, proche comme jamais nous l'avions été. Nos bouches sont si proches l'une de l'autre, que je peux sentir son souffle chaud. Il me dit alors « J’ai envie de… » je le regarde, me demandant de quoi il avait envie, pendant une fraction de second, je me fais des idées. Puis je reviens à la réalité, il n'était que mon ami, rien de plus. Il me demande alors je je peux passer la nuit ici.    

Avec plaisir...

Je savais que je pouvais dormir ici, sans aucun souci, j'avais confiance en lui, je pouvais même dormir avec lui, qu'il ne tenterais rien, je n'allais pas me plaindre, les hommes de la sortes c'est rare de nos jours. Après je n'étais peut être pas son style de femme. Il me demande alors « Si tu veux, je peux même te masser les pieds. » Je le regarde, étonner par sa demande.

Dit donc je vais croire que tu es l'homme parfait...

Je lui fais un sourire. Je suis rester contre lui, la chaleur de son corps et agréable. Bon il n'y a pas que cela qui est agréable, c'est petites caresse sur mon épaule, me fond un peu frissonner. C'est doigt glisse délicatement sur mon épaule, cela pourrait même être assez sensuelle. Je lui caresse doucement le bras et je lui fais un bisou sur l'épaule.

Tu es quelqu'un de bien Eym...
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Lun 12 Fév 2018 - 23:10



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Me rattrapant à temps, hésitant à me coller une gifle pour la peine, je l’ai finalement invité à rester dormir et j’avoue que j’apprécie ce genre de moment. Je ne dors presque plus jamais avec de la compagnie car dans la majorité des cas, une femme avec qui je couche fini dehors avant la nuit. Au moins c’est plus rapide que d’attendre le matin pour dire de dégager non ? Du coup Sam apporte une petite chaleur, une présence rassurante qui m’apaise telle une douce musique. C’est ce qui est dur, c’est qu’elle est mon style de femme… Une femme qui a su se battre, qui ne se laisse pas abattre, chose souvent plus importante que le physique, et une femme qui sait avoir un visage d’ange mais aussi très expressif en émotions. En faite j’ai un style de femme qui combine une part de mental et de sensibilité, avec un charme se trouvant dans sa façon de communiquer silencieusement par des regards, des gestes ou de simples sourire. D’un coup je ris quand elle ose me dire qu’elle pourrait penser que je suis parfait, vraiment la ce serait le comble… Je suis surement ce qui se fait de plus imparfait, de plus instable et de moins fréquentable. Je suis sûr que si elle connaissait la moitié de ma vie, elle prendrait les jambes à son cou pour fuir loin. Ne cessant point de caresser son épaule, un geste presque inconscient, un besoin de ce contact, de pouvoir dessiner des cercles du bout des ongles, de laisser les doigts descendre et remonter tel un massage, sentir juste sa peau encore contre la mienne, si douce, si agréable.

Je me mords un peu la lèvre à ce petit bisou et sa caresse en fermant un peu les yeux, trouvant cela très agréable, sentir à quel point ses lippes sont douces mais là elle vient libérer des mots qui sont durs… Oui des mots très difficiles à accepter pour moi, me faisant perdre un peu le sourire, détournant un instant mon regard. Elle a peut-être raison, il existe peut-être un écho de mon cœur d’antan, un coté plus gentil mais je ne suis pas quelqu’un de bien, ça je ne peux pas lui laisser dire ou croire car sinon si un jour elle découvre ma vie, sa chute en serait terrible, sa déception violente. « Sam… Je ne suis pas ça… Je ne suis pas quelqu’un de bien. » Ma voix est un peu triste car je suis obligé de parler de moi, triste car je dois la décevoir par ces mots et qu’elle risque de demander pourquoi, triste car je ne veux pas qu’elle me mette sur un piédestal. « Et j’espère que le jour où tu trouveras quelqu’un, il sera bien mieux que moi. Car te savoir avec un mec de mon genre, cela m’inquiéterait grandement. » Oui elle mérite un gars qui prendrait soin d’elle, qui saurait se battre pour elle et pour leur vie, un mec qui a traversé les enfers pour renaitre et saura toujours veiller sur cette femme sans jamais la juger.

« Je ne suis qu’un gars avec ses histoires et ses emmerdes. » venant la regarder à nouveau après avoir bu dans ma seconde bière que je dépose pour que la main passe sur sa joue, redresse son visage et la regarder droit dans les yeux. Me montrant extrêmement proche d’ailleurs, presque au point que nos nez se touchent. « C’est juste que tu me vois sous l’effet de Perfect Girl, tu me rends ainsi. Mais je ne le suis pas avec d’autres. » Plus d’un pourrait le confirmer comme Si-Ji d’ailleurs que j’avais fait trop boire et poussé à rendre cocu son compagnon. Si j’étais un homme bien, je l’aurais courtisé sans crainte de tout gâcher.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Mar 13 Fév 2018 - 9:13

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Bien que je connaisse Eymerich et que je lui fasse confiance, je ne le connais pas vraiment. Je ne sais rien de son passé, de l'endroit d'où il vient, de sa famille. Parfois je me demande comment sont ces parents, sont ils toujours en vie? À t'il des frères et sœurs ? Cette grande partis d'ombre m'interpelle des fois. De son côté il sait plein de choses sur moi, alors certes pas tout, mais il connais beaucoup de choses. Je lui ai parlé de mes parents, de ma vie après la mort de mère et de mon travail. Certes ce n'est pas toute ma vie, mais il en sait aseez sur moi. Je me dis parfois qu'il a peut être peur de parler de son passé, peur que je le juge, mais je ne le ferais pas, peut importe son passé. Après tout nous en avant tous un, plus ou moins brillant, qu'elle importance, c'est le passé. 

Quand il me parle de son idée de voyage, je suis tout de suite partante, cela fais bien longtemps que je ne suis pas partis de San Diego. Je n'avais pas pris du temps pour m'évader depuis un moment, pourtant cela me ferais du bien, beaucoup de bien, après ces dernières semaines, j'avais besoin de me changer les idées. Je suis toujours dans ces bras, un geste purement amicale, un petit câlin sans arrière pensée. Il joue avec ces doigts sur ma peau, en faisant des petits cercles sur mon épaule, une sensation très agréable et assez tendre. Je lui fais un gentille remarques, mais Eymerich me dit tout de suite qu'il n'est pas l'homme bien que je pense.

Il me dit même espérait que je trouve un homme mieux que lui le jour où je trouverais un homme. C'est ce genre de phrases, qui me font me poser des questions sur son passé. Pourquoi a t'il une image aussi négative de lui même ? Même s'il a fait des choses moche dans le passé, c'est le passé et avec moi, il n'a jamais rien fait de mal. Je le regarde et je vois de la tristesse dans ces yeux. Il est touchant à ce moment là.     

Arrête de ne pensé que du mal de toi...essaye de voir un peu plus la bonne personne que tu es...

Quelqu'un avec ces histoires et ces emmerdes, nous sommes tous comme cela a Mis City, personne n'est tout blanc. La vie nous a tous réservé de mauvaise choses, mais nous sommes des battants, nous vivant ainsi et nous faisons notre possible pour survivre dans ce monde pourri. Quand il me parle de son attitude avec les autres personnes, je tourne mon regard vers lui. Je ne l'ai jamais vu en compagnie d'autre personne.

J'ai du mal à te voir différement que le Eymerich que je connais...

J'avais du mal l'imaginer autrement que l'homme que je connaissais. Mais bon après tout je ne savais pas grand chose de lui. Mais je savais aussi que je connaissais des homme, que je ne citerais pas, Alistair, qui était des vrai salauds, sans scrupules et qui m'avait fait du mal.
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Mar 13 Fév 2018 - 15:04



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Si j’étais un homme bien, je serais surement du genre à avouer exactement l’effet qu’elle me fait pour ne pas rester sur un silence ou un mensonge, j’aurais surement trouvé une personne avec qui partagé ces aventures, j’aurais surement pas besoin de blesser autrui pour m’amuser, je n’aurais pas besoin de me montrer connard avec ceux que je rencontre. Si j’étais un homme bien, beaucoup de choses seraient différentes, j’emmènerais Sam vers une autre vie où elle serait débarrassée des pervers, et j’aurais repris contact avec ma famille. Mais je ne suis pas cet homme, certes un ami protecteur pour celle dans mes bras, mais c’est tout ce que je suis… Et d’ailleurs y a qu’elle en ce moment qui a droit à ce genre de traitement. Voir un peu plus la bonne personne que je suis ? Franchement ? Regardez juste en ce moment je lui cache tant de chose, je lui cache mon passé, les accusations sur moi, ma maladie qui pourrait du jour au lendemain m’emmener vers une dégradation plus violente de mon état, le fait que je pourrais tout a fait me retrouver un jour mêler à une affaire ou une de ses amies aurait été agressée, ou encore pire. Non, je n’arrive vraiment pas à voir une bonne personne. Ce bon gars dont elle parle est mort, totalement mort depuis une vingtaine d’année, il est tombé en disgrâce alors qu’il n’avait jamais rien fait de mal de sa vie, qu’il voulait juste avoir des amis et arrêter d’entendre les gens juger ses mères. Un ado rejeté qui se consacrait à ses études, un être qui était destiné à crever. Non, il n’y a plus aucune bonne personne en moi. J’en soupire longuement et sans me rendre compte je viens la blottir un peu plus contre moi. « Sam… » Je souffle un instant, ne sachant pas trop quoi répondre, je n’aime vraiment pas parler de moi, de mon histoire, de mes affaires passées et je regarde un instant ce loft vide de toutes formes de souvenirs personnels, pas une photo, pas un objet de mon histoire et mes doigts passent de son épaule à ses cheveux que je caresse doucement, laissant glisser dedans comme pour la coiffer un peu.

En faite, je vais carrément passer la main libre sous ses genoux pour l’attirer encore plus, l’attirer un peu plus contre moi, assise sur mes cuisses en venant chercher son regard. C’est ce qu’elle pense sincèrement ? Qu’elle ne sait pas m’imaginer différent ? C’est adorable comme réaction et comme paroles. Je la blottis, la love contre moi et viens un peu enfouir mon visage au creux de son cou, fermant un instant les yeux en laissant mon souffle chaud caresser sa peau dans un rythme régulier, un souffle qui se faufile jusqu’à sa nuque telle une petite brise. Je reste un instant la proche, silencieux, une posture sans arrière pensée mais qui surement vu la situation permet bien à la jeune femme de ressentir tout mon corps la gardant contre lui. Quand je recule finalement la tête pour lui faire face, si proche à nouveau. « Merci Sam, de penser ce genre de chose… Ou de me voir ainsi. » Un bras placé autour de sa taille, les doigts caressant un peu son flanc comme ils faisaient avant avec son épaule, mon autre main glisse sur sa joue délicatement, le pouce flattant même sa lippe inférieure. « Un jour, j’ai crainte que tu sois déçue… Alors ne me mets pas sur un piédestal et profitons juste de nos moments. » Elle mérite tellement de côtoyer des personnes qui seront être la pour elle, je ne comprends pas qu’aucun homme n’ait jamais voulu conquérir son cœur et chercher à la garder. Ils sont stupides et ne pensent qu’avec leur entre jambe, bande d’idiots.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Mar 13 Fév 2018 - 20:47

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Je me doutait bien que la vie avait détruit Eymerich, mais je ne savais pas de qu'elle façon. Des fois j'aimerais pouvoir lire dans ces pensées, savoir ce qui le rongeait, pourquoi il se dénigrai autant et surtout pourquoi il refusait de me parler de lui. J'avais du mal à croire que c'était par ce qu'il ne me faisait pas confiance. Je pensais que c'était plus par souci d'oublier un passé douloureux. Il était tellement mystérieux et je me posais tellement de questions à son sujet. Certes je ne lui avait pas parlé de tous mes petits secrets, des frères Rockefeller, du mal que m'avait fait Alistair, mais ce n'était pas ce qu'il y avait de plus important dans ma vie.  

Alors qu'il prononce mon prénom, il se montre un peu plus tactile, jamais il n'avait été comme cela. Je ne savais pas ce que je devais pensé de ce rapprochement soudain. Surtout que ces gestes ne me laissais pas du tout indifférente, loin de là même. Mais je ne savais pas si lui ne faisait pas cela par simple jeu. Oui je dois avouer que je m'étais souvent trompé sur les hommes, j'avais tendance à aller vers les hommes non disponible ou qui ne pensait qu'à jouer avec moi. La preuve, avec Alistair. Rapidement le rapprochement se fait beaucoup plus. Il me monte sur ces genoux et je me souviens qu'il est nu sous sa serviette, ce rapprochement est un peu trop...un peu trop. D'un côté je suis bien contre son corps, mais d'un autre, j'ai peur que ça ne soit pas sincères ce qu'il fait.

Il me remercie de penser tant de bien de lui. Pourquoi n'arrive t'il pas à admettre. Sa main continue de me caresser la peau de façon un peu plus intime et cela ne va pas aider à calmé mes hormones. Il me caresse ensuite la joue. Sa main et chaude et forte.

Jamais je ne pourrais être déçu...nous avons tous un passé...

Je le regarde et je lui caresse tendrement la joue.

Tu es bien trop sévère avec toi Eym....
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Mer 14 Fév 2018 - 17:43



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Si je cache tant de secrets, c’et uniquement pour la protéger elle, pour protéger ses pensées, sa vision et qu’elle ne soit ni déçue, ni inquiète. Je sais ce qu’elle a enduré pour sa mère et je ne veux pas qu’elle s’en fasse pour moi si elle apprend ce que j’ai, que certains mois je n’arrive pas à payer l’intégralité de mon traitement et que je joue avec le feu. Je ne veux pas non plus qu’elle sache jusqu’où je pourrais aller pour survivre ou encore ce que je pourrais faire à quelqu’un qui lui ferait du mal. Car croyez-moi, si un homme venait vraiment à faire du mal à Sam, je parle de l’agresser, de la battre… Cet homme ne mangera plus jamais rien de solide, aura encore de la chance si il marchera d’ailleurs un jour.

Nous sommes amis, elle est ma seule véritable amie et plus qu’une simple amie comme certains pourraient imaginer, c’est une personne chère qui sera surement toujours dans ma vie. Alors oui dès fois il y a de la tentation, du désir, un risque à chaque rapprochement, des gestes qui m’effraient à certains moments car cela pourrait briser notre relation, la rendre plus complexe. Mais je sais une chose, c’est que jamais, quoi qu’il arrive, je ne lui refermerai la porte, jamais je ne viendrai l’ignorer ou lui faire du mal volontairement. Je sais que si un jour quelque chose devrait se passer, je ne serai pas un de ces hommes à la jeter ensuite comme si j’avais eu ce que je voulais et que maintenant basta… Cela resterait pour moi une personne chère que je protégerai, même si de son coté elle décide de ne plus me parler, même quand elle aura trouvé l’homme qui saura prendre soin d’elle. Il y a des choses comme cela qui restent immuables et Sam me fait souvent me sentir bien, les seules fois où je ne me sens pas menacé ou seul. Sa présence me fait du bien et j’espère que la mienne saura toujours une forme de pilier pour elle. Donc non, je ne veux pas jouer d’elle, je ne cherche même pas à la séduire en faite, ce sont des gestes naturels en sa présence qui se forment, des rapprochements ouvrant des tentations sous notre attirance physique, mais elle pourrait rester ainsi sur mes genoux, des heures, sans que je ne cherche à aller plus loin, car je respecterai toujours ses choix.

A ses mots je viens simplement caresser mon nez au sien, je crois que certains appellent cela un baiser esquimaux, ou un truc du genre, alors que mes doigts continuent à caresser un peu son flanc, sa peau, toujours délicatement, presque subtilement. « Je n’ai pas honte de mon passé… » C’est plus complexe que cela, après tout mon passé je l’ai subi et je l’assume, mais ce que je suis devenu n’est pas vraiment beau, celui que suis avec elle n’est pas celui que je suis sans elle. Tournant un instant le visage j’embrasse la paume de sa main qui me caresse la joue, comme pour la remercier de ses paroles si douces. « Tu es adorable toi. Mais je ne suis pas sévère, je suis réaliste. » Ou nihiliste et quelque part un homme qui ne croit pas en l’humanité ne sait pas croire en lui même non ?

« Je sais que je ne parle pas beaucoup de moi… Tout ce que je peux te dire, c’est que je suis naturel avec toi. » Je ne mens pas, je ne force rien, je ne joue pas de comédie, c’est peut-être aussi la seule personne qui me voit au naturel, même si elle ne m’a jamais vu en colère et bien heureusement, tout comme elle ne m’a jamais vu ivre et la encore plus heureusement car j’ai l’alcool qui est assez mauvais et je pourrais faire de véritables conneries ivre, des conneries irrécupérables. Pour cela que je ne bois jamais de trop en sa présence, car je ne sais pas ce que ferait l’effet alcool et attirance en même temps…


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Jeu 15 Fév 2018 - 10:37

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Je comprends que tout raconter de sa vie n'est pas forcément une chose que j'aime faire. Bien que je sois proche d'Eymerich, il ne savait pas tout de moi. Il y a certaines choses que je n'avais pas spécialement envie de lui dire. Il me verrais peut être différement si je lui parlais de certains choses. Comme de ma première relation amoureuse ou alors de mon lien avec Alistair et Clemente. Mais de sin côté Eymerich ne m'avait rien dit de lui, pourtant j'aurais aimé qu'il s'ouvre un peu a moi, mais après tout il n'avait peut être pas confiance à cent pour cent pour se confié à moi. Je le regarde, c'est drôle d'être aussi proche et aussi éloigner à la fois d'une personne.

Nous parlons alors du passé, je lui dit que je ne serais jamais déçu de lui, nous avons tous un passé, après tout il avait peut être honte de ce qu'il avait fait avant de venir en ville. Mais il me dit alors qu'il n'a pas honte de son passé, donc c'est sûrement en moi qu'il n'a pas confiance, pourtant jamais je ne le jugerais, peut importe ce qu'il avait fait, il était mon ami, il m'avait prouvé qu'il était digne de confiance et jamais je me mefierais de lui.

Pourquoi tu n'en parle jamais alors?

Je connaissais des personnes avec un terrible passé, en même temps ce n'était pas compliqué de trouver ce genre de personne à Mid City, nous étions tous dans le même bateau. J'étais toujours sûr lui et cette proximité était de plus en plus étrange. Je l'attachait beaucoup à lui, beaucoup plus que je ne le devrais et à chaque fois que c'était ainsi j'étais déçu, du coup j'avais tendance à repousser rapidement les hommes dont j'étais trop proche, oui je pense à Zeno. Il me dit alors que même si il ne parle pas de son passé, il est naturelle avec moi. Je lui fais un sourire et un bisou sur la joue.

Donc me voilà rassurée, ton toi naturel est un chic type...

Je le regarde, j'en avais presque oublié que j'étais sur lui et qu'il était nu sous sa serviette, normalement je n'avais aucun problème avec la nudité, pour preuve j'avais déjà était nu devant Louis sans qui ne se passe quoi que ce soit.

Alors que veux tu faire ce soir?
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▸ Membre que l'on aime fort

avatar



Une couche de marbre autour d’un cœur en cendres

=> PRESENTATIONS <= => LIENS <=
◂ AVENTURES VÉCUES : 46
◂ AGE : 35 ans
◂ ORIGINES : Hawaïen mais adopté par une famille Allemande
◂ IN LOVE WITH : Heineken
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI : ✯ Né à Hawaï, adopté à trois ans par un couple gay Allemand. ✯ J'ai deux mères que je n'ai plus revu ni recontacté depuis presque 13 ans ✯ Enfant j'étais le souffre douleur à cause de mes origines étrangères et des moeurs de mes mères. ✯ A 15 ans j'ai connu ma première fois avec une amie, son père nous est tombé dessus et pour sauver les apparences, sous la panique elle m'a accusé de viol. ✯ J'ai été accusé, jugé et condamné pour se crime que je n'avais pas commis. Beaucoup pensèrent que c'étaient la faute de mes mères et de leur vie à deux ✯ Maison de correction de mes 15 à 18 ans, puis prison jusqu'à mes 20 ans. ✯ J'ai fuis le pays et ma famille pour me faire une nouvelle vie en Amérique, mais le passé m'a rattrapé et finalement j'ai changé, nihiliste, renfermé et détestable. ✯ Daltonien et frappé d'une maladie au foie, je suis sous un traitement qui me coute plus cher que mon loyer. ✯ J'ai un chien, un Carlin que j'appelle Rumplestiltskin, ou juste Rumple ✯ Je ne bois que de la bière et de l'eau ✯ Je ne dors jamais dans mon lit, finissant toujours allongé dans mon canapé ✯

RELATIONS

Sameira : Attirance interdite
Sarah-Jane : Retour vers le passé
Jade : Chaos
Rockefeller : Employeurs
Meghan :
◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Sam 17 Fév 2018 - 5:25



petite soirée tranquille
Quel supplice de désirer la seule femme que je respecte, quel torture de ressentir une attirance pour celle que je laisse m'approcher si facilement. Mais je suis bien ainsi avec elle, je ne pense pas que rendre cela plus complexe serait positif.

Bien entendu que je lui fais confiance, tout comme rien de ce qu’elle pourrait me dire me fera changer d’avis sur elle, après tout elle est parfaite comme elle est non ? Mais nous avons tous notre jardin secret et j’ai la sensation que le mien commence à l’inquiéter. Pas comme si elle avait peur de moi, mais comme si elle avait l’impression que je ne voulais pas vraiment de sa présence dans ma vie. Il est vrai que c’est bien triste de cacher à sa meilleure et seule amie ce qui fait de nous l’être que nous sommes, mais comment voulez vous que je réagisse ? Est ce qu’elle me croirait quand je lui dirais que les accusations sont fausses ? Est ce qu’elle ne cédera pas à l’inquiétude quand je dévoilerai ma maladie ? Elle pourrait m’abandonner car cela devient trop difficile. Un soupire s’échappe en laissant mes doigts passer sur sa cuisse, par dessus son jogging certes mais sur sa cuisse à caresser, dessiner de petits cercles. « C’est compliqué… Disons que cela ne tourne pas toujours normalement dans mon esprit. » Une excuse plus facile à exprimer que tout le reste, les mots pouvant dévoiler une véritable réponse engendreraient trop d’autres questions. Mais peut-être qu’elle mérite de savoir malgré tout… Son baiser sur ma joue, ses mots pour dire à nouveau que je suis quelqu’un de bien, encore des choses gentilles de la part de cet ange. Je ferme un peu les yeux, profiter de la chaleur de son corps, de sa présence et je ressens des frissons à ses paroles, sachant très bien ce qui me comblerait pour cette soirée mais ne pouvant point en dévoiler mot.

« J’ai juste envie de pouvoir profiter encore de la présence de ma Perfect Girl, qu’elle reste là ainsi contre moi. La meilleure des places. » Elle va surement croire que je plaisante, que ce sont des mots en l’air, mais je ne lui en veux pas, tout comme je n’insiste pas alors que mon autre main remonte sur elle pour passer un peu dans ses cheveux, que mon regard revient se plonger sans le sien et que je cherche une activité qui pourrait bien plus lui donner l’envie de rester tout en repensant à ce qu’elle a dit plutôt. « Je t’aurais bien proposé un strip-poker mais nous n’avons pas grand chose à retirer. Je te propose alors un simple jeu. » Oh moins je verrai à quel point elle voudrait connaître ce que je cache de mon passé. « Tu peux me poser la question que tu veux sur mon passé et j’y répondrai franchement. Mais… Pour chaque question tu retires un vêtement pour qu’on soit un peu à égalité. » Bien sur je dis cela avec le coté joyeux et charmant, pas dans un sens pervers. Puis je suis presque persuadé qu’elle me dira non. Malgré tout j’ai envie de voir sa réaction, ce qu’elle va me dire ou ce qu’elle va faire, n’ayant point cessé les flatteries de mes doigts sur sa cuisse ou encore dans ses cheveux. La tentation serait peut-être bien trop grande et même si Sam se déshabille en club, ici ce n’est pas la même chose. Quoi qu’elle pourrait le faire en se disant que je ne suis qu’un homme qui n’est point à son gout, un ami avec qui il risque de ne rien se passer.


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⋘ Fondatrice en or ⋙

avatar




Todos tenemos cicatrices, todos tenemos historias

◂ AVENTURES VÉCUES : 893
◂ AGE : 25 ans
◂ ORIGINES : Mexicaine
◂ CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR MOI :
Sameira

(i'm just imperfect for you)


it's my story : j'ai vu le jour à Cancún au Mexique ‡ je suis arrivée aux USA à l'âge de 8 ans ‡ j'ai pris des cours de danse pendant de nombreuse années ‡ après la mort de ma mère, j'ai vécu plusieurs mois dans la rues ‡ j'adore manger un burger en sortant du travail ‡ j'adore entendre le sons du piano ‡ je ne me dévoile que très peu ‡ j'ai une peur panique des rongeurs ‡ j'adore faire la fête ‡ j'ai eu ma première relation sexuelle à 15 ans ‡


people around me


MY BEST FRIENDS | Louis
FRIENDS | Aspen, Haley
IT IS COMPLICATED | Zeno
CRUSH | Clemente
ATTRACTION | Alistair


◂ MA BOUILLE :
MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   Dim 18 Fév 2018 - 15:33

PETITE SOIRÉE TRANQUILLE
EYMERICH & SAM
Il était vrai que je me posais des questions sur le passé de Eymerich, il était tellement mystérieux, même chez lui il n'y avait aucun indice, pas un photo, pas un objet souvenir, rien du tout, des fois je me posais de véritable question sur lui, car mise en part son prénom, son nom, son âge et son métier, je ne savais rien d'autre, il y avait de quoi s'inquiéter au fil du temps, surtout que nous passions beaucoup de temps ensemble, nous avions des discutions, mais jamais sur lui. Je ne savais pas où il était né, où il avait grandit, ni même si il avait des frères ou des sœurs. Je finis par lui demander, pourquoi il ne me parle jamais de son passé, sa réponse est fuyante, comme toujours « C’est compliqué… Disons que cela ne tourne pas toujours normalement dans mon esprit. » je le regarde, me demandant ce que cela veux dire.

Whoula, si tu savais le nombre de personne chez qui tout ne tourne pas forcement normalement...

Je lui fais alors un petit bisou sur la joue, il avait vraiment du vivre des choses horrible pour être autant fermé. Je lui demande alors ce qu'il veux faire, sa réponse est vague, il veux juste profiter de la présence de l'un et de l'autre. Puis ces mains parcours un peu plus mon corps, je ne savais pas du tout si ce genre de geste n'était pas "dangereux" nous étions proche, peut être trop proche, car nous gestes avaient quelques choses d'intimes, sans trop l'être. Alors qu'il me regarde, il me dit avoir une idée de jeu, autre que le strip-poker, heureusement, car je me voyais mal perdre et devoir retirer mes vêtements, sachant que lui est pratiquement nu, je lui dis.

Surtout toi...

Il me propose alors de répondre aux questions de mon choix, cela me va, j'allais peut être en savoir un peu plus sur lui. Mais, car oui il y a un mais, il me dit que pour chaque question, je dois retiré un vêtements. Non mais c'est une blague ou quoi? Certes il est très gentil, je l'apprécie beaucoup, peut être un peu trop, mais je ne vais pas me mettre à poil devant lui. Pourtant je ne suis pas du genre pudique, mais me mettre nu pour pouvoir en savoir un peu plus sur lui, n'était pas mon genre.

Ces caresses, très chaste, sont très agréable, mais assez perturbante d'un autre côté, j'avais l'impression de jouer avec le feu. Je ne savais pas du tout ce que lui pensais de moi, était il en train de jouer? Il était tellement secret, que de mon côté je me posais une tonne de questions.

Ne compte pas du moi pour jouer à ce genre de jeu...

Je lui fais un petit sourire, puis je décide de me décoller de lui, oui cette proximité est trop attrayante, je ne pense pas qu'il est la même attirance pour moi, que moi j'ai pour lui, mais c'est beaucoup plus sage, de se décoller un peu.
 
electric bird.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·
petit texte à mettre.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: petite soirée tranquille - PV Eymerich   

Revenir en haut Aller en bas
 

petite soirée tranquille - PV Eymerich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La petite soirée d'hier ! ! !
» Soirée tranquille [pv Setsuna]
» Une soirée tranquille ... ou pas. Jun lâche ce verre !!
» O&J ~ Petite soirée tranquille
» Petite soirée tranquille [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD INTENTIONS :: San Diego town :: « Mid-City » :: quartier résidentiel-